Favoris de Dixmis

😰🔑 Sortir sans ses clefs

* [22:56]
Hiro : Wesh
Hiro : ...
* [00:19]
Hiro : Yo Yo Yo
Hiro : vent vent vent...
Hiro : :v
Hiro : :v
Hiro : :v
* [02:54]
JohnnyYuge : Pour la peine je te raconte l'histoire. (j'annonce, c'est jppesque)
JohnnyYuge : Celle du mec qui est sorti de chez lui sans ses clés
JohnnyYuge : Avec une porte auto fermante...
JohnnyYuge : Dont le colloc annonce rentrer vers 21h et qui usuellement se couche vers minuit.
JohnnyYuge : À 23h l'homme arrive devant sa porte, heureux de retrouver ce foyer dont il s'Ă©tait malencontreusement privĂ©. Coups de fils, sonnette d'entrĂ©e, l'homme ne repond pas.
JohnnyYuge : Le mec suppose que son collocataire festoyait et lui laisse un message "Je t'attends sur le pas de porte".
Hiro : Il t'attendait nu sur ton lit !
JohnnyYuge : (Chut !)
JohnnyYuge : Voyant qu'une heure plus tard celui ci n'était pas rentré et que passer la nuit dehors est plutÎt éloigné de sa zone de confort, il escalade le premier étage pour accéder au balcon.
JohnnyYuge : Regard, Ă  travers la fenĂȘtre.
JohnnyYuge : Stupeur.
JohnnyYuge : Le colloc' dort tel un enfant de 2 ans aprĂšs son biberon de minuit.
JohnnyYuge : S'en suit une sĂ©rie de techniques dĂ©sespĂ©rĂ©es afin d'attirer l'attention, appels, tambourinage Ă  la fenĂȘtre, cri. Le genre d'appels que quelques personnes 200mĂštres plus loin ont entendu, mais leur aide Ă©tait tout bonnement inadaptĂ©e au sommeil de plomb du colloc'.
JohnnyYuge : 1h plus tard, toujours pas de mouvement.
Hiro : Omg
JohnnyYuge : 1h00. L'homme vaincu, s'apprĂȘte Ă  passer la nuit sur le balcon. Et s'allonge confortablement sur le sols dur et froid couvert des poussiĂšres de la rue.
JohnnyYuge : 3h. Mouvements dans l'appartement, lumiÚres qui s'allument. La délivrance arrive enfin ! On remercie allÚgrement le rhume qui a amené le collocataire à chercher un mouchoir dans la cuisine offrant enfin la possibilité de contact !
Hiro : VRAIMENT ? XD
Hiro : jpp
JohnnyYuge : AprÚs avoir passé 4h dehors l'homme rejoint enfin sa couche, épprouvé mentalement, mais désormais serein. Il sait désormais qu'il pourra toujours compter sur son colloc...avec un peu de délai.
Hiro : Un peu :v
Hiro : Quelle épopée
Hiro : La clef du bonheur, aurait été de savoir crocheter la serrure :v
* [15:20]
JohnnyYuge : Tu connais l'histoire du mec qui a oublié ses clés ?
Score : 937 / 27813 commentaires