Favoris de Lamanac

Poutrelle : Bon, je réexplique pour ceux qui étaient absents
Jojou : préparez le popcorn, ça va etre épique :')
Poutrelle : c'était un samedi comme un autre, ma mère m'avait demandé d'aller acheter du café (très important pour la suite de l'histoire, ce café) à Monoprix (lieux du drame à venir) avec une carte de crédit bien précise (à l'origine dudit drame). Je prends le café (dernière boite du rayon), rejoins les caisses et choisis de passer à la caisse AUTOMATIQUE -choix décisif pour la suite de l'histoire, comme vous allez vous-memes le voir. Jusqu'ici, tout le monde comprend ?
Lilith : yep
Quartz : pareil
Jojou : tu peux continuer
Poutrelle : C'est juste après avoir scanné ladite boite de café que la première partie du drame est survenue : je passe ma carte, compose le code, attend un peu et là... rien. Le café reste affiché à l'écran de la caisse alors que je l'ai, de mon propre avis, déjà payé. Donc j'attends, puis me dis que ça doit etre un bug et m'apprete à quitter le magasin lorsqu'une caissière m'arrete en me disant que ma carte n'est pas passée.
Poutrelle : Très sympa, elle m'explique que ça n'a pas fonctionné, que la carte doit etre à sec et que ce n'est pas grave, bref, une personne ma foi très pédaguogue et gentille. Je retourne chez moi, un peu venere quand meme, et ma mère me file sa CB pour que j'y retourne - c'est qu'elle y tient, à son café - avec pour ordre de me le ramener, ainsi que de la Javel. Je cours jusqu'à Monoprix, donc, et là, deuxième partie du drame : MON CAFE S'EST FAIT KIDNAPPE !!! PLUS LA ! Y EN A PLUS !!!
Quartz : :O
Lilith : violent
Jojou : je pleure toujours à cette partie-là de l'histoire
Poutrelle : Hyper venere, je m'en vais aux caisses avec seulement de la Javel, et me dis que je vais laisser les caisses automatiques pour le moment pour plutot me tourner vers la compagnie humaine et o combien chaleureuse des hotesses de caisse. C'est à ce moment précis que la troisième partie du drame survient : la caissière sur qui je tombe est une putain de serial killeuse en puissance, Evil-Caissière en personne, et elle me traite ni plus ni moins de voleuse après m'avoir reprochée d'avoir été sur le point de partir sans payer et en laissant l'écran de la caisse automatique bloqué - ce qui n'était pas de ma faute. Choquée, je lui dis que c'est une méprise, que je n'avais pas compris ce qu'il se passait et que je pensais juste que ça allait se remettre tout seul après mon départ, et cette conne en profite pour réattaquer en disant que je viens d'avouer que je comptais partir sans payer. Elle a commencé à gueuler, et t'as le vigile qui s'est ramené pour voir ce qui se passait, elle lui a dit que j'étais une voleuse et le mec a demandé à voir mon sac, dans lequel se trouvait TOUJOURS la Javel, que je n'avais pas eu le temps de faire encaisser pour le moment.
Poutrelle : Là-dessus, t'as une autre caissière qui a prise ma défense, suivie de deux clients, mais Evil-Caissière avait elle aussi ses alliés, en l'occurrence le vigile, une collègue et le boucher du Monoprix. Bref, la Troisième Guerre Mondiale était enclenchée, et moi je me demandais comment j'allais me sortir de là.
Quartz : et finalement ??
Poutrelle : Ben j'ai fini au commissariat
Lilith : Evil-Caissière a porté plainte contre toi ? :O
Poutrelle : contre moi, non. Mais contre ma mère venue me chercher au magasin et la paire de gifles qu'elle lui a mise dans la gueule, oui.
Jojou : j'aime ta mère, Poutrelle x)
Score : 3051 / 27530 commentaires
Score : 12995 / 77711 commentaires
Dpdly: L'autre jour je fouillais dans mes fichiers de la fac sur mon vieux pc et j'ai retrouvé un truc rigolo qui mérite je pense un petit thread.
Dpdly: Flashback en 2009 : Avant d'être aux arts-déco, j'ai fait 2 ans en IUT infocom à Grenoble. Concrètement, c'était nul et ça m'a rien appris
Dpdly: On avait des cours inintéressants où on faisait des communiqués de presse, du marketing, et beaucoup d'exposés et d'études de cas.
Dpdly: Le seul moyen qu'on ait trouvé avec mes potes pour rendre ça supportable, c'était de jamais suivre les consignes et de faire n'importe quoi.
Dpdly: Par exemple, une fois ou on devait faire des bannières de pub pour des collectivités locales, on a fait "Franche-comté, conseil régional - Franchement, comptez sur nous" ou "Région Limousin, Roulez en Limousin", "Région Paca, ya plus qu'à"
Dpdly: Là sur mon disque dur, j'ai retrouvé un exercice de compta. Où on avait donc décidé de faire ça à notre manière.
Dpdly: C'était une étude de cas fictive ou il fallait imaginer et budgeter une campagne de com pour l'arrivée du tram à Amiens. (pourquoi Amiens ? Je sais pas.)
