Favoris de noctD

Messie10 : Salut tout le monde, j'ai un ptit problĂšme Ă  vous faire part
Messie10 : Je suis en cité u et il ya une voisine qui m'intéresse beaucoup, mais je sais pas comment l'aborder...
Messie10 : Je suis coincé...
Susje : Bah, engage la conversation, cherche Ă  maintenir le contact ;)
Mot-liĂšre : "Bonjour, tu t'appelle comment ?... Ah, c'est un joli nom, MOI C4EST Bidule, je suis dans la chambre 307 ?... Et sinon, tu es dans quel UFR ?..." ;)
Susje : Un peu trop direct non ?
Niktoit : Tu lui di quel es mignone
Mot-liĂšre : Beuh non ;)
Mot-liÚre : Mouais, ça par contre ça peut moins marcher !
Niktoit : g pécho plein de fois comme ça !
Susje : Euh...
Neige-Blanche : Comment aborder les gens en général ... J'ai l'impression que c'est le pb de bcp de monde.
Neige-Blanche : Moi je suis une ancienne timide.
Neige-Blanche : J'Ă©tais la timide qui ne parle pas, qui n'a rien Ă  dire, qui N'OSE PAS.
Neige-Blanche : Ensuite j'ai un peu travaillé dans des boutiques entant que vendeuse, j'ai été hÎtesse d'accueil.
Neige-Blanche : + 1000 pour le décoinçage, j'avoues.
Neige-Blanche : Mais en entreprise, je persistais Ă  ĂȘtre timide, rĂ©servĂ©e.
Neige-Blanche : Les gens étaient plus intelligents que moi, avaient plus de choses à dire, et de surcroit des choses plus intéressantes.
Neige-Blanche : Seulement voila. Un jour, je me suis rendue compte que ces gens intéressants s'appuyaient beaucoup sur moi pour se faire valoir.
Neige-Blanche : Que j'Ă©tais de plus en plus en position de "Dindon de la farce" que ces gens Ă©taient un peu cons, quand mĂȘme.
Neige-Blanche : Qu'en analysant bien leurs discours, j'avais des idées aussi valables que les leurs.
Neige-Blanche : Puis un jour, la boutade de trop.
Neige-Blanche : Mon boss trĂšs intelligent annonce Ă  la cantonade que le rouge de mon chemisier ne va pas avec le rouge de mon rouge Ă  lĂšvres.
Neige-Blanche : Il ne riait pas.
Neige-Blanche : Moi non plus.
Neige-Blanche : J'ai donc placer que je m'en lavais les mains, le coeur timide et battant.
Neige-Blanche : Puis, j'ai de plus en plus dit le fond de ma pensée, donner mon avis trÚs souvent contraire sur les travaux en cours.
Neige-Blanche : Je n'étais plus la gentille collÚgue timide mais la collÚgue au fort tempérament, celle qui fait Fuck.
Neige-Blanche : Ca s'est généralisé au reste de ma vie, et depuis ça va.
Neige-Blanche : J'ai envie de m'intégrer ? Je m'intÚgre partout.
Neige-Blanche : Je ne suis culturellement pas au niveau de mes interlocuteurs ? Je m'intéresse à eux et apprends d'eux.
Neige-Blanche : Le niveau de mon voisin est au ras des pĂąquerettes ? Je le suis.
Neige-Blanche : J'ai eu affaire il y a 15 jours à un groupe de personnes assez fermé, je n'étais pas motivée pour les aborder, mais j'ai fait l'effort de m'imposer dans la converse... "Cette plaquette là ? Ah oui elle est trÚs bien élaborée !"
Neige-Blanche : Le regard franc mais pas insistant, le sourire, sont le début d'une intégration.
Neige-Blanche : En Amour c'est idem
Neige-Blanche : Pas besoin de grandes phrases pensées à l'avance
Neige-Blanche : Un sourire, un regard, un "Salut ça va ?" Et hop tu poursuis ton chemin sans attendre la réponse.
Neige-Blanche : Le lendemain, quand la personne te revoit, elle te dit Bonjour d'elle-mĂȘme.
Neige-Blanche : Bon, je vous souhaite bonne soirée, je vais me faire une tisane, ça fait du bien de lùcher ça...
* Neige-Blanche has disconnect
Messie10 : ...
Messie10 : C'est ma nouvelle déesse
Score : 2720 / 47232 commentaires

