Favoris de TheElendel

Dpdly: L'autre jour je fouillais dans mes fichiers de la fac sur mon vieux pc et j'ai retrouvé un truc rigolo qui mérite je pense un petit thread.
Dpdly: Flashback en 2009 : Avant d'être aux arts-déco, j'ai fait 2 ans en IUT infocom à Grenoble. Concrètement, c'était nul et ça m'a rien appris
Dpdly: On avait des cours inintéressants où on faisait des communiqués de presse, du marketing, et beaucoup d'exposés et d'études de cas.
Dpdly: Le seul moyen qu'on ait trouvé avec mes potes pour rendre ça supportable, c'était de jamais suivre les consignes et de faire n'importe quoi.
Dpdly: Par exemple, une fois ou on devait faire des bannières de pub pour des collectivités locales, on a fait "Franche-comté, conseil régional - Franchement, comptez sur nous" ou "Région Limousin, Roulez en Limousin", "Région Paca, ya plus qu'à"
Dpdly: Là sur mon disque dur, j'ai retrouvé un exercice de compta. Où on avait donc décidé de faire ça à notre manière.
Dpdly: C'était une étude de cas fictive ou il fallait imaginer et budgeter une campagne de com pour l'arrivée du tram à Amiens. (pourquoi Amiens ? Je sais pas.)
Dpdly: Fallait faire le plan de com, tenir la compta, écrire un communiqué de presse et faire une présentation orale. Budget fictif : UN MILLION.
Dpdly: Je vais donc vous montrer des extraits de tout ça pour vous montrer tout ce qu'on peut faire quand on a un million pour faire n'importe quoi
Dpdly: Déjà ça partait mal, on avait choisi un nom bien dégueulasse: TRAMiens
Dpdly: Au début on avait fait ça bien, on essayait de dépenser l'argent correctement, en achetant des panneaux pubs, des encarts presse...
Dpdly: Genre là jcomprends rien au calcul, mais ça a l'air encore sérieux:
Dpdly: 140 faces en 2m² pendant 2 mois soit 8 semaines (1.5millions de contacts/semaine) 161 MUPI et 230 Abribus sur la base d'1/3 du réseau total soit 130 panneaux (source JCD)
Dpdly: Fabrication - 80 faces 80*5.20=416€
Dpdly: Conception - 2m²-> 148€
Dpdly: Achat d'espace -> 9308 * 8= 74464€
Dpdly: Soit 75028 € et donc 93785€
Dpdly: On avait aussi bien sur prévu un site internet. Visiblement de qualité vu le tarif et la réf: Création du site internet pour le compte à rebours: 7400€, pour un site dans l'esprit de celui de Ségolène Royal
Dpdly: En fait, c'est quand on a commencé à réfléchir à un événement pour l'inauguration que c'est un peu parti en vrille.
Dpdly: On s'est demandé ce qui pourrait rameuter du monde, et on s'est dit que battre des records du monde c'est toujours populaire.
Dpdly: Alors on a proposé de battre à Amiens le record de la plus grande pizza du monde. Le record à l'époque : 300 mètres. Easy.
Dpdly: Sauf que c'était pas hyper local, donc on a choisi une variante amiénoise : LA PLUS GRANDE FLAMICHE DU MONDE.
Dpdly: Pour budgéter ça, on a pris une recette sur Marmiton, qu'on a multiplié avec un produit en croix par le diamètre de la flamiche géante.
Dpdly: Ce qui donne: Ingrédients + ustensiles de cuisine + grande planche en bois pour étaler la pâte
Dpdly: Pour 8 personnes, environ 4€
Dpdly: 1 oeuf
Dpdly: 50g de beurre
Dpdly: 200g de farine
Dpdly: du sel
Dpdly: de la levure boulanger
Dpdly: 200g de maroilles
Dpdly: 100 000/8=12500 - 12500*4=50 000€
Dpdly: Calcul du nombre de cuisiniers, sachant qu'une flamiche pour 8 personnes demande 10 minutes-> 10*12500-> 125 000
Dpdly: 125 000 (mins)/200(cuistos) = 625 mins, environ 10h
Dpdly: 200*10h*10€=~ 20 000€
Dpdly: Soit 70 000€ et donc 87 500 €
Dpdly: On a même fais un magnifique montage avec paint pour la présentation
Dpdly: Après on s'est dit qu'il nous fallait un mec connu pour fidéliser le public, un gars du coin. Une petite recherche « célébrités amiens » et...... JEAN PIERRE PERNAUT
Dpdly: Tellement certain qu'on arriverait à le convaincre, on l'avait budgété comme ça JPP : "Gratos? ville d'origine"
Dpdly: Ok maintenant qu'on a une tarte aux poireaux géantes et un présentateur du 13h, il nous manque un dernier truc qui marque les esprits.
Dpdly: Des milliers de pétales de roses qui jonchent les rails ? Ok, mais c'est pas encore assez percutant.
