Favoris de Metalzoid

L'autre: Si tu devais emporter quelque chose dans une île déserte ça serait quoi ?
Liimustelieth: Pas un robinet déjà!
Liimustelieth: C'est des enfoirés, comme tout les autres de la salle de bain!
L'autre: Why ?
Liimustelieth: Bah la dernière fois je prends un bain, et quand je suis aller prendre la poire pour me laver, elle me dit "si tu veux que je mouille va te faire shampouiner" (j'avais vite fait compris un truc salace mais passons)
L'autre: Oulah (ça commence bien... )
Liimustelieth: Alors moi je me shampouine pas, (j'suis par un soumis!) je prends mon gant, et là le mec il me passe un savon!
L'autre: N'imp' ! xD
Liimustelieth: Alors là y'a l'épilateur qui me défend, (le seul mec sympa de la bande !) et il leur dit: "Vous êtes rasoir avec ce pauvre bougre!"
L'autre: (Épilateur... Rasoir... Ok...)
Liimustelieth: Bon après je prends mon bain, je sors, je vais pour me peigner et ce con de peigne me fais super mal! Après il me sort une excuse tirée par les cheveux qu'il est de mauvais poil etc! Alors moi je me rebelle et je lui dis "d'aller se brosser", l'épilateur me rejoins pour me dire que ma blague était poilante! (Beaucoup d'humour ce mec!)
L'autre: Lèche cul l'épilateur
Liimustelieth: Et là, y'a le sèche-cheveux qui commence à nous engueuler sur un ton sec (on c'était moqué de son cousin qui avait un cheveu sur la langue)
Liimustelieth: Enfin bref, après cette terrible épopée je suis sortit et je me suis servi-ette un café-au-lait pour essuyer toute leur rancœur qu'ils avaient versé sur moi!(Bon finalement je me suis shampouiné, mais on s'en moque)
L'autre: Bravo; mais ça ne répond pas à ma question...
Liimustelieth: Je sais.
* Liimustelieth est maintenant hors ligne.
L'autre: Bâtard... >.<
Score : 2131 / 90723 commentaires

