Favoris de Babybel

đŸ§“đŸ–„ L'action se passe en 1987

Fox: Mec!
Fox: J'ai un collĂšgue (assez ancien dans le domaine) qui vient de me raconter une de ces anecdotes de taf qui explose TOUT les compteurs d'Epicness!
Kenshin: A voir... Vas-y!
Fox: L'action se passe en 1987 (j'Ă©tais mĂȘme pas ou Ă  peine nĂ©!), lui il bossait dĂ©jĂ . Sa boite Ă©tait la 2eme boĂźte du pays a avoir achetĂ© un systĂšme de traitement Mainframe qui faisait tout en RAM, donc pour l'Ă©poque, des temps de traitement de fou furieux quoi ("Mapper" dit-il).
Kenshin: Pas trop Epic jusque-là, mais faut bien planté le décors...
Fox: Et un jour, aprĂšs une maintenance, Reboot, il appuyent sur le bouton et.... RIEN.
Kenshin: AH! Et?
Fox: Bah, du coup, ils font appel au constructeur (au Canada) qui envoie 30 mecs, rien que ça, parmi lesquels, Ingés SystÚme ET Concepteurs du Matos. En attendant, la Prod est Plantée.... Pendant 2 jours, le temps que les mecs arrivent....
Fox: Les mecs débarquent, un presta local de la boite de mon collÚgue est aussi appelé à la rescousse (justement les 1ers a avoir acheté le systÚme dans le pays mais qui eux font pas de prod avec).
Fox: Donc, j'te plante le décors: Salle serveur, les 30 mecs du constructeur autour de la bécane, les plans de l'archi interne du matos déployés sur la table, plus: le presta, le grand patron de la boßte et mon collÚgue...
Kenshin: Ok...
Fox: T'as donc tout ce beau monde autour de la bĂ©cane Ă  chercher d'oĂč vient la panne, tester des trucs et tenter de redĂ©marrer la bĂȘte...
Kenshin: Je vois le genre oui...
Fox: Et là, mon collÚgue me dit "A un moment, le presta s'approche de la bécane et il envoie un gros coup de latte dans le cÎté qui fait carrément plié le chùssis" 0o
Fox: On parle JUSTE d'une bécane qui fait tourner presque tout le SI de la boite a elle toute seule et qui a juste coûté 30.000 FRANCS, le truc qui coûtait un rein, un poumon et une couille à l'époque quoi!
Kenshin: NAAAANIIIIII??? 0o
Fox: Et mon collÚgue me fait "Tout le monde (y compris les mecs du constructeur) le regarde comme moi je regarde mon collÚgue quand il me dit ça: complÚtement "0o WTF?!?". Mon collÚgue lui, à ce moment il se dit "C'est bon, il vient d'péter un boular", le mec appuis sur le bouton.... Et la bécane démarre!", et re-tout le monde "o0 WTF?!?"
Kenshin: HEIN?? LOL
Fox: Et en fait, le presta explique qu'il ont eu le mĂȘme problĂšme sur le leur et que c'est un dĂ©faut d'assemblage entre deux carte qui rompt le contact entre les deux circuit, et qu'en pliant le chĂąssis, ça refait le contact.... 0o
Fox: Le mec a rĂ©solu une coupure de Prod totale d'une boite avec UN COUP DE LATTE DANS UNE BÉCANE A 30KF!
Kenshin: J'avoue! C'est de l'Epicness totale! :')
Fox: Ce jour lĂ , mon collĂšgue dit qu'il en a conclu qu'il valait mieux ĂȘtre presta parce que t'en savais plus que le constructeur sur son produit.
Fox: Moi j'en ai tiré une autre conclusion...
Kenshin: Qui est?
Fox: "Si la violence ne résout pas tous tes problÚmes, c'est que tu ne l'utilises pas assez".
Kenshin: XD
Fox: Je crois que le pire avec ce collÚgue, c'est quand il te dit que des histoires dans ce genre il en a plein les tiroirs mais que les plus croustillantes il peut pas les raconter parce que ça pourrait ENCORE lui valoir des poursuites judiciaires.....
Fox: N'empĂȘche que je donnerai bien une couille pour les entendre.....
Kenshin: Moi aussi maintenant, aprĂšs tout, c'est TES couilles....
Score : 1368 / 25118 commentaires

