Favoris de BontaAngel

📓💘 Le Death Note de l'amour

Frizouille: DEMAIN C'EST LE GRAND JOUR !
BBnours_: OUIII
BBnours_: Que la force soit avec toi.
Angristan: Y'a quoi Ă  @Frizouille ? :o
Frizouille: Alors laisse moi allumer la cheminée, mettre un plaid, je prends ma pipe en bois et installe toi car je vais te raconter l'histoire... Du Death Note de l'Amour, ou l'agenda magique
Frizouille: Tu es installé ?
Angristan: je suis en PLS sur un toit de formule 1
Frizouille: Ca veut dire oui.
Angristan: hmm
Frizouille: L'histoire commence au début de l'année scolaire. Votre Paul préféré est célibataire depuis bien longtemps, comme vous le savez.
Frizouille: Ses amis le savent mais sont tous en couple ! Ils ne veulent pas "laisser croquer" leur copine.
Frizouille: Un de ses meilleurs amis et voisin de classe, dénommé Julien, en couple depuis plus d'un an avec sa copine, a une révélation et notant ses devoirs dans l'agenda.
Frizouille: Il faut dire que Julien sortait avec une fille probablement bipolaire, qui peut sortir un "Je t'aime" puis 30 secondes plus tard "J'ai gaché un an de ma vie en sortant avec toi." bien sec et violent.
Frizouille: Quelle ne fut pas sa surprise en se rendant compte que les pages mal dĂ©chirĂ©es de son agenda correspondaient EXACTEMENT aux dates oĂč une embrouille entre lui et sa copine Ă©clatait. Du 1 au 4 septembre, une page mal dĂ©chirĂ©e, une embrouille, Le 8 septembre, une page mal dĂ©chirĂ©e, un embrouille. Plus la page Ă©tait mal dĂ©chirĂ©e, plus l'embrouille Ă©tait violente.
Frizouille: CoĂŻncidence ? Peut-ĂȘtre, mais les jours oĂč il n'y avait pas d'embrouille Ă©taint les jours oĂč les pages Ă©taient bien dĂ©chirĂ©es. Sans exception.
Frizouille: C'est lĂ  que Julien, lui mĂȘme abasourdi de cette illumination pense Ă  son voisin de classe.
Frizouille: AprÚs avoir expliqué la magie de son agenda à Paul, il lui dit :
Frizouille: "Paul. Je sais que tu es célibataire depuis longtemps. Nous venons de prendre connaissance du pouvoir de cet agenda. Je vais faire défiler les pages en éventail, et tu glisseras ton doigt au hasard à une page. La date choisie au hasard sera la date te ta mise en couple."
Frizouille: À ces mots, Paul se dit que ça ne peut pas ĂȘtre une mauvaise idĂ©e et dĂ©cide de tenter le coup.
Frizouille: Julien fait défiler les pages rapidement et Paul décide de glisser son doigt, sans réfléchir sur quelle date il peut tomber !
Frizouille: "17 Novembre, dit Julien. Pour ĂȘtre sur que ça soit bien toi qui se mette en couple, je vais te demander ton nom, prĂ©nom, date et lieu de naissance."
Frizouille: Paul donne tout sans broncher, presque mĂȘme en rigolant.
Frizouille: "Juste on peut réessayer de faire le test pour voir ?" dit Paul
Frizouille: Julien refait défiler les pages, encore plus vite cette fois. Paul glisse son doigt et bloque une page.
Frizouille: 17 Novembre. Ça ne pouvait pas ĂȘtre le hasard. Le destin envoyait un message. Il allait rĂ©ellement trouver l'amour ce jour lĂ  !
Frizouille: Les jours passent, de temps en temps Julien déchire mal quelques pages, et comme par hasard de petites embrouilles éclatent entre lui et sa copine. Pendant se temps Paul attend patiemment la date du 17 Novembre 2017, date à laquelle il sera enfin en couple.
Frizouille: La suite demain les enfants.
[Le lendemain]
BBnours_: Alors Paul t'as trouvé l'amour ? :)
Frizouille: Ta gueule.
Score : 908 / 18416 commentaires

