#8280

Commentaires

Ajouter un commentaire

Parme
En fait, (bry) au carré = (bry) * (bry). Sans les parenthèses ça donne brybry (on n'est pas obligé d'écrire le signe de multiplication), mais effectivement on peut aussi écrire bbrryy voire même (b au carré) * (r au carré) * ( y au carré).

N'empêche, un tel sac de nœuds autour d'un pseudo IRC, c'est assez problématique. Pauvre Brybry.
Et qui vous dit que la multiplication de caractères est commutative ?
warriordoum
2(bry) ça marche, meme si ça fait bbrryy. la multiplication est commutative, tant qu'on oublie pas une lettre, on peut ecrire bbrryy=brybry
Newworldorder
Sous réserve qu'on parle de terme dont l'opération "produit" est commutative
( qu'on ne parle pas de matrice par exemple )
Alors :

(bry)^2 = brybry = bbrryy = b^2 r^2 y^2

Mais au pire on s'en branle c'est juste un pseudo .
Diezemonding
Quand deux L discutent.
Maxi911
Quelqu'un d'autre que moi qui est en L? Non? Personne? :(
rednotmad
Toute la question est de savoir si b r et y appartiennent à un anneau abélien
MK73DS
L'ensemble des mots forme un monoïde avec pour loi de composition interne la concaténation, qu'on note multiplicativement. C'est-à-dire que "bon" concaténé avec "jour" se note "bon""jour", tout comme en maths, avec x et y deux réels, le produit de x et de y se note xy. Et bien évidemment, "bon""jour" = "bonjour" (c'est la définition de la concaténation).

Bien évidemment, on peut omettre les guillemets. Ainsi, bon concaténé avec jour donne bonjour, ce qui est à la fois une opération de concaténation "bon""jour") et le mot résultat.

Puisque la loi de la concaténation de mots est notée multiplicativement, on peut définir des "puissances" de mots (plus formellement, ce sont des itérés multiplicatifs). Ainsi, "bry"² = "bry""bry"
En enlevant les guillemets, bry² = brybry. (On pourrait ajouter des parenthèses pour lever l'ambiguïté).

Le monoïde des mots n'est pas commutatif. Cela signifie que, si U et V sont deux mots, le mot UV n'est pas forcément égal au mot VU. Dans l'exemple précédent, cela donne que bonjour n'est pas jourbon.

Ainsi, en aucun cas bry² = bbrryy. Il n'y a d'ailleurs aucune ambiguïté, la concaténation étant une loi de composition bien définie sur l'ensemble des mots.

Oui j'ai fait prépa ;-;
kurios
du coup Brybry, ça se prononce bribri ou braillebraille?
Patafikss
Euh... Ouai : BryBry.
Voilà, c'est mieux.
sL4sh
D'abord et que ça soit clair, en mathématiques :
bry = b*r*y
En effet, s'agissant de variables représentées par des lettres, le signe de la multiplication peut être éludé sans problème.

Ensuite, Klarth utilise la formule pour (a+b+c)² qu'il utilise sur une équation avec laquelle ça ne s'applique pas : (abc)².

D'autre part, toujours en mathématiques :
bbrryy = yrbbry = brybry = b²r²y² = (bry)²

CQFD

//BTW 2(bry) = 2bry donc 2(bry)!= brybry
Mouarff
Euh... bry != b x r x y de la même manière que 100 != 1 x 0 x 0. Donc (bry)² = bry x bry de la même manière que (100)² = 100 x 100. Donc (bry)² = bry bry
Bilboboy
sauf que 2bry n'est pas egal à bry * bry
mais 2bry = (b+b)ry
donc bry + bry
Bainos
Il y a pas d'opérateur de puissance en programmation, donc c'est évidemment la version mathématique de Jagard qui l'emporte

Ajouter un commentaire

  • Vous n'avez le droit qu'à un seul commentaire par quote
  • L'espace commentaire n'est pas un espace de discussion. Merci de réagir à la quote et uniquement à la quote
  • On ne donne pas son avis sur la quote. Les boutons (+) et (-) sont là pour ça
  • Pas de "c'est un fake", "déjà vu", "first", "preum's" ou autres mauvaises habitudes
  • Merci d'écrire dans un français correct : SMS, kikoo lol, :noel: seront sanctionnés
  • Les incitations au piratage, la pornographie, le racisme et toute forme d'insulte sont interdits
  • Sinon.