Dpdly: On avait prévu de faire traverser un papier craft où était projeté un film de l'ancien tramway de la ville par le nouveau
Dpdly: Des répliques gonflables de la cathédrale d'Amiens ? Soit, mais on en prends 10. Mais on peut encore trouver mieux.
Dpdly: On en a pas trouvé, du coup on va prendre des répliques de l'arche de la ville, 240€ la journée sur internet, 2400€ pour 10 arches, soyons fous, 3000€
Dpdly: Et là on a eu une super idée. Faire transporter les ciseaux pour l'inauguration par le maire en Jetpack, on avait même mis une image dans la présentation
Dpdly: D'ailleurs tant qu'à faire, autant l'acheter cash.
Dpdly: 112 000€ puis 3000€ pour le conducteur, 115 000€ soit 143 750€
Dpdly: Jcrois même qu'à un moment on avait envisagé que ce soit Jean Pierre Pernaut qui pilote le Jetpack, mais c'était un peu cher en assurances.
Dpdly: Au final, on a tout fait pour dépenser notre million. A la fin pour l'écouler y'avais même une tombola pour gagner des voitures et des télés
Dpdly: On a fini l'étude de cas avec 0€ de budget restant, et la satisfaction d'avoir correctement dépensé l'argent du contribuable.
Dpdly: Le pire dans tout ça c'est que c'était un truc avec un super gros coefficient, donc assez risqué pour le diplôme, et on a eu... 15 :|
Dpdly: La prof nous avait dit « vous avez fait n'importe quoi, mais vous l'avez bien fait, donc j'aimerais vous mettre moins, mais je peux pas »
Dpdly: Quand je relis tout ça je comprends pas la note. Je pense que la prof s'est juste bien marrée et voulait récompenser l'effort.
Dpdly: Moralité : faut jamais me confier un million d'euros pour un projet. Sauf si vous aimez les Jetpacks.
Score : 3001 / 44550 commentaires
Sethy: Bon je vais vous expliquer le délire de nos chefs scouts
Sethy: Le délire de nos chefs scout
Awagi: Ah voui
Sethy: Alors pour commencer
Sethy: Vu qu'ils savaient qu'il ferait moche, ils nous ont trouvé une salle (en gros une pitite maison dans le jardin une grande)
Sethy: Mais genre le jardin le plus flippant du monde quand il fait nuit
Awagi: y a des loups ?
Sethy: Et la salle où on était ça envoyait du pâté aussi
Sethy: La salle absolument pas isolée et avec un étage où on n'avait pas le droit d'aller
Sethy: Donc on s'occupait pendant la soirée on faisait un jeu sympatoche
Sethy: Et là t'as les grincements
Sethy: Mais les grincements de films d'horreur
Awagi: xD
Sethy: Donc on se tait et on écoute
Sethy: Parce que
Sethy: GROSSE PRECISION
Sethy: CMB
Sethy: pardon
Awagi: ...
Sethy: Nos chefs se sont dit
Sethy: #yoloswagg on va les laisser se démerder ce WE
Sethy: En gros ils nous ont posé à la salle et nous ont dit : allez salut !
Sethy: Donc on n'était que des jeunes de 14 à 16 ans
Awagi: I love it
Sethy: Résultat va calmer des filles terrifiées
Sethy: En vrai
Awagi: Mais vraiment ? xD
Sethy: Chuck Norris a abandonné
Sethy: Je déconne pas
Sethy: Après les grincements t'as plus aucun bruit
Sethy: Et là t'as tous les plombs qui pètent
Sethy: Et cette maison
Sethy: Sans lumière elle est vraiment terrifiante
Awagi: xD
Sethy: Et t'as les grincements qui reprennent en plus
Sethy: Et on entend clairement des bruits de pas
Awagi: Mais mec c'est n'imp tes sorties scout
Sethy: Alors la gros coup de flippe
Sethy: Les filles gueulent la totale
Awagi: xD
Danzay: x)
Sethy: Y'a quelques mecs qui montent à l'étage allez voir
Sethy: Mais l'étage
Awagi: Mais vous aviez pas le droit ?
Sethy: Genre poussiéreux comme il faut
Sethy: Avec plein de meubles recouvert de draps
Sethy: Si mais fallait qu'on aille voir quand même
Sethy: Donc y'a mon pote qui avance un tout petit peu et qui voit un début de couloir
Sethy: Donc toujours dans le noir il passe la tête avec la vieille lumière de merde de son portable
Sethy: ET LA
Sethy: T'AS LE PUTAIN DE COULOIR DE DEUX KILOMETRES AVEC PLEIN DE PORTES FERMEES ET UNE SEULE ENTROUVERTE
Awagi: hum
Sethy: GENRE "CA" LE FILM AURAIT DU ETRE TOURNÉ ICI
Sethy: Résultat on a check toutes les chambres de la maniere la plus viril qui soit
Awagi: Du coup il y avait un zombie ?