😓 RebutĂ©

Paul: Allez, on compatit pour un mec du bureau d'Ă©tude.
Blinght: WĂ©Ă©Ă©Ă©Ă©, une anecdote de Paul !
Pouiii: Allez, fais-nous rĂȘver.
Paul: D'accord. Il était une fois un ingénieur de bureau d'étude qui a développé un projet pour faire 0 rebut sur une machine !
Blinght: Hoooooooo
Paul: Mais il fit son projet tout seul dans son coin sans poser de questions à ses petits camarades. "J'ai la science, l'intelligence, je fais des produits, appliquez cela et ça suffit !" dit-il.
Pouiii: Mais c'est qu'il conte bien le bougre !
Paul: Conter, je le sais, par contre compter l'ingénieur ne le savait !
Blinght: Tonton Paul, tonton Paul, il avait complétement foiré ses calculs ?
Paul: Que nenni, mon petit chĂ©ri ! Ça supprimait bien tous les rebuts, avec ça il n'y en aurait plus !
Pouiii: Mais alors toooooonton, qu'est ce qui ne marchait pas ?
Paul: L'ingénieur étourdis avait développé un produit à 37000 euros, la piÚce quant à elle coûtait 17 euros et on en rebutait maximum 1 par semaine ! Il faudrait donc la bagatelle de 2176 semaines, soit à peu prÚs 42 ans si tu tournes tout le temps et sans problÚmes pour rembourser son truc...
Blinght: Ah ouai, là putain ça pique ! Ton patron il attends quoi comme retour sur investissement ?
Paul: 6 mois, ma foi ! 2 ans si tu lui lĂšches le fondement.
Pouiii: Holalalala, mais alors ton ingénieur tonton, il va se faire défoncer graaùùùùaave ?
Paul: Il se vantait, mes enfants : un projet aussi sophistiqué développé en 6 mois, cela tenait de l'exploit !
Pouiii: Ah oui tonton ? il a donc perdu 6 mois de sa vie pour rien ?
Paul: C'est cela mon enfant ! Je lui ai détruit son boulot avec une petite calculatrice en 30 secondes et il est devenu tout blanc !
Blinght: Et il en a encore beaucoup comme ça des projets le monsieur ?
Paul: Je ne sais pas mes enfants, mais apprenez donc Ă  communiquer car le blabla Ă©vite le caca !
Pouiii: Héééé, t'as dit cacaaùùùaaa !
Blinght: et il va se faire virer le monsieur ?
Paul: Aaaah, mais ceci mes enfants c'est une autre histoire !
Pouiii: WĂ©Ă©Ă©Ă©Ă©Ă© !
Score : 884 / 25612 commentaires