đŸ€ŹđŸ€Ł PĂ©tage de plombs

GreyV: Donc au boulot la semaine derniĂšre notre salle n'avait plus de courant parce que les plombs avaient sautĂ©. Mon chef dĂ©barque et nous dit Ă  moi et mon collĂšgue "le technique va remettre le courant. Ça devrait ĂȘtre bon mais ne branchez rien. Pas de bouilloire par exemple"
GreyV: Moi je rigole mais il dit rigolez pas c'est sérieux. Bon ok
GreyV: Trois jours aprÚs rebelote mais dans la salle de pause. Et là impossible d'intervenir parce que le technique était absent jusqu'à mardi. Pas moyen d'utiliser la machine à café
GreyV: Pour rigoler j'dis "ah bah Ă  tous les coups quelqu'un Ă  brancher une bouilloire par ici" et mon chef me dit "vous vous foutez de moi avec la bouilloire ?"
GreyV: je dis non je disais ça comme ça. Pis on a mĂȘme pas de bouilloire. Il me dit si dans la cuisine y en a une
GreyV: et lundi c'est la putain de cuisine qui y passe parce que quelqu'un avait branché la bouilloire. J'arrive je vois mon chef et le technique qui parlent de la bouilloire. Je commence à rigoler et il me dit "je vous jure que si vous dites un truc sur cette bouilloire ça va me gonfler" alors je me tais et je me retiens d'éclater de rire et ça l'énerve
GreyV: hier voilĂ  que c'est le bureau d'Ă  cĂŽtĂ© qui perd le courant. Donc je vais voir et mon chef arrive et demande Ă  quoi ça pourrait ĂȘtre dĂ» et il me regarde "si vous me dites une bouilloire je vous colle un avertissement". Et Ă  ce moment-lĂ  ma collĂšgue elle sort de son petit bureau avec sa tasse de thĂ© en disant "ben je comprends pas j'ai juste fait chauffer de l'eau et tout s'est Ă©teint"
GreyV: il me regarde
GreyV: il me dit "dites rien"
GreyV: j'explose de rire je pleure mĂȘme
GreyV: il commence à s'énerver tout seul dans le bureau et il prend la bouilloire et il se brûle la main avec
GreyV: c'était génial
GreyV: enfin bref demain je suis convoqué à 11h donc je pourrai pas venir manger avec toi demain midi
Score : 1019 / 18319 commentaires

😭 Sale amande

Fléau: Ok les gens.
Fléau: Ma classe est bonne. Ils sont tous trÚs forts.
FlĂ©au: Premier cours de philo de l'annĂ©e, je suis Ă  cĂŽtĂ© de Salam et je lit tranquillement le programme de l'annĂ©e pendant qu'il rĂ©cupĂšre de sa nuit sur Overwatch... Donc premier thĂšme c'est le sujet (grammatical, logique, politique, juridique, mĂ©taphysique et psychologique), donc le prof nous fait un rapide briefing sur le sujet, que dans la phrase "Julien lit un livre", le sujet c'est Julien, mais que c'est pas "Julien" comme en français parce que c'est juste le prĂ©nom, et que c'est la personne en elle-mĂȘme qui est sujet...
FlĂ©au: ÉlĂšve random 1 : "Donc on peut dire que le sujet c'est l'Ăąme ?"
Fléau: Prof badass : "Oui, on peut appeler ça l'ùme..."
Fléau: Salam, en sursaut : "Hein ? Oui ! Présent !"
Fléau: Rires de la classe.
Fléau: Prof badass : "Qu'est-ce que c'est que ce clown ?"
FlĂ©au: ÉlĂšve random 2 : "Eh Salam la vie t'es trop con !"
FlĂ©au: ÉlĂšve random 1 : "J'avoue Salam ta gueule !"
Fléau: La classe : "Popopoooo !!!"
Fléau: Salam : "Monsieur vous avez vu on m'insulte !"
Fléau: Prof badass : "Nan mais il n'a pas tort Salam, ferme ta gueule."
Fléau: Je ne décrirais pas l'état de la classe à la suite de cette réplique.
Fléau: Si Matara veux le faire, libre à elle.
Matara: Je pensais pas voir autant de cahiers voler et de gens faire des flip-table dans ma vie.
Fléau: Et surtout pas voir un prof de philo en faire un avant de monter sur son bureau...
Score : 545 / 34212 commentaires