Dpdly: Fallait faire le plan de com, tenir la compta, écrire un communiqué de presse et faire une présentation orale. Budget fictif : UN MILLION.
Dpdly: Je vais donc vous montrer des extraits de tout ça pour vous montrer tout ce qu'on peut faire quand on a un million pour faire n'importe quoi
Dpdly: Déjà ça partait mal, on avait choisi un nom bien dégueulasse: TRAMiens
Dpdly: Au début on avait fait ça bien, on essayait de dépenser l'argent correctement, en achetant des panneaux pubs, des encarts presse...
Dpdly: Genre là jcomprends rien au calcul, mais ça a l'air encore sérieux:
Dpdly: 140 faces en 2m² pendant 2 mois soit 8 semaines (1.5millions de contacts/semaine) 161 MUPI et 230 Abribus sur la base d'1/3 du réseau total soit 130 panneaux (source JCD)
Dpdly: Fabrication - 80 faces 80*5.20=416€
Dpdly: Conception - 2m²-> 148€
Dpdly: Achat d'espace -> 9308 * 8= 74464€
Dpdly: Soit 75028 € et donc 93785€
Dpdly: On avait aussi bien sur prévu un site internet. Visiblement de qualité vu le tarif et la réf: Création du site internet pour le compte à rebours: 7400€, pour un site dans l'esprit de celui de Ségolène Royal
Dpdly: En fait, c'est quand on a commencé à réfléchir à un événement pour l'inauguration que c'est un peu parti en vrille.
Dpdly: On s'est demandé ce qui pourrait rameuter du monde, et on s'est dit que battre des records du monde c'est toujours populaire.
Dpdly: Alors on a proposé de battre à Amiens le record de la plus grande pizza du monde. Le record à l'époque : 300 mètres. Easy.
Dpdly: Sauf que c'était pas hyper local, donc on a choisi une variante amiénoise : LA PLUS GRANDE FLAMICHE DU MONDE.
Dpdly: Pour budgéter ça, on a pris une recette sur Marmiton, qu'on a multiplié avec un produit en croix par le diamètre de la flamiche géante.
Dpdly: Ce qui donne: Ingrédients + ustensiles de cuisine + grande planche en bois pour étaler la pâte
Dpdly: Pour 8 personnes, environ 4€
Dpdly: 1 oeuf
Dpdly: 50g de beurre
Dpdly: 200g de farine
Dpdly: du sel
Dpdly: de la levure boulanger
Dpdly: 200g de maroilles
Dpdly: 100 000/8=12500 - 12500*4=50 000€
Dpdly: Calcul du nombre de cuisiniers, sachant qu'une flamiche pour 8 personnes demande 10 minutes-> 10*12500-> 125 000
Dpdly: 125 000 (mins)/200(cuistos) = 625 mins, environ 10h
Dpdly: 200*10h*10€=~ 20 000€
Dpdly: Soit 70 000€ et donc 87 500 €
Dpdly: On a même fais un magnifique montage avec paint pour la présentation
Dpdly: Après on s'est dit qu'il nous fallait un mec connu pour fidéliser le public, un gars du coin. Une petite recherche « célébrités amiens » et...... JEAN PIERRE PERNAUT
Dpdly: Tellement certain qu'on arriverait à le convaincre, on l'avait budgété comme ça JPP : "Gratos? ville d'origine"
Dpdly: Ok maintenant qu'on a une tarte aux poireaux géantes et un présentateur du 13h, il nous manque un dernier truc qui marque les esprits.
Dpdly: Des milliers de pétales de roses qui jonchent les rails ? Ok, mais c'est pas encore assez percutant.
Dpdly: On avait prévu de faire traverser un papier craft où était projeté un film de l'ancien tramway de la ville par le nouveau
Dpdly: Des répliques gonflables de la cathédrale d'Amiens ? Soit, mais on en prends 10. Mais on peut encore trouver mieux.
Dpdly: On en a pas trouvé, du coup on va prendre des répliques de l'arche de la ville, 240€ la journée sur internet, 2400€ pour 10 arches, soyons fous, 3000€
Dpdly: Et là on a eu une super idée. Faire transporter les ciseaux pour l'inauguration par le maire en Jetpack, on avait même mis une image dans la présentation
Dpdly: D'ailleurs tant qu'à faire, autant l'acheter cash.
Dpdly: 112 000€ puis 3000€ pour le conducteur, 115 000€ soit 143 750€
Dpdly: Jcrois même qu'à un moment on avait envisagé que ce soit Jean Pierre Pernaut qui pilote le Jetpack, mais c'était un peu cher en assurances.
Dpdly: Au final, on a tout fait pour dépenser notre million. A la fin pour l'écouler y'avais même une tombola pour gagner des voitures et des télés
Dpdly: On a fini l'étude de cas avec 0€ de budget restant, et la satisfaction d'avoir correctement dépensé l'argent du contribuable.