Sethy: On a sautillé jusqu'à chaque porte et ouvert d'un coup regardez vite fait et passez a la suivante
Sethy: A chaque porte risque de crise cardiaque important
Sethy: Et quand on arrive à la dernière porte t'as les filles en bas qui hurlent
Sethy: Donc on redescend
Sethy: T'avais un scout qu'avait rallumé le disjoncteur
Sethy: Et la tout re-saute
Sethy: Re-gros coup de flippe
Awagi: A cause de la pluie ptet
Awagi: Ca m'arrive chez moi
Sethy: Donc on va voir le disjoncteur qu'était derrière une porte en bois dans un garage
Sethy: Et là
Sethy: T'as un de nos chefs avec le grand manteau et tout qui enfonce la porte du garage d'un coup de pied en gueulant
Sethy: Le traumatisme
Sethy: Bon on l'a reconnu et on l'a amené dans la salle principale avec tout le monde
Sethy: On remet la lumière et tout
Sethy: Et là t'as les pas en haut qui recommencent
Sethy: Alors on fait un sprint en haut pour choper l'autre avant qu'il se planque
Sethy: Et t'a toutes les lumières du couloir qui clignote
Sethy: Et on entend celui qu'on poursuivait descendre un escalier alors on trace pour redescendre
Sethy: Et là t'avais une fille qu'avait cru voir quelqu'un dehors donc elle colle son visage à la vitre
Sethy: Elle ouvre un tout pitit peu la porte
Sethy: Et t'as notre autre chef
Sethy: Qui arrive en beuglant
Sethy: Qui enfonce aussi la porte
Sethy: Et qu'envoie voler la pauvre fille par terre aussi
Awagi: xDDDD
Sethy: Donc maintenant qu'on avait les deux
Sethy: On leur a demandé si ils étaient que deux
Awagi: Ils s'étaient pas barrés ?
Sethy: Na
Sethy: A la base ils venaient voir comment on se débrouillait en autonomie
Awagi: Mdr
Sethy: Ils nous disent avec un grand sourire
Sethy: "OUIIIIIIIIII"
Awagi: Ils vous ont fait peur sans le vouloir ?
Sethy: All planned
Sethy: C'est des connards
Sethy: Et on commence à bouffer l'apéro avec eux
Awagi: Du coup vous les avez incinérés ?
Sethy: Oui un apéro a 11h30
Sethy: On s'assoit et tout
Sethy: ET LA
Sethy: (CAPSLOCK NEED)
Sethy: T'AS ENCORE
Sethy: LES LUMIÈRES QUI PETENT
Awagi: x)
Sethy: ET 2 PUTAIN DE SECONDES APRES
Sethy: T'AS UN TROAAAASIEME CHEF QUI ENTRE PAR LA PORTE EN BEUGLANT AVEC UNE CAGOULE
Sethy: ET UNE TRONCONNEUSE MOTHERFUCKER
Awagi: xDD
Awagi: Mais c'est des malades
Awagi: xD
Sethy: Complètement
Sethy: Ils s'étaient dit en venant "tiens si on leur faisait un peu peur"
Sethy: Et dans le jardin de la proprio ils ont vu la tronçonneuse
Sethy: On a eu une nuit assez
Sethy: Dure
Score : 3104 / 47851 commentaires
Lucie : Non, je pense que le truc le plus recherché(et méchant)que j'ai jamais fait, c'était cet été.
Lucie : J'ai été serveuse pendant un mois. Franchement, même si la plupart des personnes que j'ai servi étaient correctes, on rencontre de temps en temps de beaux enfoirés.
Antoine : Tu m'étonnes... Qu'est ce qui c'était passé?
Lucie : Un mec débarque avec une dizaine de personnes, ils sont restés 2 heures, et il était juste insupportable.
Antoine : Genre?
Lucie : Genre il m'agrippait quand il voulait demander quelque chose, il se plaignait continuellement, il a du renvoyer la moitié des plats en cuisine... Il y avait une autre serveuse qui était pratiquement en larmes à la fin de son repas.
Lucie : Le truc, c'est que les gens peuvent se comporter comme des bouffons si ils sont prêts à en assumer les conséquences. Parce qu'un jour, ils vont tomber sur une psychopathe comme moi qui leur fera payer.
Antoine : Qu'est ce que t'as fait ??
Lucie : Il a payé par carte (et a laissé 2,5 euros de pourboire sur une addition de plus de 200, mais passons) et avait un nom assez inhabituel.
Lucie : Je le note quelque part, et quelques jours plus tard je cherche sur FB. Bingo, il est sur une des photos, je connais son prénom.
Lucie : Je vais chercher un numéro de téléphone dans les pages blanches. L'appel s'est déroulé à peu près comme ça :
Lucie : "Allo?" (voix de femme)
Lucie : "Hmmmmm euuuuh... je pourrais parler à ***?"
Lucie : "Il n'est pas là. Qui est à l'appareil?"
Lucie : "C'est Tiffany, qui êtes-vous?"
Lucie : "Sa femme."
Lucie : "SA FEMME???? HAN LE CONNARD!!!!!" *Raccroche*
Antoine : ...
Antoine : Tu es vraiment flippante, tu sais? Brillante... Mais terrifiante.
Score : 6429 / 50539 commentaires