đŸŽźđŸ€“ Duel PokĂ©mon

Ombre : Bon mec, faut que je t'avoue un truc
Théo : je crains le pire mais vas-y
Ombre : Par contre tu dois promettre de ne pas te foutre de ma gueule
Théo : Je vais faire de mon mieux
Ombre : Mon tout premier jeu vidéo, c'était Pokémon Cristal
Théo : Hummm
Ombre : Eh bah, au tout début du jeu, tu dois aller dans la maison de M.Pokémon parce que le Professeur Orme te l'a demandé
Théo : Continue
Ombre : Et le passage pour aller dans la ville suivante est bloqué par deux dresseurs qui se battent (des fois que t'aurais envie de dire au Professeur Orme "Eh va bien te faire foutre, c'est pas écrit 'La Poste' sur mon front connard")
Ombre : Mais si tu veux que le passage se libÚre, t'es obligé d'aller voir M.Pokémon
Théo : D'accord
Ombre : Bah moi quand j'étais gamin, je voulais pas aller voir M.Pokémon
Ombre : Et avec ma logique de gamin, bah j'ai fait ce qu'il y avait de plus logique Ă  faire.
Ombre : J'ai attendu. J'ai posté mon personnage à cÎté le temps qu'ils terminent leur duel.
Ombre : J'ai attendu le temps que les piles de ma GameBoy se vident deux fois.
Ombre : Et pendant tout ce temps-lĂ , tout ce que j'a fait c'est fixer l'Ă©cran.
Ombre : Me suis dit qu'ils en auraient pas pour trop longtemps
Ombre : VoilĂ .
Théo : ...
Ombre : J'AVAIS 7 ANS OKAY ? J’ÉTAIS NAÏF
Théo : MOUAHAHAHA mais t'étais vraiment trop con putain xD
Théo : En gros c'est comme si on t'avait dit "Tirez sur ce levier pour ouvrir la porte"
ThĂ©o : Et que toi tu avais dit "Nan j'ai pas envie. Je vais attendre que la porte tombe toute seule de ses gonds, ça me semble ĂȘtre une meilleure idĂ©e"
Ombre : T'avais promis :(
Théo : De faire de mon mieux
Théo : J'peux pas faire moins
Théo : T'es génial, ne change surtout pas
Score : 1375 / 35526 commentaires

đŸ€­ Et si je dĂ©mĂ©nage en Australie ?

Serdar: je sais pas si je te frappe ou si je te file un billet...
Alex: T'es vache. J'y ai mis du mien.^^
Serdar: tu casses les couilles...
salamonk: keskipass?
Serdar: bah tiens tu vas décider pour moi...
salamonk: ??
Serdar: depuis que j'ai placĂ© ma tour dans la chambre du haut j'ai un problĂšme de rapiditĂ© en upload mĂȘme avec la fibre alors que ça fonctionnait bien dans la piĂšce d'en bas...
salamonk: ué
Serdar: et je trouvai pas le problĂšme du coup j'ai demandĂ© Ă  Alex de jeter un Ɠil et comme il a les clĂ©s de la maison, il a fait ça quand j'Ă©tais pas lĂ ...
Alex: Tu m'as supplié.
salamonk: et il a tt cassé, c'est ca?
Serdar: non attends (alex...franchement, tg!)
Serdar: je rentre chez moi en me disant que j'ai pas eu de nouvelles du coup qu'il a pas été voir le pc mais quand je vais vérifier l'ordi, tu devineras pas...
salamonk: deviner quoi?
Serdar: Ce con m'a retourné la tour!!Le haut en bas avec un petit mot disant que c'était mieux pour le débit ascendant !! Mais il a poussé le vice jusqu'au bout..il a imprimé en 3D des pieds spéciaux aux mesures de la tour, il a retourné le disque dur à l'intérieur pour pas qu'il s'abime, il a fait de la place exprÚs pour un extracteur d'air...ca fait super con...
salamonk: OMG! XD
salamonk: et ca marche maintenant?
Serdar: À fond, c'est stable et rapide...et c'est ça qui m'Ă©nerve...parce que je sais pas si je dois remettre le tour droite ou pas...
salamonk: tu devrais plus le laisser t'approcher...
Serdar: réponds juste à la question...
salamonk: dans le doute, frappe-le...
Score : 896 / 22717 commentaires