Commentaires de melinemeline

Score : 4513 / 126615 commentaires
melinemeline
Désolée de démonter ta super démonstration mais c'est moi qui ai payé mon verre a mon premier rendez vous avec l'homme qui est aujourd'hui mon mari. Je vois pas pourquoi ce serais toujours aux hommes de payer. Et je sais très bien ouvrir une porte de restaurant, pas besoin qu'on le fasse à ma place, merci.
Score : 6621 / 99411 commentaires
melinemeline
J'avais pas de mannequin en plastique à ma japd... c'est là que je vois que chui vieille...
Score : 11187 / 101521 commentaires
melinemeline
Étudions les couleurs: en dessin, chaque couleur primaire (couleur qu'on ne peut obtenir par aucun mélange) a pour contraire une couleur secondaire (mélange de 2 couleurs primaires). Ça donne bleu contraire de orange, rouge contraire de vert et jaune contraire de violet. En info la dernière couleur primaire n'est pas le jaune mais le vert.... A votre service.
<Dehell> Il y a des choses qui, de quelques manières que ce soit, ne trouvent pas d’explication. Le goût du fromage à raclette, par exemple, couplé à une pomme de terre enroulée d’une tranche de saucisson, c’est fichtrement bon. Sur ce point, je pense que personne ne devrait me contredire. Pourquoi, alors, pourquoi doit-on manger des raclettes uniquement en période de fêtes ? Pourquoi diable les raclettes ont généralement lieu soit en montagne, soit en Décembre ? Quels ont été les évènements parvenus sur Terre ou dans l’Univers qui font que lorsqu’une bouche sage propose une raclette, il y ai entre 80 et 97% de chances qu’on lui réponde « Oh, c’est pas vraiment le moment ». Il y aurait donc un point du continuum espace-temps, une fracture sur la ligne temporelle plus propice à la dégustation de raclettes. Comment le connaissons-nous ? Par convention ? Il y aurait eu, à un moment donné dans un temps lointain, des types en blouse blanche avec les cheveux ébouriffés et de grosses lunettes, résolvant de complexes équations dont le but était, à terme, de définir à quel moment la raclette est-elle plus profitable ? Ou sommes-nous naturellement conditionnés à n’apprécier pleinement ce met magnifique qu’est la raclette ? Avons-nous, profondément encré dans notre corps, une réticence à manger de la raclette hors de la période des fêtes, une sorte d’instinct de survie ? Si tel était le cas, il en découlerait une affirmation, paraissant au premier abord aussi stupide qu’effrayante : manger une raclette à n’importe quel moment peut avoir des effets non estimés voire dangereux.
* Dehell est totalement sobre
Score : 8704 / 176237 commentaires
melinemeline
Et euh... si la raison c'était simplement que quand il fait 30° à l'ombre on a pas trop envie de brancher un appareil qui surchauffe la maison?

Je vous en prie
Score : 6215 / 226613 commentaires
melinemeline
De toute façon la vrai mascotte de nesquick c'est Groquick qui est parti en voyage ya 20 ans. Il est toujours pas revenu, je commence à m'inquiéter...