😄 Humour bateau

Pouiii: Je viens de découvrir qu'en fait le nom du bateau de Greenpeace c'est pas Rambo warrior...
Blinght: Ah non, c'est rainbow warrior. Mais bon, c'est normal qu'on puisse se tromper en vue de l'historique de jeux de mots douteux de la fondation...
Pouiii: Ah bon ?
Blinght: Yep vu que c'est "Green Piss" de base.
Pouiii: Ahahah, nawak !
Blinght: Ben, ça faisait jeu de mot et marquait l'origine Irlandaise de pas mal de fondateurs (David McTaggart, John Cormack etc.). Green = écologie + Irlande et piss = je te pisse à la raie.
Pouiii: Nan mais t'es sérieux là ?
Blinght: Yep, d'ailleurs leur premier bateau, c'Ă©tait le Syphyllis Cormack (cormack c'Ă©tait un pote irlandais Ă  eux, un gros queutard).
Blinght: C'était un bon moyen de signaler que le mouvement était trÚs contagieux et qu'il allait se répandre...
Pouiii: Mais nan, c'est le Phyllis Cormack, abruti !
Blinght: Ouai ouai, c'est facile de changer les noms rétrospectivement pour se donner une image respectable...
Blinght: Mais t'as pas vu le documentaire sur les dessous de Greenpeace ?
Pouiii: Ben je t'avoue que je m'en tape un peu...
Blinght: A un moment t'as un mec qui explique qu'ils ont pris comme point de chute international Amsterdam parce qu'il y'a les quartiers à travailleuses du sexe et que ça apportait de la cohérence par rapport au reste !
Pouiii: Alors comment tu justifies les actions Ă©cologiques ?
Blinght: Mais ils en ont rien à foutre, ça c'est l'excuse !
Blinght: Tiens, tu sais pourquoi ils sont allés lutter contre des essais nucléaires en Alaska ?
Pouiii: Ben, parce que c'est un peu leur mission, non ?
Blinght: Mais nan, encore un jeu de mot : ils sont montés avec leur bateau chargé de filles de joie d'origine espagnole postées à Amsterdam jusqu'à une ville paumée juste pour le fun de faire "Amchitcka chica chics, aye aye aye !"
Blinght: Ils filment les bébés phoques qui se font massacrer parce que "phoque", ça sonne un peu "fuck" !
Pouiii: Mais nan, un phoque c'est seal en anglais, abruti !
Blinght: Là je te parle de l'antenne française, sinon c'est seal, sex and sun !
Pouiii: Nan mais...
Blinght: Et pourquoi l'autre bateau c'est le Moby DICK alors ?
Pouiii: OK, j'ai compris...
Pouiii: C'est par rapport Ă  l'autre jour oĂč je disais que y'a quand mĂȘme un fond de vĂ©ritĂ© dans toutes les conneries complotistes ?
Pouiii: D'accord, parfois non. Content ?
Blinght: TrĂšs !
Score : 704 / 2977 commentaires

Bourre palette đŸ€ŁđŸ˜Ž

Blinght : On a un champion...
Blinght : Peut-ĂȘtre mĂȘme le n°1 mondial...
Pouiii : ? (ouai, flemme d’écrire)
Blinght : On a installé des transstockeurs automatiques au boulot (des robots qui amÚnent des palettes, bacs et autres trucs dans des palettiers) pour gagner en temps, place efficacité etc.
Blinght : Bref, on a un mec un peu feignant qui a eu une illumination en se disant qu’il allait se planquer dans un bac sur une palette expĂ©diĂ©e dans le stock pour dormir en douce !
Pouiii : Hein ? Il a prévu de redescendre comment ?
Blinght : Justement, il n’a pas prĂ©vu ! Cet abruti s’est mis dans un caisson pas trop chargĂ© sur une palette sans regarder oĂč elle est allĂ©e...
Blinght : Il s’est donc fait remonter Ă  plus de 10m de haut dans une petite case entourĂ©e d’autres caisses mĂ©talliques, trÚÚÚÚÚÚs loin dans le stock.
Pouiii : Ho putain, le flip !
Blinght : Ouai, donc t’as le bon vieux Robert, alias BĂ©bert (ca s’invente pas, l’archetype mĂȘme du vieux alsacien tire au flanc qui regrette les annĂ©es 70-80 quand il pouvait venir au boulot avec sa(ses) bouteille(s) de pinot) qui couinait/gueulait pour essayer de se faire entendre.
Pouiii : Et vous l’avez retrouvĂ© comment parmi tout le bordel ?
Blinght : On a dĂ» rappeler plein de caisses, jouer au jeu des boĂźtes pour tenter de trouver celle qui Ă©tait garnie.
Blinght : Bien sĂ»r, aprĂšs on a vu que ce con s’était pissĂ© dessus donc toutes les palettes en dessous Ă©taient mortes...
Pouiii : Mouahahahahaha !
Score : 1837 / 28922 commentaires