đŸ€ŁđŸšȘđŸƒâ€â™‚ïž L'escape game qui vous Ă©chappe

@AdrienCorbeel: J'ai travaillé pendant un an comme Game master dans un escape room. Pendant 12 mois j'ai eu l'occasion de voir un bon nombre de choses improbables.
@AdrienCorbeel: Mais il y a une anecdote qui dépasse de loin toutes les autres.
@AdrienCorbeel: C'était il y a deux mois. On venait d'ouvrir une toute nouvelle salle, à l'ambiance un peu étrange. Quelques groupes l'avaient déjà testée, et mis à part certains soucis techniques, ça se passait plutÎt bien.
@AdrienCorbeel: On Ă©tait clairement pas prĂȘt pour ce qui allait arriver.
@AdrienCorbeel: Un groupe de 3 personnes est venu faire la salle en fin de journée. On les enferme et le jeu commence. Ils ne sont pas trÚs doués, du coup on leur donne pas mal d'indices (grùce à un talkie walkie!) pour les aider à résoudre les énigmes. Jusque là, rien d'anormal.
@AdrienCorbeel: Deux choses Ă  savoir sur la salle, qui auront une importance pour la suite :
@AdrienCorbeel: 1) l'escape room est intentionnellement en désordre lorsqu'ils rentrent à l'intérieur
@AdrienCorbeel: 2) pendant le jeu, ils trouvent une arme en plastique
@AdrienCorbeel: Ils arrivent malgré tout à avancer dans le jeu, et atteignent à la fin. Il y a 2 portes : l'une mÚne vers la sortie, et s'ouvre avec une clé. L'autre est fermée avec un cadenas, et mÚne vers une future extension de la salle (mais pour le moment c'est juste une salle de bricolage)
@AdrienCorbeel: Il ne leur reste plus qu'une minute. Pour gagner, ils n'ont qu'à fouiller un peu, trouver une clé et sortir de là. Sauf qu'ils ne la trouvent pas.
@AdrienCorbeel: Ce qu'ils ont entre les mains, à la place, c'est une clé qui leur a déjà servi, et qui normalement ne s'utilise qu'une fois

