Commentaires de Idraly

😊 J'ai presque une life

Score : 6093 / 6439 commentaires
Idraly
Depuis Windows 7 l'OS défragmente automatiquement et régulièrement vos disques dur internes
L'époque où je passais une heure à regarder les petites barres de couleurs se réorganiser est révolue (elle me manque un peu) (mais pas trop faut pas déconner)
Score : 5324 / 11628 commentaires
Idraly
Y a plein d'avertissement qui ont été ajoutés suite à des procès contre les compagnies à cause d'accident avec leur produit.
Ça leur permet de se déresponsabiliser, puisqu'elles auront prévenu

Traîner en justice ces compagnies suite à des accidents stupides est aussi une très bonne manière de se faire de l'argent à moindre coût (parce que soyons honnêtes, ça leur coûte pas grand-chose par rapport à ce qu'elles gagnent)

🙃 C'est mon choix

H: C'est dégueulasse d'interdire l'homéopathie, ça marche pour moi, j'en prends depuis 20 ans et je suis jamais malade, ça a même guérri mon psoriasis. Les gens qui veulent interdir l'homéopathie n'y connaissent rien, ils feraient mieux d'essayer par eux-même. #MonHomeoMonChoix
Samuel: Déjà personne en veut "interdire l'homéopathie", actuellement, des gens (médecins, scientifiques, patients) réclamment son déremboursement, pas son interdiction.
Samuel: Pourquoi réclamer le déremboursement de l'homéoapathie ? C'est très simple, en France, la médecine est dite "basée sur les preuve" (ou "basée sur la science") depuis 1975. Cela signifie que, pour être reconnu par le système de santé, un traitement doit avoir fait preuve scientifique de son efficacité (ce que l'homéopathie n'a jamais fait depuis qu'elle a été inventée il y a 200 ans par Samuel Hahnemann).
Samuel: L'homéopathie bénéficie actuellement d'un régime d'exception du fait du lobbying agressif des rafineurs-sucriers Boiron (je refuse d'appeler ça un laboratoire) et nous souhaitons que cela cesse.
Samuel: Pour enfoncer le clou, je vais vous expliquer en quoi consiste l'homéopathie parce que des tas de gens croient qu'il s'agit vaguement d'une sorte de soin par les plantes, or ça n'est pas du tout le cas.
Samuel: L'homéopathie repose sur 3 grands principes (4 si on parle des hautes dilutions, on verra ça à la fin) : la similitude, la dillution, la dynamisation.
Samuel: La similitude consiste à "soigner le mal par le mal", si tu veux soigner des démangeaisons, tu prends quelque chose qui provoque des démangeaisons, par exemple, des abeilles écrasée (une abeille ça pique, et après ça gratte). J'invente rien, c'est vendu sous le nom d'"apis mellifera" (abeille mélifère en latin). Ce "principe actif" est appelé "teinture mère".
Samuel: La dilution ça consiste à dilluer énormément la teinture mère dans beaucoup d'eau, quand je dis beaucoup, c'est beaucoup. Regarde sur un de tes tube d'homépathie, tu dois voir un chiffre suivi de "CH". "CH" ça veut dire "Centésimale Heinemasienne". Diluer à 1CH, c'est prendre 1 mesure de teinture mère et la diluer dans 99 volumes d'eau (une dillution à 1/100 donc). Diluer à 2CH c'est faire pareil mais en partant d'une soluion diluée à 1CH. Diluer à 3CH, c'est idem mais en partant d'une diluée à 2CH, etc... Pour te donner un ordre d'idée, 2~3 CH, t'es à 1 litre dans une picine olympique, 11~12CH, t'es à 1 litre pour toute l'eau sur terre, 15CH, t'es à 1 litre pour le volume total de la Terre, 40CH, t'es à 1 atome de la teinture mère pour tous les atomes de l'univers observable. Et ça va jusqu'à 200CH (ou peut être plus) et là on parle de nombres tellement grands que ça n'a plus aucun sens. On parle de haute dillution à partir de 15CH. Le principe c'est que, plus c'est dillué, plus c'est censé être puissant.
Samuel: Parfois c'est pas noté CH, c'est noté K, le principe est un peu le même sauf qu'au lieu de bien compter le dillution à un centième, on estime que vider le récipiant et le remplir d'eau équivaut à une dilution par 100 parce qu'il reste du produit sur les bords du récipiant (c'est déjà n'importe quoi, mais accorche toi, ça devient vraiment drôle maintenant).
Samuel: La dynamisation consiste à secouer ta solution diluée entre chaque dillution, parce que ça "dynamise" l'eau et ça rend le mélange plus "puissant". Je sais pas ce que fumait Samuel Hahnemann, mais c'était de la bonne !
