Demandez une explication à Captain Obvious

Commentaires (trier par ordre chronologique)

benji1021

<Moi> Pas de soucis : Francé

#7243 - Votez : (+) 239(-) 46

SkunK1337

Francé merci

#15722 - Votez : (+) 168(-) 46

Sauron

Ces gens ne se rendent pas compte qu'écrire comme ça tue des chatons ?

#41261 - Votez : (+) 120(-) 35

Ferven

Et les poneys!!! Personne pense au poneys :'(

#59212 - Votez : (+) 85(-) 43

FoxZak

Va brûler dans les flammes de l'Enfer, oh toi, terreur su dictionnaire, tortionnaire de la grammaire, sacrilège de l'orthographe, némésis du Beschrelle!

Ah oui, pardon....
"Va niké ta mèr!".

#209071 - Votez : (+) 32(-) 15

Hyoko

Phrensséy cilleteuplay

#107786 - Votez : (+) 40(-) 28

AkagiHydren

Le type avec qui il cause a sûrement dû employer un mot trop compliqué pour un kevin.

#205322 - Votez : (+) 21(-) 14

DanseAvecLesMous

Je suppose que pour avoir une réaction aussi violente, cet héritier culturel de Loana s'est retrouvé confronté au minimum à un mot de trois syllabes.

#231714 - Votez : (+) 12(-) 7

nanane3578

Je m'étonne encore de l'inventivité des gens pour compliquer d'avantage notre langue française... Oo

#202994 - Votez : (+) 16(-) 21

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

  • Vous n'avez le droit qu'à un seul commentaire par quote
  • L'espace commentaire n'est pas un espace de discussion. Merci de réagir à la quote et uniquement à la quote
  • On ne donne pas son avis sur la quote. Les boutons (+) et (-) sont là pour ça
  • Pas de "c'est un fake", "déjà vu", "first", "preum's" ou autres mauvaises habitudes
  • Merci d'écrire dans un français correct : SMS, kikoo lol, :noel: seront sanctionnés
  • Les incitations au piratage, la pornographie, le racisme et toute forme d'insulte sont interdits
  • Sinon.

Toutes les citations présentes sur ce site ont été postées sous la responsabilité exclusive des personnes nous les ayant soumises. DansTonChat.com, ne pouvant garantir cette origine, n'endossera aucune plainte à ce sujet : "Les boulets on ne les aime que dans les quotes, merci".