Quand on vous dit que la drogue c'est mal... 🤣

Micka: ah! ça sent l'histoire épique
Nelson: si c'est ce que je pense c'est au delà de l'epiquitude, on atteint le lvl légendaire...
* Micka sors le popcorn
Gecko: bon tu sais qu'on va souvent derrière le bahut pour fumer... Aujourd'hui on y va avec Nelson et Cheche, on tapait quelques soufflettes tranquilou tu vois
Micka: ouais et?
Nelson: ptin rien que de revoir la scène je suis plié en deux et j'ai envie de gerber mdr
Gecko: bah pascal nous a suivi et a voulu test, du coup je lui en fait une petite, c'était mon dernier bédo
Gecko: et là il s'accroupit au milieu du chemin, devient pale et fini sur le cul xd
Micka: comme moi la première fois...
Nelson: atta le meilleur arrive là, j'en chiale ptin
Gecko: bon fin de la pause on retourne en cours, tu connais pascal, toujours au 1er rang... Là le cours de français commence et on voit que mme poisson est pas très fraîche, elle se sent pas très bien xd
Gecko: à un moment elle demande qui a marché dans la merde, tout le monde regarde... Rien
Gecko: le cours reprend et 2 minutes après elle fait passer pascal en interro au tableau, quand il se lève tout le monde voit une belle chiasse de clébard collée sur son cul
Nelson: c'est pas tout !
Micka: c'est pas mal déjà là xd
Gecko: nan mais le pire c'est que personne n'a dit que ça venait de lui, il commence à bafouiller au tableau toujours en bad complet et gerbe dans la poubelle
Gecko: la prof pour l'aider lui fout une tape dans le dos et la elle vois la chiasse immonde sur son ben, elle a juste eu le temps d'ouvrir la fenêtre pour gerber sur la caisse de la CPE !
Micka: putain je tombe malade au moment le plus marrant de l'année :'(
Score : 2076 / 37122 commentaires
Anathème : J'admire la vivacité tudesque de ton intelligence. Sincèrement, je ne pensais pas que ma soeur ferait conquête d'un esprit si lumineux !
Jojo l'asticot : Merci beaucoup !
Jojo l'asticot : (Tu sais, t'es pas obligé de chercher à chaque fois des phrases bizarres pour faire un compliment... Sois simple, bordel ! Je ne vois pas à quoi ça sert d'utiliser toujours des tournures et des mots bizarres...)
Anathème : Tu n'as pas idée des plaisirs que permet de goûter une affectation de recherche dans l'expression !
Jojo l'asticot : C'est le moins qu'on peut dire xD
Anathème : Tiens, je vais te donner un exemple :
Anathème : Récemment, je suis convoqué par ma supérieure qui, mécontente de l'immoralité relative d'une de mes dernières initiatives, souhaitait m'accabler, comme c'est d'usage, d'un pénible sermon. Le prêche achevé, elle s'enquiert de mon sentiment, évalue ma bonne réceptivité. Je lui réponds : "Je vous avoue que je n'avais pas vu alors la chose sous cet angle. Vraiment, il y a, dans votre manière de voir, une lucidité, une finesse, un tour d'esprit, un je ne sais quoi de stercoraire enfin qui n'appartiennent qu'à vous, et il faudrait que je fusse bien borné dans mes opinions pour ne pas donner tout leur prix à vos remarques."
Anathème : Ce sur quoi elle se montre très contente de ma réponse, flattée de me voir reconnaître si facilement mes torts et ses raisons.
Jojo l'asticot : Ouais, en gros, bien parler ça te sert à faire de la lèche élégament et ici à flatter l'égo de tes supérieurs pour te sortir des situations périlleuses. Je trouve ça d'un intérêt un peu limite quand même.
Anathème : Tu n'y es pas tout à fait. Tu es tombé dans le même piège qu'elle !
Jojo l'asticot : Comment ça ? o_O
Anathème : En réalité, ce que je lui ai dit est simple et se comprendrait facilement si le qualificatif "stercoraire" ne se trouvait planté en plein milieu de la phrase ; c'est pourtant autour de lui que s'articule le sens de mon propos. Or, cet adjectif que ni elle ni toi n'avez compris signifie quelque chose comme "c'est de la merde". Seulement, la tournure de l'ensemble, joint à l'orgueil, qui refuse de laisser percer l'ignorance et préfère deviner que chercher ou demander, lui ont fait croire que je lui adressais une réponse flatteuse. Pour résumer : je faute, on me sermonne bêtement, ce n'est pas de mon goût, je le dis, on m'en remercie et me quitte plus content de moi que jamais.
Anathème : Alors, tu vois !
Jojo l'asticot : !!!
Jojo l'asticot : Ha ha ! t'es un p'tit con en fait !
Anathème : Connais-tu beaucoup de gens capable de faire payer leurs insultes par des remerciements ? En tout cas, je peux te l'assurer : ça défoule de jeter ce genre de chose à la face de son supérieur, quand bien même on en est pas compris ! D'ailleurs, ce n'est possible qu'à cette condition le plus souvent.
Jojo l'asticot : C'est fourbe, mais c'est vrai que ça doit faire du bien !
Jojo l'asticot : Chapeau mec !
Jojo l'asticot : ...
Jojo l'asticot : Dis voir, tu me mets un doute du coup...
Jojo l'asticot : Tu voulais dire quoi tout à l'heure, avec la "vivacité tudesque" de mon intelligence ???
Anathème : Que je te trouve super lourd, même pour le copain de ma soeur...
Jojo l'asticot : Putain ! Mais t'es vraiment un gros connard de merde !
Score : 15645 / 122716 commentaires