đŸ˜· Germe et tic

Blinght: Les nouvelles rĂšgles de distanciation sociales et "hygiĂšne", c'est pas compatible avec la production en usine...
Pouiii: Bah chez moi ils s'en sortent plutĂŽt bien.
Blinght: t'es pas sur une ligne de production pour vivre ça !
Blinght: LĂ  j'en ai un, il enfile sa tenue, met son harnais, son masque de protection, un truc pour Ă©ponger la sueur, la charlotte sur la tĂȘte puis il vĂ©rifie que ça tient bien, protĂ©gĂ© et hermĂ©tique. Attention, consciencieux le mec !
Blinght: Il va sur la ligne de production, rÚgle le matériel et commence ses taches journaliÚres avec une cadence bien tendue qui permet pas de pouvoir quitter son poste. Et là le drame...
Pouiii: ?
Blinght: Il éternue. Mais genre bien fort et bien chargé...
Pouiii: Heuuu... et ?
Blinght: Il avait de la morve p-a-r-t-o-u-t ! Dans le masque, collĂ© Ă  la barbe, c'Ă©tait mĂȘme remontĂ© dans la visiĂšre jusqu'aux yeux !
Pouiii: Argh, le pauvre !
Blinght: Avec les nouvelles rĂšgles sanitaires + production Ă  assurer, il n'a pu s'essuyer qu'Ă  la pause... 4 heures + tard !
Pouiii: Eurk !
Blinght: Il Ă©tait tellement fou qu'il a littĂ©ralement arrachĂ© ses vĂȘtements et qu'il a rĂ©glĂ© ça a la douche.
Blinght: Et la RH qui vient me voir pour dire que c'est inadmissible de détériorer le matériel.
Blinght: J'ai eu tellement envie de lui cracher Ă  la gueule et de lui demander de garder ca sur la face pendant 4 heures avant de se plaindre...
Score : 852 / 21110 commentaires

đŸ›·đŸ˜ Pente glissante

Paul: Les gars, il me faut votre avis !
Paul: J’ai 3 abrutis heureux qui ont fabriquĂ© une luge avec les outils et matĂ©riel de la boite.
Blinght: HĂ©ben ils vont pouvoir glisser tranquillement vers la sortie !
Pouiii: Neige pas lu un mauvais jeu de mot qui me glace le sang ?
Paul: Le problùme c’est que c’est de bons travailleurs et qu’ils ont fait ça parce qu’un de ces cons n’a pas trop de sous mais voulait faire plaisir à son fils.
Pouiii: Ah merde, c’est tout de suite moins drîle.
Paul: En temps normal j’aurai Ă©tĂ© chiant mais lĂ  avec la morositĂ© ambiante, le covid, le contexte, les boĂźtes qui galĂšrent en commencent Ă  virer, les gens qui stressent aussi, j’ai pas envie d’en rajouter.
Blinght: Ben alors fermes les yeux et laisse passer !
Paul: Sauf qu’il y a dĂ©jĂ  une commission de discipline provoquĂ©e par les RH...
Pouiii: Roooh purée, tu cumules ! Ils risquent quoi tes gars ?
Paul: Potentiellement de se faire virer, gros blĂąme, carriĂšre freinĂ©e, j’en sais rien, tout le monde va s’acharner et ils vont prendre cher pour l’exemple !
Pouiii: Ben, dĂ©fends les en disant qu’ils recommenceront plus, que c’est de bons garçons etc.
Paul: Je pense pas que ça suffira.
Blinght: T’as encore la luge ?
Paul: Oui, elle est dans mon bureau en attendant la décision.
Blinght: T’as des gars hauts placĂ©s qui sont prĂȘt Ă  te soutenir pour une connerie ?
Paul: Connerie du genre ?
Blinght: Ben, y’a une belle pente derriùre ta boite
 Si les responsables font de la luge, comment blñmer les ouvriers ?
Paul: Ho putain. Attends, j’ai des coups de fil à passer !
Pouiiii: Tiens nous au courant, ça commence à devenir intéressant !
Paul: Ils sont chauds !
Blinght: Oublie pas de prendre des photos et de mailer ça à toute la boßte !
Paul: Ahaha, on va prendre cher mais ça vaut le coup !
Pouiii: Si t’es virĂ©, penses Ă  voler ta machine Ă  cafĂ©.
Blinght: Ouai, surtout que t’as une luge pour la tirer jusqu’à ta bagnole !
Score : 1343 / 23018 commentaires

