#19993

Commentaires

Ajouter un commentaire

Hagstrom
Kayak c'est pas un palindrome, parce que à l'envers ça fait juste Gloublougloublou...
Voynich
C'est du latin, mais ça vaut le coup d'oeil : de gauche à droite, de droite à gauche, de haut en bas, de bas en haut.
SATOR
AREPO
TENNET
OPERA
ROTAS
jojos38
Palindrome:
Mot ou groupe de mots qui peut se lire indifféremment de gauche à droite ou de droite à gauche en gardant le même sens (ex. la mariée ira mal ; Roma Amor).
Xeos29
Il y a aussi : "elu par cette crapule"
Rubiks
No√ęl a trop par rapport √† L√©on
Engage le jeu que je le gagne
Kayak
Laval
Radar

Sinon j'aurais bien cité Georges Perec, mais j'ai peur que ça s'apparente à du flood (1247 mots, 5566 lettres).
Irwine
Esope reste ici et se repose
Madill
Slip de bain
Ah non :(
Kitcham
¬ę¬†Engage le jeu que je le gagne¬†¬Ľ

Classique. Et lisez La Horde du Contrevent, tout un chapitre est dédié à un affrontement de palindromes.
suchi
Encore une quote fleurie de commentaires palindromiques (Non non ne cherchez pas, cette phrase n'est pas un palindrome)
anding
Emile Eric, notre valet, alla te laver ton ciré élimé.

Elle n'est pas facile à caser dans une conversation celle là !

En anglais sinon :

A man, a plan, a canal : panama
DanseAvecLesMous
Un palindrome, c'est comme un aérodrome, mais on y fait atterrir des palourdes.
Fléau - Coeur de Glace
J'avais appris, dans des √©tudes de th√©√Ętre, qu'il existait des palindromes uniquement sonores. J'ai retenu celui-ci "La femme joue, elle a chaud. Jeanne en virage : j'arrive en nage au chalet o√Ļ je m'affale." Vous voyez, c'est pas les m√™mes lettres, mais ce sont les m√™mes... Bah, les m√™mes sons... Hum hum... Ah, et pour ceux qui aiment bien les mots rigolos, comme palindrome, regardez ce qu'est un "boustroph√©don". C'est... Cocasse. Hum.
... Bon, bah j'vais me coucher.
daguy
du coup, peut on penser que "..." est un palindrome? vous avez 4 h :)
thib_florentin
Hey Pouiii ! J'ai un certain kim jong un au t√©l√©phone! Il serait int√©ress√©e par tes comp√©tences d' "encha√ģnement de parole" et il aimerais bien b√©n√©fici√© de tes services. A ce qu'il parait c'est pour un projet politique...
GiB
Pouiii: (‚ēĮ¬į‚Ė°¬įԾȂēĮ‚ĒĽ‚ĒĀ‚ĒĽ ‚ēĮԾȬį‚Ė°¬į‚ēĮ(
Gream
Tu l'as trop écrasé, César, ce Port-Salut !
retard-canique
Blinght : Et sinon, tu vis o√Ļ?
Pouiii : Laval
Blinght : Joli palindrome
Armyteam
Trace l'inégal palindrome. Neige. Bagatelle, dira Hercule. Le brut repentir, cet écrit né Perec. L'arc lu pèse trop, lis à vice-versa.
Perte. Cerise d'une v√©rit√© banale, le Malstrom, Alep, mort √©dulcor√©, cr√™pe port√© de ce d√©sir bris√© d'un iota. Livre si aboli, tes sacres ont √©reint√©, cor cruel, nos albatros. √ätre las, autel b√Ęti, miette vice-versa du jeu que fit, nacr√©, m√©dical, le s√©l√©nite relaps, ellipso√Įdal.
Ivre il bat, la turbine bat, l'isolé me ravale : le verre si obéi du Pernod -- eh, port su ! -- obsédante sonate teintée d'ivresse.
Ce r√™ve se mit -- peste ! -- √† blaguer. Beh ! L'art sec n'a si peu qu'alg√®bre s'√©labore de l'or √©valu√©. Idiome √©tir√©, h√©site, b√Ętard repli√©, l'os nu. Si, √† la g√™ne secr√®te verbe nul √† l'instar de cinq occis--, rets amincis, drailles in√©gales, il, avatar espac√©, caresse ce noir Belzebuth, √ī il offens√©, tire !
L'écho fit (à désert) : Salut, sang, robe et été.
Fièvres.
Adam, rauque; il écrit : Abrupt ogre, eh, cercueil, l'avenir tu, effilé, génial à la rue (murmure sud eu ne tire vaseline séparée; l'épeire gelée rode : Hep, mortel ?) lia ta balafre native.
Litige. Regagner (et ne m'…).
Ressac. Il frémit, se sape, na ! Eh, cavale! Timide, il nia ce sursaut.