@AdrienCorbeel: ...et il se trouve que cette clé ouvre le cadenas de la salle de bricolage (ce qu'on ne savait pas évidemment)
@AdrienCorbeel: Donc le groupe ouvre la porte de cette salle qui est un peu sens dessus dessous : il y a des scies, des perceuses, de bouts de bois.
@AdrienCorbeel: Et ils sont persuadés qu'ils sont encore dans l'escape game. Forcément : la salle est en désordre, ce qui est cohérent avec le début du jeu.
@AdrienCorbeel: Ils se mettent donc à fouiller parmi tout ça. De notre cÎté, on ne voit pas trop ce qui passe : on a pas mal d'angles morts, et pas de caméra dans la salle de bricolage. Et pour ne rien arranger, on est occupé à surveiller les autres escape rooms.
@AdrienCorbeel: Ça pourrait trĂšs mal tourner : il y a plein de choses un peu dangereuses dans cette salle, des clous, du matĂ©riel de brico, etc...
@AdrienCorbeel: Mais l’improbable arrive : ils trouvent une clĂ©. Et cette clĂ© ouvre une autre porte.
@AdrienCorbeel: Qui mÚne sur la cour intérieure de l'escape game.
@AdrienCorbeel: Dehors.
@AdrienCorbeel: Le groupe arrive donc maintenant Ă  l'extĂ©rieur. Et ils sont toujours persuadĂ©s d'ĂȘtre dans l'escape game. Il y a mĂȘme un indice, liĂ© Ă  une autre salle dans cette cour, ce qui ne fait que renforcer leur conviction.
@AdrienCorbeel: Normalement, il n'y a pas moyen de sortir de cette cour intérieure. Il y a une porte qui donne sur la cour de l'immeuble d'à cÎté, mais elle est généralement fermée.
@AdrienCorbeel: Mais ce jour-là, forcément, forcément, elle était ouverte. Et ils continuent.
@AdrienCorbeel: Nous, de notre cÎté, on commence à s'inquiéter de ne pas le voir sortir et de ne pas les voir sur nos écrans de surveillance. Finalement, mon collÚgue va voir dans la salle, ne les trouve pas (en plus ils avaient fermé les portes derriÚre eux pour je ne sais quelle raison).
@AdrienCorbeel: Il revient vers moi paniqué.
@AdrienCorbeel: Lui : Je ne trouve plus les clients !
@AdrienCorbeel: Moi : Comment ça tu ne les trouves plus ?
@AdrienCorbeel: Ils sont donc dans la cour de l'immeuble d'Ă  cĂŽtĂ©, et aussi improbable cela soit-il, ils sont toujours persuadĂ©s d'ĂȘtre dans le jeu. Pour leur dĂ©fense, la cour ressemble vachement Ă  un escape game. Il y a mĂȘme une voiture avec la vitre brisĂ©e et les pneus crevĂ©s.
@AdrienCorbeel: Ca fait trÚs déco.
@AdrienCorbeel: Et donc l'aventure continue.
@AdrienCorbeel: Ils rentrent dans l'immeuble à cÎté. Qui n'appartient absolument pas à l'escape game.
@AdrienCorbeel: PersuadĂ©s qu'il ne leur reste plus beaucoup de temps (de fait), ils se dĂ©pĂȘchent et montent les escaliers.
@AdrienCorbeel: À ce moment, je n'ai pas tous les dĂ©tails lĂ , mais je sais en tout les cas qu'ils rentrent dans une piĂšce de l'immeuble (un lavoir peut-ĂȘtre ?) dans laquelle il y a plein de vĂȘtements. Ils les fouillent, mais ne trouvent rien dedans (pas de clĂ©s cette fois-ci).
@AdrienCorbeel: Ils sortent de la piùce, continuent à monter les escaliers, et se retrouvent nez à nez
 face à 2 mecs qui fument un joint.
@AdrienCorbeel: Les deux mecs flippent et se barrent en courant. Pourquoi ?
@AdrienCorbeel: Parce que devant eux se tiennent trois inconnus qui ont un FLINGUE en main.
@AdrienCorbeel: Ils avaient laissĂ© le talkie-walkie dans la salle. Mais le pistolet en plastique, ils l'avaient EVIDEMMENT pris avec eux (il n'est pas extrĂȘmement rĂ©aliste, mais aprĂšs avoir pris un peu de beuh, on ne fait pas forcĂ©ment attention Ă  ce genre de dĂ©tail j'imagine).
@AdrienCorbeel: Le franc tombe.
@AdrienCorbeel: Enfin.
@AdrienCorbeel: Ils rĂ©alisent que l'escape game n'a probablement pas engagĂ© deux gars pour fumer de la beuh devant eux. Et que 20€ par personne pour faire un escape room qui continue dans l'immeuble d'Ă  cĂŽtĂ©, c'est assez improbable.
@AdrienCorbeel: Ils rebroussent chemin, font la route en sens inverse et reviennent dans la salle oĂč on les trouve, Ă  notre grand soulagement.
@AdrienCorbeel: On devenait fous. Eux, par contre sont ravis et nous racontent tout. C'Ă©tait le meilleur escape room de leur vie.
@AdrienCorbeel: Moi Ă  ce moment lĂ  (et depuis) j'ai le cerveau en feu. Parce qu'il y a au moins 5 Ă©normes coĂŻncidences qui se sont suivi les unes aprĂšs pour que ça arrive. Parce que c'est tellement improbable que j'ai moi-mĂȘme du mal Ă  y croire.
@AdrienCorbeel: Et puis aussi, parce que ça aurait pu trÚs mal à tourner. Qu'est-ce qui se serait passé s'ils étaient rentrés dans l'appart de quelqu'un ? Et s'ils s'étaient retrouvés face à quelqu'un de violent ? Comment est-ce qu'on explique ça à la police ?
@AdrienCorbeel: (d'ailleurs ils sont revenus avec un mĂštre mesureur qu'ils avaient trouvĂ©s je ne sais oĂč dans l'immeuble d'Ă  cĂŽtĂ©, persuadĂ© que c’était un indice. Au vol !)
Score : 1672 / 29021 commentaires

