#19993

Commentaires

Ajouter un commentaire

Hagstrom
Kayak c'est pas un palindrome, parce que à l'envers ça fait juste Gloublougloublou...
Voynich
C'est du latin, mais ça vaut le coup d'oeil : de gauche à droite, de droite à gauche, de haut en bas, de bas en haut.
SATOR
AREPO
TENNET
OPERA
ROTAS
jojos38
Palindrome:
Mot ou groupe de mots qui peut se lire indifféremment de gauche à droite ou de droite à gauche en gardant le même sens (ex. la mariée ira mal ; Roma Amor).
Xeos29
Il y a aussi : "elu par cette crapule"
Rubiks
No√ęl a trop par rapport √† L√©on
Engage le jeu que je le gagne
Kayak
Laval
Radar

Sinon j'aurais bien cité Georges Perec, mais j'ai peur que ça s'apparente à du flood (1247 mots, 5566 lettres).
Madill
Slip de bain
Ah non :(
suchi
Encore une quote fleurie de commentaires palindromiques (Non non ne cherchez pas, cette phrase n'est pas un palindrome)
Kitcham
¬ę¬†Engage le jeu que je le gagne¬†¬Ľ

Classique. Et lisez La Horde du Contrevent, tout un chapitre est dédié à un affrontement de palindromes.
Irwine
Esope reste ici et se repose
anding
Emile Eric, notre valet, alla te laver ton ciré élimé.

Elle n'est pas facile à caser dans une conversation celle là !

En anglais sinon :

A man, a plan, a canal : panama
Fléau - Coeur de Glace
J'avais appris, dans des √©tudes de th√©√Ętre, qu'il existait des palindromes uniquement sonores. J'ai retenu celui-ci "La femme joue, elle a chaud. Jeanne en virage : j'arrive en nage au chalet o√Ļ je m'affale." Vous voyez, c'est pas les m√™mes lettres, mais ce sont les m√™mes... Bah, les m√™mes sons... Hum hum... Ah, et pour ceux qui aiment bien les mots rigolos, comme palindrome, regardez ce qu'est un "boustroph√©don". C'est... Cocasse. Hum.
... Bon, bah j'vais me coucher.
DanseAvecLesMous
Un palindrome, c'est comme un aérodrome, mais on y fait atterrir des palourdes.
thib_florentin
Hey Pouiii ! J'ai un certain kim jong un au t√©l√©phone! Il serait int√©ress√©e par tes comp√©tences d' "encha√ģnement de parole" et il aimerais bien b√©n√©fici√© de tes services. A ce qu'il parait c'est pour un projet politique...
daguy
du coup, peut on penser que "..." est un palindrome? vous avez 4 h :)
retard-canique
Blinght : Et sinon, tu vis o√Ļ?
Pouiii : Laval
Blinght : Joli palindrome
GiB
Pouiii: (‚ēĮ¬į‚Ė°¬įԾȂēĮ‚ĒĽ‚ĒĀ‚ĒĽ ‚ēĮԾȬį‚Ė°¬į‚ēĮ(
Gream
Tu l'as trop écrasé, César, ce Port-Salut !
Armyteam
Trace l'inégal palindrome. Neige. Bagatelle, dira Hercule. Le brut repentir, cet écrit né Perec. L'arc lu pèse trop, lis à vice-versa.
Perte. Cerise d'une v√©rit√© banale, le Malstrom, Alep, mort √©dulcor√©, cr√™pe port√© de ce d√©sir bris√© d'un iota. Livre si aboli, tes sacres ont √©reint√©, cor cruel, nos albatros. √ätre las, autel b√Ęti, miette vice-versa du jeu que fit, nacr√©, m√©dical, le s√©l√©nite relaps, ellipso√Įdal.
Ivre il bat, la turbine bat, l'isolé me ravale : le verre si obéi du Pernod -- eh, port su ! -- obsédante sonate teintée d'ivresse.
Ce r√™ve se mit -- peste ! -- √† blaguer. Beh ! L'art sec n'a si peu qu'alg√®bre s'√©labore de l'or √©valu√©. Idiome √©tir√©, h√©site, b√Ętard repli√©, l'os nu. Si, √† la g√™ne secr√®te verbe nul √† l'instar de cinq occis--, rets amincis, drailles in√©gales, il, avatar espac√©, caresse ce noir Belzebuth, √ī il offens√©, tire !
L'écho fit (à désert) : Salut, sang, robe et été.
Fièvres.
Adam, rauque; il écrit : Abrupt ogre, eh, cercueil, l'avenir tu, effilé, génial à la rue (murmure sud eu ne tire vaseline séparée; l'épeire gelée rode : Hep, mortel ?) lia ta balafre native.
Litige. Regagner (et ne m'…).
Ressac. Il frémit, se sape, na ! Eh, cavale! Timide, il nia ce sursaut.