😅🔹 PĂ©rimĂ© du casque

Paul : Ah tiens, moment distrayant : j’ai retrouvĂ© un casque de chantier tout Ă  l’heure.
Paul : Tu savais qu’il y’avait une date de pĂ©remption sur ces trucs ?
Blinght : Ah bon ? Merde, du coup faut que je regarde ça pour mes équipes !
Paul : Enfin, une durĂ©e d’utilisation limitĂ©e et aprĂšs la protection n’est plus garantie.
Paul : Donc t’es plus couvert par les assurances et tout le bordel.
Blinght : Tu fais bien de me le dire, j’ai jamais fait gaffe. Du coup tu le jettes ?
Paul : Normalement oui.
Paul : Mais j’ai mis en place un jeu pour ĂȘtre sĂ»r que les gars surveillent les dates.
Paul : On n’en a pas beaucoup alors quand y’en a un de pĂ©rimĂ© (3-5 ans de vie) on me le ramĂšne et je lance le jeu

Blinght : Qui consiste en ?
Paul : Je mets en place le casque sur un support avec une masse à cÎté.
Paul : Je les oblige à mettre leur équipement de sécu (casque, lunettes, gants, chaussures...)
Paul : Comme ça ils vĂ©rifient en mĂȘme temps si y’a d’autres pĂ©remptions sur leur matos.
Paul : 1 coup par personne, celui qui casse le casque a le reste de sa journée libre.
Blinght : Ouai mais les mecs font ça au lieu de bosser ?
Paul : Uniquement pendant les temps de pause du matin. Si il est pas achevé, ca continue le lendemain !
Paul : Faut les voir, tous en demi-cercle autour du mec à qui c’est le tour.
Paul : C’est LE sujet de la semaine (oui, parce que je l’annonce une semaine avant).
Paul : J’ai mĂȘme un mec qui a dĂ©calĂ© ses congĂ©s pour participer (l’égo des bourrins).
Paul : En bon joueur, je frappe le premier (pour amorcer le truc et parce qu’aucune chance de one shot).
Blinght : Mais le truc il dégage en 3-4 coups, non ?
Paul : HĂ© non, justement c’est ça qui est cool !
Paul : Un casque finalement ça tient super bien. Le mini qu’on ait fait c’est 7 coups...
Paul : (mais franchement les 7 qui sont passĂ©s dessus c’était des Conan Les Barbares qui se sont gourĂ©s de siĂšcle, Ă©poque et carriĂšre).
Paul : Le maxi c’est un casque que personne a pĂ©tĂ© (y’en a un qui l’a rĂ©cupĂ©rĂ© et fait un trophĂ©e « plus rĂ©sistant que toute la boite ») !
Paul : Du coup les mecs ils inscrivent leurs noms et je fais la main innocente pour tirer l’ordre de passage.
Paul : Bon, c’est des vrais gamins qui se mesurent la bite et ça se charrie à mort.
Paul : Mais au final ça renforce la cohĂ©sion de groupe et y’a un sujet de discussion sympa !
Blinght : Et ton patron il accepte ça ?
Paul : Il est en 13e position de frappe