Samuel: Alors on en arrive au 4ème point, pour les hautes dillutions et là ça va être vraiment WTF. Mathématiquement à partir de 12CH, il est très peu probable de trouver la moindre molécule de teinture mère dans 1 litre de la solution et à 15CH on considère que la probabilié est si faible qu'elle est non significative (assimilable à 0). Quand on demande aux homéopathes qui croient aux hautes dillutions (c'est pas le cas de tous les homéopahathes), comment une solution sans aucune molécule de la teinture mère peut avoir un effet, ils prétendent que l'eau à une mémoire : elle se rappelle de la molécule et conserve son pouvoir de guérison. Voilà, la fameuse "Mémoire de l'eau", ça vient de là. Ca n'a bien entendu jamais été démontré. Par contre, personne que ce soit chez Boiron ou ailleurs n'a jamais été capable de me dire comment les granules de sucre sèches que vend Boiron à plus de 500€/kg (587,50€/kg pour les moins chères) conservent la mémoire du pouvoir de guérison de la teinture mère, c'est la mémoire du sucre ?
Samuel: Donc voilà, tu crois encore en ces conneries ?
H: C'est pas des conneries, ça marche sur moi, ça guéri mon psoriasis.
PrimumNonNocere: Un psoriasis, c'est une maladie auto-imune qui ne guerit pas, il est courant que des malades ne montrent aucun symptôme pendant des années puis refassent des crises bien plus tard. Soit vous avez eu autre chose qu'un psoriasis et c'est une erreur de diagnostique, soit vous avez toujours un psoriasis et vous n'avez pas fait de crise depuis quelques années.
H: Mais depuis que je me soigne à l'homéopathie, je suis jamais malade !
Samuel: Depuis que je me soigne à rien du tout, je suis jamais malade non plus, vous devriez essayer, ça coûte moins cher !
H: Moi j'y crois, vous êtes des trolls payés par les gros labos pharmaceutiques.
Samuel: Les labo pharmaceutiques font tous du lobbying, y compris Boiron (même si je refuse de le considérer comme un laboratoire). D'ailleurs, si j'atais lobbyiste pour un labo pharmaceutique, je vous aurais considéré un médicamment, pas de ne rien prendre. Prétendre qu'on est des troll ne change rien aux faits.
H: Les faits c'est que je prends de l'homéopathie et que je suis guérie
PrimumNonNocere: Et quand on fait un "bisou magique" à un enfant qui se cogne le genou, il arrête de pleurer et il a moins mal. C'est normal, ça s'appelle un effet placébo, c'est un effet très connu. C'est pour ça que pour tester un médicament, on ne peut pas se contenter de se baser sur le ressenti du patient. Quand on teste un médicament, on prend deux groupes de personnes, on s'assure que les groupes soient à peu près pareils (même proportion d'hommes, de femmes, de blancs, de noirs, d'asiatiques, de jeunes, de vieux, de grands, de petits, de minces, de gros, etc...), on file le médoc à tester à un groupe et un médoc qui a exactement le même aspect au deuxième groupe qu'on appelle "groupe témoin" ou "groupe contrôle". Le médecin qui donne le médicament ne sait pas s'il donne le vrai ou le faux parce qu'en le sachant, il pourrait influencer par son attitude (volontairement ou non) les patients à qui il donne le traitement, ce sont des gens qui ne sont pas en contact avec les patients qui savent qui reçoit quoi, on appelle ça "une étude randomisée en double-aveugle contre placébo". Si, après le traitement, il y a une vraie différence entre le groupe témoin et le 1er groupe, on considère que le médicamment a un réel effet. Bah à chaque fois qu'on a fait ça pour l'homéopathie, on a trouvé aucune différence significative entre le "médicament" homéopathique et le placébo. Vous comprenez le principe ?
H: Moi j'y crois, ça marche pour moi.
Samuel: Vous y croyez, oui le terme est bien choisi, ça n'est donc pas un savoir, c'est une croyance et la France est un pays laïc. Ca signifie, entre autre, qu'elle n'a pas à financer une croyance (comme l'homéopathie) avec de l'argent public (comme les cotisations sociales versées à la sécu par quasiment tous les français). Donc personne ne vous empêche de vous faire pigeonner par Boiron qui vous vend du sucre au prix du platine, mais la sécu n'a pas vocation à rebourser les rebouteux, les gris-gris et autres croyances ésotériques.
H: Mon homéo, mon choix !
Samuel: Oui, TU fais le choix de croire que TU peux TE soigner avec du sucre vendu à plus de 500€/kg et comme c'est TON choix et pas celui de la communauté alors TU le payes avec TON argent et pas celui de la communauté. TON homéo TON fric !
* H vous a bloqué
Score : 1693 / 34765 commentaires
Idraly
Addentum sur les huiles essentielles, puisqu'elles sont rapidement mentionnées plus bas dans les commentaires