Dpdly: Le pire dans tout ça c'est que c'était un truc avec un super gros coefficient, donc assez risqué pour le diplôme, et on a eu... 15 :|
Dpdly: La prof nous avait dit « vous avez fait n'importe quoi, mais vous l'avez bien fait, donc j'aimerais vous mettre moins, mais je peux pas »
Dpdly: Quand je relis tout ça je comprends pas la note. Je pense que la prof s'est juste bien marrée et voulait récompenser l'effort.
Dpdly: Moralité : faut jamais me confier un million d'euros pour un projet. Sauf si vous aimez les Jetpacks.
Score : 2813 / 35551 commentaires
Latif : Sinon moi j'étais en histoire et la prof dit que j'avais un exposé a faire et que je l'ai pas fais. J'avoue, j'avais complètement zappé. Du coup, j'improvise en disant "ça tombe bien je l'ai là !" *sort un post it bleu*
Hezul : Coup de bluff classique, quand même...
Latif : J'ai parlé de "l'influence des jeux vidéos sur le comportement humain a travers le temps". Tout le monde dit que GTA rend violent, toussa...
Latif : Donc moi j'ai parlé de la naissance du jeu vidéo, avec des inspirations de différents sites du web dont so do myth.
Latif : Je démarre avec le premier jeu, quoi, Pong, qui consistait en un affrontement entre Amerique et Soviétiques pour rejeter un pauvre vietnamien immigré carré
Latif : dans le but d'inculquer aux jeunes que "les vietnamiens sont méchants" a cause de la guerre du Vietnam
Hezul : C'est passé ?
Latif : Mais complètement. Du coup j'ai enchaîné avec la riposte asiatique avec Space Invaders, qui consistait a affronter de méchants assaillants americains venus du ciel a l'aide de la technologie (Hiroshima, Nagasaki, guerre du Vietnam...), et affirmait ainsi que la société Americaine "c'est le mal"
Latif : Or, ironie du sors, le jeu sur arcade était tellement bien que le japon fut contraint de créer davantage de "yens" en pièces, plongeant ainsi complètement dans le capitalisme.
Latif : Sautant sur l'occasion, les americains les enchainent en récupérant "pac man"
Latif : qui encourage la consommation (les pac gum) du gentil citoyen zt d'éviter les gens les empêchant de consommer davantage, les méchants fantômes soviétiques
Latif : (on voit a leur regard qu'ils sont soviétiques)
Hezul : En effet. Et le leader est rouge.
Latif : Les soviétiques, justement, ne PEUVENT PAS laisser passer ça et créent donc Tetris, qui fait l'apologie des biens communs, et donc du COMMUNISME
Latif : Devant le danger engendré par ce jeu, les Americains s'arrangent rapidement pour récupérer la licence et donc, ainsi, démolir tout le message "communiste" contenu en elle. Ils sortiront par la même occasion Madame Pac Man destinée a ramener sa première licence sur les devants de la scène.
Latif : Mais, constatons le, madame Pac Man créé a la base pour montrer "l'ouverture du marché au femme" et "la fin du sexisme" est un énorme coup monté !
Latif : En effet, madame pac man est BEAUCOUP plus compliqué que son homologue masculin o_o
Hezul : Mais c'est vrai !
Latif : Démontrant ainsi qu'il est beaucoup plus dur pour la femme de s'en sortir dans la société de consommation et, pourtant, pour un résultat INFERIEUR
Latif : car beaucoup de versions de "madame pc man" possèdent DEUX PAC GUM EN MOINS sur l'ecran o_o
Hezul : O_O !
Hezul : UNE HONTE !
Latif : Oui, un scandale
Latif : Bref dans la salle, le truc hilarant, c'est qu'il y a des gens qui y croient au fur et a mesure dur comme fer
Hezul : Ouais, enfin... sont un peu pas doués dans ta classe en même temps...
Latif : La prof qui se laisse prendre au jeu en se disant qu'on vit dans un monde corrompu !
Latif : D'autres qui critiquent en disant que c'est faux, toussa, mais s'ils avaient captés ils réagiraient pas ainsi
Hezul : Mais genre elle t'a pas interrompu, la prof ?
Latif : Si, quand même. Quand j'ai commencé à dériver sur le satanisme des pokémons et la zoophilie encouragée par Mario.
Hezul : Ah, oui, là quand même
Latif : "... mais, ce que vous dites... ça n'a jamais rien changé aux idées de ces pays !"
Latif : Je l'attendais, là ! Pan les deux pieds dans le plat !
Hezul : O_o
Latif : Je rétorque : 'EXACTEMENT ! è_é"
Latif : "Donc qu'on arrête de nous bassiner avec le fait que les jeux vidéos INFLUENCENT LES JEUNES ET LES FONT DEVENIR VIOLENT nom de dieu è_é"
Latif : "Ça n'a jamais fonctionné, et ça ne fonctionnera jamais, c'est que du pipeau débité par des politiciens en manque de causes"
Latif : ... Pan, je place la vraie critique a la fin en deux phrases : Applaudissement général Q.Q
Latif : Je suis trop content Q.Q
Latif : J'ai pwnd la prof elle y a cru a fond Q.Q
Hezul : Moi je dis : GG
Score : 18378 / 102734 commentaires