Favoris de abramie

Poutrelle : Bon, je réexplique pour ceux qui étaient absents
Jojou : préparez le popcorn, ça va etre épique :')
Poutrelle : c'était un samedi comme un autre, ma mère m'avait demandé d'aller acheter du café (très important pour la suite de l'histoire, ce café) à Monoprix (lieux du drame à venir) avec une carte de crédit bien précise (à l'origine dudit drame). Je prends le café (dernière boite du rayon), rejoins les caisses et choisis de passer à la caisse AUTOMATIQUE -choix décisif pour la suite de l'histoire, comme vous allez vous-memes le voir. Jusqu'ici, tout le monde comprend ?
Lilith : yep
Quartz : pareil
Jojou : tu peux continuer
Poutrelle : C'est juste après avoir scanné ladite boite de café que la première partie du drame est survenue : je passe ma carte, compose le code, attend un peu et là... rien. Le café reste affiché à l'écran de la caisse alors que je l'ai, de mon propre avis, déjà payé. Donc j'attends, puis me dis que ça doit etre un bug et m'apprete à quitter le magasin lorsqu'une caissière m'arrete en me disant que ma carte n'est pas passée.
Poutrelle : Très sympa, elle m'explique que ça n'a pas fonctionné, que la carte doit etre à sec et que ce n'est pas grave, bref, une personne ma foi très pédaguogue et gentille. Je retourne chez moi, un peu venere quand meme, et ma mère me file sa CB pour que j'y retourne - c'est qu'elle y tient, à son café - avec pour ordre de me le ramener, ainsi que de la Javel. Je cours jusqu'à Monoprix, donc, et là, deuxième partie du drame : MON CAFE S'EST FAIT KIDNAPPE !!! PLUS LA ! Y EN A PLUS !!!
Quartz : :O
Lilith : violent
Jojou : je pleure toujours à cette partie-là de l'histoire
Poutrelle : Hyper venere, je m'en vais aux caisses avec seulement de la Javel, et me dis que je vais laisser les caisses automatiques pour le moment pour plutot me tourner vers la compagnie humaine et o combien chaleureuse des hotesses de caisse. C'est à ce moment précis que la troisième partie du drame survient : la caissière sur qui je tombe est une putain de serial killeuse en puissance, Evil-Caissière en personne, et elle me traite ni plus ni moins de voleuse après m'avoir reprochée d'avoir été sur le point de partir sans payer et en laissant l'écran de la caisse automatique bloqué - ce qui n'était pas de ma faute. Choquée, je lui dis que c'est une méprise, que je n'avais pas compris ce qu'il se passait et que je pensais juste que ça allait se remettre tout seul après mon départ, et cette conne en profite pour réattaquer en disant que je viens d'avouer que je comptais partir sans payer. Elle a commencé à gueuler, et t'as le vigile qui s'est ramené pour voir ce qui se passait, elle lui a dit que j'étais une voleuse et le mec a demandé à voir mon sac, dans lequel se trouvait TOUJOURS la Javel, que je n'avais pas eu le temps de faire encaisser pour le moment.
Poutrelle : Là-dessus, t'as une autre caissière qui a prise ma défense, suivie de deux clients, mais Evil-Caissière avait elle aussi ses alliés, en l'occurrence le vigile, une collègue et le boucher du Monoprix. Bref, la Troisième Guerre Mondiale était enclenchée, et moi je me demandais comment j'allais me sortir de là.
Quartz : et finalement ??
Poutrelle : Ben j'ai fini au commissariat
Lilith : Evil-Caissière a porté plainte contre toi ? :O
Poutrelle : contre moi, non. Mais contre ma mère venue me chercher au magasin et la paire de gifles qu'elle lui a mise dans la gueule, oui.
Jojou : j'aime ta mère, Poutrelle x)
Score : 2997 / 25630 commentaires
<@Pongo> la cuisine anglaise
<@Pongo> j'me dis que monter un service de livraison de croque-monsieur à Londres ça doit être la fortune assurée
<@Pongo> "SOS Français" tu l'appelles
<@Pongo> tu réponds que en français au téléphone
<@Pongo> "-allô monsieur, quelle est votre urgence ?"
<@Pongo> -je suis coincé au fin fond de la campagne anglaise et j'ai rien à manger, pitié je veux pas finir dans un pub
<@Pongo> -ne quittez pas monsieur, notre service d'urgence vous géolocalise et se charge de vous apporter un croque-monsieur dans les plus brefs délais
<@Pongo> (pleurant au bout du téléphone) -merci, de tout mon coeur merci, vous me sauvez la vie
<trotFunky> Ahaha xD
<trotFunky> L'estomac et les papilles plus que la vie
<@Pongo> (la voix triste) -de rien, ce n'est pas pas hasard que j'ai monté cette boite, j'ai déjà vécu cette enfer sans aide disponible..."