Les HE ne relèvent pas de l'homéopathie, et contiennent des principes actifs (du même type que dans les médicaments). Ce ne sont pas des huiles inoffensives, elles peuvent très vite être toxiques et dangereuses.

Il y a aussi beaucoup d'interactions possibles avec d'autres médicaments (le millepertuis par exemple, il est déconseillé d'en prendre avec des antidépresseurs, tout comme il est déconseillé de prendre deux antidépresseurs différents en même temps sans avis médical et recherches au préalable).

Renseignez-vous vraiment en profondeur avant de vous soigner aux huiles essentielles, ça peut être très efficace comme très dangereux.

😜 Chez le psy

Score : 1085 / 29417 commentaires
Idraly
Pas mal d'inexactitudes dans les commentaires, du coup :

Un psychiatre est un médecin. Il va chercher à établir des diagnostics, comprendre ce qui ne va pas et prescrire des traitements.
Il est utile pour tout ce qui est neuroatypie et psychoatypie (autisme, trouble de l'attention, trouble de la personnalité borderline, schizophrénie, bipolarité, trouble anxieux généralisé etc), mais également pour soigner une dépression (non les antidépresseurs ne ruinent pas vos chances de vous remettre, ils rétablissent des équilibres chimiques dans votre cerveau et vous donnent la possibilité de ressentir le bonheur, en plus de stabiliser les humeurs. La dépendance varie selon la molécule et peut être inexistante, au contraire des anxiolytiques [suppression de l'anxiété]).
En tant que médecin, ils sont majoritairement remboursés par la sécurité sociale.

Un psychologue est là pour vous écouter et vous fournir un recul sur votre vie de manière générale. C'est le professionnel le plus fréquenté, généralement le psy chez qui on va. Il peut être là ponctuellement pour vous aider à gérer une période de stress, un deuil, un moment compliqué dans votre vie, ou vous accompagner de manière générale, si vous avez besoin de quelqu'un a qui parler.
La plupart ne sont pas remboursés en France.

Un psychothérapeute va vous proposer des ateliers, des activités pour vous permettre de gérer vos problèmes psy. Ça peut être de l'art thérapie, des discussions de groupes, à peu près n'importe quoi, en fonction de leur spécialité.
Ils peuvent être psychologues, psychiatres ou psychanalystes, c'est une sorte de spécialisation.

Un psychanalyste vient de la tradition freudienne, et va tenter en vous écoutant d'analyser votre fonctionnement. Aucune étude n'est nécessaire pour cela, il suffit d'avoir fait une psychanalyse au préalable.
C'est généralement une perte de temps et d'argent, puisqu'ils ne sont pas remboursés.