Hasard repu, tel, le magicien à morte me lit. Un ignare le rapsode, lacs ému, mixa, mêla :
Hep, Oceano Nox, √ī, b√©chamel azur ! √Čjaculer ! Topaze !
Le c√®dre, malabar faible, Arsino√ę le macule, mante ivre, glauque, pis, l'air atone (sic). Art sournois : si, m√©dicinale, l'autre glace (Melba ?) l'un ? N'alertai ni pollen (ret√™ter : gerc√©, repu, dent√©‚Ķ) ni tobacco.
Tu, désir, brio rimé, eh, prolixe nécrophore, tu ferres l'avenir velu, ocre, cromant-né ?
Rage, l'ara. Veuglaire. Sedan, tes elzévirs t'obsèdent. Romain ? Exact. Et Nemrod selle ses Samson !
Et nier téocalli ?
Cave canem (car ce nu trop minois -- rembuscade d'√©ruptives √† babil -- admonesta, fil accru, T√™tebleu ! qu'Ariane √©vit√Ęt net.
Attention, √©b√©nier factice, ressorti du r√©el. Ci-g√ģt. Alpaga, gn√īme, le h√©ros se lamente, tromp√©, chocolat : ce laid totem, ord, nil aplati, rituel biscornu; ce sacr√© b√©deau (quel b√Ęt ce J√©sus!). Palace pi√©g√©, Torp√©do drue si √† fellah t√īt ne peut ni le Big √† ruer bezef.
L'eugéniste en rut consuma d'art son épi d'éolienne ici rot (eh… rut ?). Toi, d'idem gin, élèvera, élu, bifocal, l'ithos et notre pathos à la hauteur de sec salamalec ?
√Člucider. Ion √©clat√© : Elle ? Tenu. Etna but (item mal fam√©), degr√© vide, julep : mac√©doine d'axiomes, sac sem√© d'√Čcole, v√©niel, ah, le verbe enivr√© (ne sucer ni arr√™ter, eh √ßa jamais !) lu n'abolira le hasard ?
Nu, ottoman √† √©cho, l'art su, oh, tara z√©ro, belle Deborah, √ī, sacre ! Pute, vertubleu, qualit√© si vertu √† la part tarif√© (d√©calitres ?) et nul n'a lu trop s'il s√©ria de ce basilic Iseut.

Il a pri√© bonzes, Samaritain, Tora, vilains monstres (idol√Ętre DNA en sus) r√™v√©s, √©vapor√©s :
Arbalète (bètes) en noce du Tell ivre-mort, émeri tu : O, trapu à elfe, il lie l'os, il lia jérémiade lucide. Petard! Rate ta reinette, bigleur cruel, non à ce lot ! Si, farcis-toi dito le coeur !
Lied à monstre velu, ange ni bête, sec à pseudo délire : Tsarine (sellée, là), Cid, Arétin, abruti de Ninive, Déjanire..
Le Phenix, eve de sables, écarté, ne peut égarer racines radiales en mana : l'Oubli, fétiche en argile.
Foudre.
Prix : Ile de la Gorgone en roc, et, √ī, Licorne √©cartel√©e,
Sirène, rumb à bannir à ma (Red n'osa) niére de mimosa :
Paysage d'Ourcq ocre sous ive d'écale;
Volcan. Roc : tarot célé du Père.
Livres.
Silène bavard, replié sur sa nullité (nu à je) belge : ipséité banale. L' (eh, ça !) hydromel à ri, psaltérion. Errée Lorelei…
Fi ! Marmelade d√©vir√© d'Aladine. D'or, No√ęl : cr√®che (l'an ici taverne gel√©e d√®s bol‚Ķ) √† santon givr√©, fi !, cul√© de l'√Ęne vairon.
Lapalisse √©lu, gnoses sans orgueil (√©cru, sale, sec). Saluts : angiome. T'es si cr√Ęneur !

Ajouter un commentaire

  • Vous n'avez le droit qu'√† un seul commentaire par quote
  • L'espace commentaire n'est pas un espace de discussion. Merci de r√©agir √† la quote et uniquement √† la quote
  • On ne donne pas son avis sur la quote. Les boutons (+) et (-) sont l√† pour √ßa
  • Pas de "c'est un fake", "d√©j√† vu", "first", "preum's" ou autres mauvaises habitudes
  • Merci d'√©crire dans un fran√ßais correct : SMS, kikoo lol, :noel: seront sanctionn√©s
  • Les incitations au piratage, la pornographie, le racisme et toute forme d'insulte sont interdits
  • Sinon.