đŸ›’đŸ€Ł Test d'AGV

Blinght : Je fais un test d’AGV au boulot
Pouiii : AGV ? Age Gexe Ville ?
Blinght : Roooh, c’est des petits chariots automatiques qui emmùnent des piùces d’un point A au point B sans besoin de bonhommes.
Blinght : Bref, c’est censĂ© remplacer des mecs au fenwick, petit chariot ou transpalettes.
Pouiii : Et ça marche bien ?
Blinght : Ouai mais bon... Jusqu’à prĂ©sent j’ai eu un mec avec des rollers qui criait « yaaah yaaa » en se faisant tracter, des gars qui posent des biĂšres dessus pour desservir toute l’usine (d’ailleurs normalement y’a pas le droit de picoler au boulot donc je me demande ce que ça fout lĂ ), un con qui simule un suicide pour faire rire ses potes (heureusement que le truc s’arrĂȘte tout seul), des dos d’ñne en tous genre et un faux godemichet gĂ©ant en carton fixĂ© Ă  l’avant façon joutes mĂ©diĂ©vales...
Pouiii : Ah oui, pas mal ! Et donc ça doit améliorer la productivité, hein ?
Blinght : A chaque fois que je le vois passer devant le bureau c’est pire...
Blinght : ...
Blinght : Faut que je t’envoie une photo
Blinght : LĂ  ils l’ont redĂ©corĂ© en char d’assaut avec du carton peint. Si j’étais pas responsable du truc j’applaudirai.
Blinght : Mais bon, je vois quand mĂȘme la bouteille de Schnapps qui dĂ©passe du canon...
Pouiii : Les joies de l’Alsace...
Blinght : Confisqué...
Blinght : Rah la vache elle est super forte !
Pouiii : Responsable, hein ?
Blinght : Ho, ta gueule !
Score : 1791 / 20917 commentaires

Bourre palette đŸ€ŁđŸ˜Ž

Blinght : On a un champion...
Blinght : Peut-ĂȘtre mĂȘme le n°1 mondial...
Pouiii : ? (ouai, flemme d’écrire)
Blinght : On a installé des transstockeurs automatiques au boulot (des robots qui amÚnent des palettes, bacs et autres trucs dans des palettiers) pour gagner en temps, place efficacité etc.
Blinght : Bref, on a un mec un peu feignant qui a eu une illumination en se disant qu’il allait se planquer dans un bac sur une palette expĂ©diĂ©e dans le stock pour dormir en douce !
Pouiii : Hein ? Il a prévu de redescendre comment ?
Blinght : Justement, il n’a pas prĂ©vu ! Cet abruti s’est mis dans un caisson pas trop chargĂ© sur une palette sans regarder oĂč elle est allĂ©e...
Blinght : Il s’est donc fait remonter Ă  plus de 10m de haut dans une petite case entourĂ©e d’autres caisses mĂ©talliques, trÚÚÚÚÚÚs loin dans le stock.
Pouiii : Ho putain, le flip !
Blinght : Ouai, donc t’as le bon vieux Robert, alias BĂ©bert (ca s’invente pas, l’archetype mĂȘme du vieux alsacien tire au flanc qui regrette les annĂ©es 70-80 quand il pouvait venir au boulot avec sa(ses) bouteille(s) de pinot) qui couinait/gueulait pour essayer de se faire entendre.
Pouiii : Et vous l’avez retrouvĂ© comment parmi tout le bordel ?
Blinght : On a dĂ» rappeler plein de caisses, jouer au jeu des boĂźtes pour tenter de trouver celle qui Ă©tait garnie.
Blinght : Bien sĂ»r, aprĂšs on a vu que ce con s’était pissĂ© dessus donc toutes les palettes en dessous Ă©taient mortes...
Pouiii : Mouahahahahaha !
Score : 1633 / 19022 commentaires