Hasard repu, tel, le magicien à morte me lit. Un ignare le rapsode, lacs ému, mixa, mêla :
Hep, Oceano Nox, √ī, b√©chamel azur ! √Čjaculer ! Topaze !
Le c√®dre, malabar faible, Arsino√ę le macule, mante ivre, glauque, pis, l'air atone (sic). Art sournois : si, m√©dicinale, l'autre glace (Melba ?) l'un ? N'alertai ni pollen (ret√™ter : gerc√©, repu, dent√©‚Ķ) ni tobacco.
Tu, désir, brio rimé, eh, prolixe nécrophore, tu ferres l'avenir velu, ocre, cromant-né ?
Rage, l'ara. Veuglaire. Sedan, tes elzévirs t'obsèdent. Romain ? Exact. Et Nemrod selle ses Samson !
Et nier téocalli ?
Cave canem (car ce nu trop minois -- rembuscade d'√©ruptives √† babil -- admonesta, fil accru, T√™tebleu ! qu'Ariane √©vit√Ęt net.
Attention, √©b√©nier factice, ressorti du r√©el. Ci-g√ģt. Alpaga, gn√īme, le h√©ros se lamente, tromp√©, chocolat : ce laid totem, ord, nil aplati, rituel biscornu; ce sacr√© b√©deau (quel b√Ęt ce J√©sus!). Palace pi√©g√©, Torp√©do drue si √† fellah t√īt ne peut ni le Big √† ruer bezef.
L'eugéniste en rut consuma d'art son épi d'éolienne ici rot (eh… rut ?). Toi, d'idem gin, élèvera, élu, bifocal, l'ithos et notre pathos à la hauteur de sec salamalec ?
√Člucider. Ion √©clat√© : Elle ? Tenu. Etna but (item mal fam√©), degr√© vide, julep : mac√©doine d'axiomes, sac sem√© d'√Čcole, v√©niel, ah, le verbe enivr√© (ne sucer ni arr√™ter, eh √ßa jamais !) lu n'abolira le hasard ?
Nu, ottoman √† √©cho, l'art su, oh, tara z√©ro, belle Deborah, √ī, sacre ! Pute, vertubleu, qualit√© si vertu √† la part tarif√© (d√©calitres ?) et nul n'a lu trop s'il s√©ria de ce basilic Iseut.

Il a pri√© bonzes, Samaritain, Tora, vilains monstres (idol√Ętre DNA en sus) r√™v√©s, √©vapor√©s :
Arbalète (bètes) en noce du Tell ivre-mort, émeri tu : O, trapu à elfe, il lie l'os, il lia jérémiade lucide. Petard! Rate ta reinette, bigleur cruel, non à ce lot ! Si, farcis-toi dito le coeur !
Lied à monstre velu, ange ni bête, sec à pseudo délire : Tsarine (sellée, là), Cid, Arétin, abruti de Ninive, Déjanire..
Le Phenix, eve de sables, écarté, ne peut égarer racines radiales en mana : l'Oubli, fétiche en argile.
Foudre.
Prix : Ile de la Gorgone en roc, et, √ī, Licorne √©cartel√©e,
Sirène, rumb à bannir à ma (Red n'osa) niére de mimosa :
Paysage d'Ourcq ocre sous ive d'écale;
Volcan. Roc : tarot célé du Père.
Livres.
Silène bavard, replié sur sa nullité (nu à je) belge : ipséité banale. L' (eh, ça !) hydromel à ri, psaltérion. Errée Lorelei…
Fi ! Marmelade d√©vir√© d'Aladine. D'or, No√ęl : cr√®che (l'an ici taverne gel√©e d√®s bol‚Ķ) √† santon givr√©, fi !, cul√© de l'√Ęne vairon.
Lapalisse √©lu, gnoses sans orgueil (√©cru, sale, sec). Saluts : angiome. T'es si cr√Ęneur !
Pidou
La marié ira mal

Ajouter un commentaire

  • Vous n'avez le droit qu'√† un seul commentaire par quote
  • L'espace commentaire n'est pas un espace de discussion. Merci de r√©agir √† la quote et uniquement √† la quote
  • On ne donne pas son avis sur la quote. Les boutons (+) et (-) sont l√† pour √ßa
  • Pas de "c'est un fake", "d√©j√† vu", "first", "preum's" ou autres mauvaises habitudes
  • Merci d'√©crire dans un fran√ßais correct : SMS, kikoo lol, :noel: seront sanctionn√©s
  • Les incitations au piratage, la pornographie, le racisme et toute forme d'insulte sont interdits
  • Sinon.