Score : 2319 / 35020 commentaires

đŸ›’đŸ€Ł Test d'AGV

Blinght : Je fais un test d’AGV au boulot
Pouiii : AGV ? Age Gexe Ville ?
Blinght : Roooh, c’est des petits chariots automatiques qui emmùnent des piùces d’un point A au point B sans besoin de bonhommes.
Blinght : Bref, c’est censĂ© remplacer des mecs au fenwick, petit chariot ou transpalettes.
Pouiii : Et ça marche bien ?
Blinght : Ouai mais bon... Jusqu’à prĂ©sent j’ai eu un mec avec des rollers qui criait « yaaah yaaa » en se faisant tracter, des gars qui posent des biĂšres dessus pour desservir toute l’usine (d’ailleurs normalement y’a pas le droit de picoler au boulot donc je me demande ce que ça fout lĂ ), un con qui simule un suicide pour faire rire ses potes (heureusement que le truc s’arrĂȘte tout seul), des dos d’ñne en tous genre et un faux godemichet gĂ©ant en carton fixĂ© Ă  l’avant façon joutes mĂ©diĂ©vales...
Pouiii : Ah oui, pas mal ! Et donc ça doit améliorer la productivité, hein ?
Blinght : A chaque fois que je le vois passer devant le bureau c’est pire...
Blinght : ...
Blinght : Faut que je t’envoie une photo
Blinght : LĂ  ils l’ont redĂ©corĂ© en char d’assaut avec du carton peint. Si j’étais pas responsable du truc j’applaudirai.
Blinght : Mais bon, je vois quand mĂȘme la bouteille de Schnapps qui dĂ©passe du canon...
Pouiii : Les joies de l’Alsace...
Blinght : Confisqué...
Blinght : Rah la vache elle est super forte !
Pouiii : Responsable, hein ?
Blinght : Ho, ta gueule !
Score : 2011 / 33917 commentaires

A bout de nerf 😇

Pouiii : Bataille d’élastiques ce matin dans l’open space, ça vole doucement et plus ou moins furtivement.
Pouiii : Comme d’habitude, 2 camps se constituent : les snipers en mode « poker face » et les coincĂ©s du cul qui rĂąlent (faut bosser, bande de gamins et gniagniagnia) !
Blinght : TrĂšs partiale ta description, sale glandeur !
Pouiii : Puis moment WTF, le chef qui sort avec un gun nerf dans chaque main et arrose tout le monde dans une 30aine de secondes d’apocalypse. Personne n’a rien compris, on s’est fait shooter comme des lapins tĂ©tanisĂ©s devant les phares d’un voiture.
Blinght : Oo
Pouiii : Puis ce tarĂ© rabaisse ses armes, demande au stagiaire de tout lui ramasser (y’en avait partout) et referme la porte du bureau derriĂšre lui avec le pied en sifflotant. AprĂšs l’Armageddon, grand silence, plus personne n’ose parler ou envoyer une petite merde dans la piĂšce...
Blinght : Mais qu’est ce qu’il foutait avec ces trucs dans son bureau ?
Pouiii : Ben, il nous a avouĂ© avant de partir qu’il en avait achetĂ© 2 pour son fils et lui mais vu qu’ils avaient pĂ©tĂ© un vase en se tirant dessus, madame les a engueulĂ©s et interdit de s’en servir dans la maison.
Blinght : Ahahah, le grand classique !
Pouiii : Ouai, du coup il les a pris pour quand il nous sent dissipĂ©s ou qu’il doit Ă©vacuer parce que bon, « faut pas gĂącher » !
Blinght : Vous allez prendre chĂšre !
Pouiii : Surtout le stagiaire : c’est lui qui va devoir tout ramasser à chaque fois !
Score : 2073 / 34321 commentaires

