Commentaires de doubdeuck

<Jambon1.0> En fait, windows est un système équilibré! Regardes, quand tu grandis avec mac (même pas jlui accorde une maj) c'est un peu comme avec des parents nazis.
<Jambon1.0> T'es bridé h24, t'as un circuit tout tracé, même apres la FAC ya des log pour toi.
<Jambon1.0> Interdiction de toucher, de copier, d'apprendre et t'es cantonné a ce qu'on t'as montré.
<Jambon1.0> Au final tu fini frustré sans avoir accompli tes rêves,tu deviens un patron aigri, prisonnier d'une boite, qui en plus coute plus chère que les autres, bref c'est la térreur et la dictature.
<Jambon1.0> En face on a Linux, tellement libre et gratuit que tu sais même plus quelle distrib prendre, tu peux tellement toucher a tout que faut TOUT apprendre, c'est comme avoir des parents trop laxistes, voire hippies, t'es livré a toi même trop jeune et ca peut aussi etre frustrant du fait que ca devient dur de trouver des réponses, au final tu fais des érreurs, tu plantes, tu sais tjr pas te laver à 35 piges et tu sais tes rêves irréalisables, bref t'es prisonnier d'une trop grande liberté, l'anarchie.
<Jambon1.0> Windows il est middle.
<Jambon1.0> Il coute des sous mais c'est compris dans le prix de l'ordi, ya plein de log payants, mais tu peux en trouver des gratuits et open source, ya un BIOS et MS-DOS pour te faire croire que tu peux faire des trucs sans carte graph, quand tu trouves pas une soluce faut chercher aussi, mais tu trouve 30 forums avec les 3 1ere lettres de ton problemm, ya une interface "un peu" modifiable, mais pas trop, ya IE, Outlook et ce genre de truc pour te forcer a aller chercher d'autres outils sur le net genre c'est installé d'office mais t'es un peu free quand même, ca bug de temps mais c'est le système le plus utilisé du monde, on te prete la liberté mais on l'occupe aussi! démocratie
<Jambon1.0> au final t'apprends la vie a coup de ptit bug et virus que ton éxperience t'apprends a éviter, sans pour autant perdre de son coté super surprenant: "vous avez supprimé la corbeille". Tu finis par etre humble, te contenter des choses simples, etre débrouillard, perspicace et surtout PATIENT, tout en gardant tes rêves et ton sens de l'humour, bref ca te prépare bcp mieux à la vie stable, équilibrée
<kim> toi, tu te prend encore la tête avec un dual-boot
Score : 3337 / 57327 commentaires
doubdeuck
Personnellement j'ai vite fait utilisé windows et j'ai mac, alors certes je sais pas coder ni en vois l'utilité mais tout ce que je veux faire, ça le fait, bien qu'il ait 8 ans
Score : 7903 / 183911 commentaires
doubdeuck
Vous m'auriez crue vous m'auriez pas cuite!



Je veux descendre (des cendres)
<Dehell> Il y a des choses qui, de quelques manières que ce soit, ne trouvent pas d’explication. Le goût du fromage à raclette, par exemple, couplé à une pomme de terre enroulée d’une tranche de saucisson, c’est fichtrement bon. Sur ce point, je pense que personne ne devrait me contredire. Pourquoi, alors, pourquoi doit-on manger des raclettes uniquement en période de fêtes ? Pourquoi diable les raclettes ont généralement lieu soit en montagne, soit en Décembre ? Quels ont été les évènements parvenus sur Terre ou dans l’Univers qui font que lorsqu’une bouche sage propose une raclette, il y ai entre 80 et 97% de chances qu’on lui réponde « Oh, c’est pas vraiment le moment ». Il y aurait donc un point du continuum espace-temps, une fracture sur la ligne temporelle plus propice à la dégustation de raclettes. Comment le connaissons-nous ? Par convention ? Il y aurait eu, à un moment donné dans un temps lointain, des types en blouse blanche avec les cheveux ébouriffés et de grosses lunettes, résolvant de complexes équations dont le but était, à terme, de définir à quel moment la raclette est-elle plus profitable ? Ou sommes-nous naturellement conditionnés à n’apprécier pleinement ce met magnifique qu’est la raclette ? Avons-nous, profondément encré dans notre corps, une réticence à manger de la raclette hors de la période des fêtes, une sorte d’instinct de survie ? Si tel était le cas, il en découlerait une affirmation, paraissant au premier abord aussi stupide qu’effrayante : manger une raclette à n’importe quel moment peut avoir des effets non estimés voire dangereux.
* Dehell est totalement sobre
Score : 8595 / 169037 commentaires
doubdeuck
Il a fait une faute, je vous là dis pas pour que vous cherchiez :D