Favoris de DoctorTee

<Bouyaka> Mon chef a atteint un niveau de filsdeputerie encore inégalé dans ce monde *_*
<Hiro> Vive l'intérim :) Il s'est passé quoi encore?
<Bouyaka> Il me demande de compter le nombre de palettes a envoyer. Je remarque que les rangées font 12 palettes de longueur donc en toute logique je calcul le nombre de rangées x12 et je compte la différence.
<Bouyaka> J'arrive en quelques secondes à 63 palettes. Je lui dit le nombre et la il se fout de ma gueule mais bien copieusement,
<Bouyaka> Il gueule limite dans l’entrepôt "Non mais t'es superman toi? tu compte à la vitesse de la lumière?" la un collègue passe "Je te présente superman, le type il compte le nombre de palettes en 10 secondes chrono !! Ahah bravo Superman"
<Hiro> le super saiyan fdp xD
<Bouyaka> Attend c'est que le début; du coup il me fait recompter "normalement" et j'arrive encore à 63, je lui confirme le nombre
<Bouyaka> Il continue de se foutre de ma gueule avec la même lourdeur "Ah ouais ben t'es vraiment superman toi alors ! attend je vais vérifier ça"
<Bouyaka> Et la il en compte 64. à partir de la ma journée était finie, à la moindre occasion il se foutait de ma gueule, genre un camion était dans le passage "hé superman tu peux venir le bouger", un carton à vérifier "ben utilise ta vision à rayon X ça sera plus rapide !"
<Hiro> Et finalement le nombre de palette était bien 63 c'est ça? xD
<Bouyaka> ... le lendemain je consulte le rapport de la veille, je vois le nombre de palettes noté en rouge (signe d'erreur) avec le 64 barré et 63 noté à la place
<Bouyaka> Avec un commentaire en fin de phrase pour expliquer l'erreur, écrit par cette légende parmi les enculés, le super saiyan god des salopes.
<Bouyaka> "Erreur de l'intérimaire"
Score : 6079 / 36744 commentaires
<Dehell> Il y a des choses qui, de quelques manières que ce soit, ne trouvent pas d’explication. Le goût du fromage à raclette, par exemple, couplé à une pomme de terre enroulée d’une tranche de saucisson, c’est fichtrement bon. Sur ce point, je pense que personne ne devrait me contredire. Pourquoi, alors, pourquoi doit-on manger des raclettes uniquement en période de fêtes ? Pourquoi diable les raclettes ont généralement lieu soit en montagne, soit en Décembre ? Quels ont été les évènements parvenus sur Terre ou dans l’Univers qui font que lorsqu’une bouche sage propose une raclette, il y ai entre 80 et 97% de chances qu’on lui réponde « Oh, c’est pas vraiment le moment ». Il y aurait donc un point du continuum espace-temps, une fracture sur la ligne temporelle plus propice à la dégustation de raclettes. Comment le connaissons-nous ? Par convention ? Il y aurait eu, à un moment donné dans un temps lointain, des types en blouse blanche avec les cheveux ébouriffés et de grosses lunettes, résolvant de complexes équations dont le but était, à terme, de définir à quel moment la raclette est-elle plus profitable ? Ou sommes-nous naturellement conditionnés à n’apprécier pleinement ce met magnifique qu’est la raclette ? Avons-nous, profondément encré dans notre corps, une réticence à manger de la raclette hors de la période des fêtes, une sorte d’instinct de survie ? Si tel était le cas, il en découlerait une affirmation, paraissant au premier abord aussi stupide qu’effrayante : manger une raclette à n’importe quel moment peut avoir des effets non estimés voire dangereux.
* Dehell est totalement sobre
Score : 8332 / 154534 commentaires