<@Pongo> et aprés quelques mois ton numéro figure dans les recommandations du ministére des affaires étrangéres dans la rubrique "conseils aux voyageurs pour l'angleterre" XD
<trotFunky> Ahahaha XDD
<trotFunky> Tu reçois la Légion d'Honneur
<@Pongo> les Français expatriés en Angleterre me sont éternellement reconnaissants
<@Pongo> les Anglais me sont hostiles et comprennent pas pourquoi
<@Pongo> au bout de 10 ans de négociations entre le président et la reine, j'obtiens enfin l'anoblissement pour mon acte héroïque et mon dévouement envers mes compatriotes
<@Pongo> je deviens un lord, je gagne en popularité
<@Pongo> 10 ans aprés je fais un coup d'Etat, j'empoisonne la reine avec une tarte au Maroilles en gelée (bawé faut présenter ça sous une forme typiquement rosbif pour qu'elle en mange, pis à son âge, les dents c'est plus trop ça...), je prends sa place
<@Pongo> je lance la Grande Révolution Culinaire, le Grand Bond dans l'Assiette
<@Pongo> je me fais sacrer Napongoléon Ier, Empereur Gastronomique des Anglais
<@Pongo> ma tête quand je réalise le rêve de Napoléon, de soumettre les inférieurs rosbifs à la splendeur de la cuisine Française
<@Pongo> je prends Emma Watson comme épouse impériale
<@Pongo> je fonde une dynastie grandiose et prospére
<@Pongo> je termine ma vie en monarque heureux, et le peuple me sera à jamais reconnaissant et chantera mes louanges pour les siècles à venir
<@Pongo> c'est décidé, dés demain j'arrête les cours, j'achéte une flotte de scooters et je pars à Londres !
<@Pongo> dans 20 ans tu me retrouveras en Empereur 8)
Score : 1508 / 23328 commentaires
<@Pongo> j'vais pouvoir vous exposer mon super projet qui va me rentre riche
<@Pongo> et pour vous le kickstarter sera à -50% !
<trotFunky> ah
<@Pongo> à prendre ou à laisser de suite !
<trotFunky> J'ai pas d'sous!
<@Pongo> aprés avoir vu la pub pour les robots aspirateurs Roomba, j'ai eu une illumination
<@Pongo> faire un robot aspirateur "Samba", avec une sono 600W (pour le modèle d'entrée de gamme) qui balance la musique "Samba" à fond
<@Pongo> pour le haut de gamme, la sono sera probablement plus puissante, et on compte y installer 8 vuvuzelas et 2 musiques en plus (no DLC ! 8) ), une de carnaval de Rio, et l'autre en vuvuzela
<@Pongo> et bien sûr, de base pour les 2 modèles, un programme "lendemain de soirée"
<@Pongo> ou le samedi matin à 8h il se met en marche pour nettoyer l'appart', tout en beuglant la samba quand tu as la gueule de bois
<@Pongo> et aussi un programme "spécial belle-maman" ou il fait ça, mais tout les jours (sauf le jour de l'anniv de belle-maman, on est pas des monstres quand même), probablement vers 4h du mat (quoi de mieux pour nettoyer que quand il y a personne ?)
<@Pongo> évidemment toute la programmation sera codée dans un BIOS non flashable
<@Pongo> au début on a trouvé 2 problèmes :
<@Pongo> l'autonomie avec une sono 600W ?
<@Pongo> la résistance du modéle façe aux gens bourrés qui veulent le faire taire ?
<@Cykyrios> l'est fou le Pongo XD
<@Pongo> donc on va le faire à peu prés grand comme un Dalek, pour pouvoir le blinder et le bourrer de batteries
<@Pongo> et comme ça personne pour l'arrêter dans sa tâche d' "EXTERMINER LA POUSSIERE, EXTERMINER, SAMBA, SAMBAAAA"
<trotFunky> Ahahahahah XDD
<trotFunky> T'es pas bien Pongo XD
<@Pongo> donc comme vous pouvez le constater, le business plan tient la route, on a déjà des solutions pour régler les problèmes majeurs, y'a plus qu'à trouver le financement, donc un kickstarter
<@Pongo> je compte sur vous !
Score : 1345 / 25424 commentaires