Il voulait du thĂ© đŸ”đŸ˜Ź

@Lorien_Angmar: Je viens de prendre un rdv pour me faire installer la fibre. Ça me rappelle que la derniĂšre fois que j'ai reçu un technicien pour la fibre, il m'est arrivĂ©e une histoire qui rĂ©sume Ă  elle-seule l'inutilitĂ© de ma vie.
@Lorien_Angmar: J'avais 19 ans. J'étais jeune et belle (non), et heureuse d'avoir la fibre chez moi. J'accueille le technicien, je vous passe les détails, bref. Il part chercher un truc dans sa voiture. Je laisse la porte de l'appart grande ouverte pour qu'il puisse circuler comme il veut.
@Lorien_Angmar: Le mec revient, et lĂ  SURPRISE : il est pas tout seul. Un mec le suit, un grand black, qui enlĂšve ses chaussures avant d'entrer dans mon appart. Comme le technicien ne disait rien, je me suis dit que c'Ă©tait un collĂšgue Ă  lui et je le laisse rentrer.
@Lorien_Angmar: (Vous le sentez lĂ , que c'Ă©tait une gigantesque erreur ?)
@Lorien_Angmar: Le technicien repart dans ma chambre faire son installation, et son collĂšgue chelou restait dans le couloir Ă  me regarder. Sans rien dire. Du coup je disais rien non plus. Mais je commençais Ă  me demander pourquoi y'avait besoin d'ĂȘtre deux pour rien foutre.
@Lorien_Angmar: Et lĂ , le mec parle enfin. D'une voix toute douce, il me lĂąche : "Tu pourrais me faire un thĂ© ? Il me faut du thĂ© lĂ ." Il avait l'air totalement dĂ©foncĂ©. Je bloque un peu, et il me lĂąche : "Ou une pipe hein, si c'est possible." Moi: DU THÉ C'EST BIEN DU THÉ JE VAIS FAIRE DU THÉ.
@Lorien_Angmar: Donc là, je pars faire chauffer une casserole pour le thé, avec des yeux encore plus méfiants que Pouletto. Me demandez pas pourquoi je l'ai fait, j'étais démunie. Y'avait Bob Marley pieds nus dans mon couloir qui voulait du thé, alors j'ai fait du thé.
@Lorien_Angmar: ET LÀ MEILLEUR MOMENT DE MA VIE. Le technicien sort de ma chambre en me disant : "J'ai bientĂŽt fini". Il voit le gars chelou assis dans ma cuisine avec son thĂ©, mon air paniquĂ©, il me prend Ă  part, et il me dit : "Mais il est Ă©trange votre ami, vous avez besoin d'aide ?"
@Lorien_Angmar: COMMENT ÇA "MON" AMI ?! (Je suis en train de rigoler nerveusement en l'Ă©crivant mais Ă  ce moment lĂ  je rigolais pas du tout)
@Lorien_Angmar: Et je lui fais : "Mais... Je croyais qu'il Ă©tait avec vous". Le technicien me dit non, et lĂ  on se retourne tous les deux vers le gars en mode : "Si il est pas Ă  vous ni Ă  moi, QUE FAIT CET HOMME DANS CETTE CUISINE ?"
@Lorien_Angmar: Le technicien me dit : "Bon je vais appeler la police dans le salon, et vous allez lui parler en attendant, pour pas qu'il réagisse mal." Je prends mes balls à deux main, j'y vais, il était toujours en détente totale avec son thé. Je lui demande ce qu'il fait là.
@Lorien_Angmar: Le gars m'explique en environ 5min vu le niveau de défonce : "Bah j'ai frappé à toutes les portes, mais personne voulait m'ouvrir, et puis j'ai vu votre porte ouverte et vous m'avez laissé rentrer." J'étais donc tombé sur Boucle d'or, version creepy.
@Lorien_Angmar: Sachez que le meilleur moment est Ă  venir. Je lui demande ce qu'il fait dans le quartier, et il me dit en toute dĂ©contraction : "Je traĂźne autour des universitĂ©s, pour vendre ma came, c'est hyper rentable. Des fois je trouve mĂȘme des filles qui font le job"
@Lorien_Angmar: Les filles qui font le job : "des meufs qu'il fait prostituer." Avec le technicien qui m'avait rejoint aprĂšs son appel, on Ă©tait lĂ  : "Ah oui, intĂ©ressant". Y'A UN GARS QUI RENTRE CHEZ MOI ET C'EST LE DODO LA SAUMURE DU QUARTIER VERSION DÉFONCÉ. C'est ça, ma vie.
@Lorien_Angmar: Et lĂ , les flics rappellent mon technicien, ils sont en bas de mon immeuble. Le technicien me fait un signe de tĂȘte, je comprends. Je dis au gars : "Venez on descend, on va vous raccompagner, vous avez l'air fatiguĂ©." Le gars remet ses chaussures et nous suit. NORMAL. DÉTENTE.
@Lorien_Angmar: J'arrive en bas, les flics nous attendent, je sors en courant et je hurle : "IL EST DANS LE HALL, FAITES UN TRUC, ARRETEZ LE, C'EST UN MALADE" Le self-control, c'est moi. Et lĂ , je me mets Ă  pleurer, pour couronner le tout.
@Lorien_Angmar: Les flics vont voir le gars, le technicien leur explique la situation, ils l'embarquent sans poser de questions (vous allez comprendre aprĂšs, c'est magique). Et les flics commencent Ă  m'interroger. Enfin ils essayent, les pauvres.
@Lorien_Angmar: Je pleurais toutes les larmes de mon corps, impossible de m'arrĂȘter. Les flics Ă©taient inquiets : "Il vous a agressĂ©e ? ViolĂ©e ? Il vous a demandĂ© de faire des choses ?" Moi : DU THÉ ! *pleure de plus belle*
@Lorien_Angmar: Et lĂ , un flic me dit cette phrase magique : "Vous pleurez parce qu'il vous a demandĂ© de faire du thĂ© ?" BAH OUI CONNARD, Y'A UN INCONNU QUI RENTRE CHEZ MOI, JE PENSAIS QUE C'ÉTAIT UN TECHNICIEN, C'ÉTAIT UN PROXENETE DEFONCÉ MAIS JE PLEURE PARCE QUE JE PRÉFÈRE LE CAFÉ.
@Lorien_Angmar: Le technicien qui Ă©tait restĂ© (le saint homme) vient Ă  ma rescousse en leur disant : "Bah c'est normal qu'elle soit choquĂ©e quand mĂȘme." Et le flic me dit : "Je comprends. En plus on le connaĂźt, ça faisait un moment qu'on cherchait Ă  l'arrĂȘter, mais on avait du mal Ă  le coincer."
@Lorien_Angmar: C'est pour ça qu'ils l'ont embarqué directement. Et là, on va faire une parenthÚse, mais si j'étais un proxénÚte, et que je m'étais fait coincer par hasard dans un moment de défonce parce qu'une connasse laisse sa porte ouverte, j'aurais eu le seum.
@Lorien_Angmar: Voilà. En vrai j'en rigole avec vous, mais pendant des mois j'ai eu peur de rentrer, et de retrouver le gars devant chez moi qui m'attendait pour se venger. C'est jamais arrivé, et maintenant osef j'ai déménagé.
@Lorien_Angmar: Tout ça pour vous dire que si lundi prochain, le technicien se pointe avec un pote, il a intĂ©rĂȘt Ă  me prĂ©senter un extrait de son casier judiciaire avant de rentrer chez moi. VoilĂ . C'Ă©tait l'histoire de ma vie.
Score : 4083 / 43847 commentaires