Favoris de outtatime

Il voulait du thé 🍵😬

@Lorien_Angmar: Je viens de prendre un rdv pour me faire installer la fibre. Ça me rappelle que la dernière fois que j'ai reçu un technicien pour la fibre, il m'est arrivée une histoire qui résume à elle-seule l'inutilité de ma vie.
@Lorien_Angmar: J'avais 19 ans. J'étais jeune et belle (non), et heureuse d'avoir la fibre chez moi. J'accueille le technicien, je vous passe les détails, bref. Il part chercher un truc dans sa voiture. Je laisse la porte de l'appart grande ouverte pour qu'il puisse circuler comme il veut.
@Lorien_Angmar: Le mec revient, et là SURPRISE : il est pas tout seul. Un mec le suit, un grand black, qui enlève ses chaussures avant d'entrer dans mon appart. Comme le technicien ne disait rien, je me suis dit que c'était un collègue à lui et je le laisse rentrer.
@Lorien_Angmar: (Vous le sentez là, que c'était une gigantesque erreur ?)
@Lorien_Angmar: Le technicien repart dans ma chambre faire son installation, et son collègue chelou restait dans le couloir à me regarder. Sans rien dire. Du coup je disais rien non plus. Mais je commençais à me demander pourquoi y'avait besoin d'être deux pour rien foutre.
@Lorien_Angmar: Et là, le mec parle enfin. D'une voix toute douce, il me lâche : "Tu pourrais me faire un thé ? Il me faut du thé là." Il avait l'air totalement défoncé. Je bloque un peu, et il me lâche : "Ou une pipe hein, si c'est possible." Moi: DU THÉ C'EST BIEN DU THÉ JE VAIS FAIRE DU THÉ.
@Lorien_Angmar: Donc là, je pars faire chauffer une casserole pour le thé, avec des yeux encore plus méfiants que Pouletto. Me demandez pas pourquoi je l'ai fait, j'étais démunie. Y'avait Bob Marley pieds nus dans mon couloir qui voulait du thé, alors j'ai fait du thé.
@Lorien_Angmar: ET LÀ MEILLEUR MOMENT DE MA VIE. Le technicien sort de ma chambre en me disant : "J'ai bientôt fini". Il voit le gars chelou assis dans ma cuisine avec son thé, mon air paniqué, il me prend à part, et il me dit : "Mais il est étrange votre ami, vous avez besoin d'aide ?"
@Lorien_Angmar: COMMENT ÇA "MON" AMI ?! (Je suis en train de rigoler nerveusement en l'écrivant mais à ce moment là je rigolais pas du tout)
@Lorien_Angmar: Et je lui fais : "Mais... Je croyais qu'il était avec vous". Le technicien me dit non, et là on se retourne tous les deux vers le gars en mode : "Si il est pas à vous ni à moi, QUE FAIT CET HOMME DANS CETTE CUISINE ?"
@Lorien_Angmar: Le technicien me dit : "Bon je vais appeler la police dans le salon, et vous allez lui parler en attendant, pour pas qu'il réagisse mal." Je prends mes balls à deux main, j'y vais, il était toujours en détente totale avec son thé. Je lui demande ce qu'il fait là.
@Lorien_Angmar: Le gars m'explique en environ 5min vu le niveau de défonce : "Bah j'ai frappé à toutes les portes, mais personne voulait m'ouvrir, et puis j'ai vu votre porte ouverte et vous m'avez laissé rentrer." J'étais donc tombé sur Boucle d'or, version creepy.
@Lorien_Angmar: Sachez que le meilleur moment est à venir. Je lui demande ce qu'il fait dans le quartier, et il me dit en toute décontraction : "Je traîne autour des universités, pour vendre ma came, c'est hyper rentable. Des fois je trouve même des filles qui font le job"
@Lorien_Angmar: Les filles qui font le job : "des meufs qu'il fait prostituer." Avec le technicien qui m'avait rejoint après son appel, on était là : "Ah oui, intéressant". Y'A UN GARS QUI RENTRE CHEZ MOI ET C'EST LE DODO LA SAUMURE DU QUARTIER VERSION DÉFONCÉ. C'est ça, ma vie.
@Lorien_Angmar: Et là, les flics rappellent mon technicien, ils sont en bas de mon immeuble. Le technicien me fait un signe de tête, je comprends. Je dis au gars : "Venez on descend, on va vous raccompagner, vous avez l'air fatigué." Le gars remet ses chaussures et nous suit. NORMAL. DÉTENTE.
@Lorien_Angmar: J'arrive en bas, les flics nous attendent, je sors en courant et je hurle : "IL EST DANS LE HALL, FAITES UN TRUC, ARRETEZ LE, C'EST UN MALADE" Le self-control, c'est moi. Et là, je me mets à pleurer, pour couronner le tout.
@Lorien_Angmar: Les flics vont voir le gars, le technicien leur explique la situation, ils l'embarquent sans poser de questions (vous allez comprendre après, c'est magique). Et les flics commencent à m'interroger. Enfin ils essayent, les pauvres.
@Lorien_Angmar: Je pleurais toutes les larmes de mon corps, impossible de m'arrêter. Les flics étaient inquiets : "Il vous a agressée ? Violée ? Il vous a demandé de faire des choses ?" Moi : DU THÉ ! *pleure de plus belle*
@Lorien_Angmar: Et là, un flic me dit cette phrase magique : "Vous pleurez parce qu'il vous a demandé de faire du thé ?" BAH OUI CONNARD, Y'A UN INCONNU QUI RENTRE CHEZ MOI, JE PENSAIS QUE C'ÉTAIT UN TECHNICIEN, C'ÉTAIT UN PROXENETE DEFONCÉ MAIS JE PLEURE PARCE QUE JE PRÉFÈRE LE CAFÉ.
@Lorien_Angmar: Le technicien qui était resté (le saint homme) vient à ma rescousse en leur disant : "Bah c'est normal qu'elle soit choquée quand même." Et le flic me dit : "Je comprends. En plus on le connaît, ça faisait un moment qu'on cherchait à l'arrêter, mais on avait du mal à le coincer."
@Lorien_Angmar: C'est pour ça qu'ils l'ont embarqué directement. Et là, on va faire une parenthèse, mais si j'étais un proxénète, et que je m'étais fait coincer par hasard dans un moment de défonce parce qu'une connasse laisse sa porte ouverte, j'aurais eu le seum.
@Lorien_Angmar: Voilà. En vrai j'en rigole avec vous, mais pendant des mois j'ai eu peur de rentrer, et de retrouver le gars devant chez moi qui m'attendait pour se venger. C'est jamais arrivé, et maintenant osef j'ai déménagé.
@Lorien_Angmar: Tout ça pour vous dire que si lundi prochain, le technicien se pointe avec un pote, il a intérêt à me présenter un extrait de son casier judiciaire avant de rentrer chez moi. Voilà. C'était l'histoire de ma vie.
Score : 3427 / 17347 commentaires

La famille pater(ible)

Gecko: Alors, j'ai décidé de rencontrer mon paternel parce que j'étais pas loin de l'age limite pour renier le con qui m'avait reconnu (on va skip cette pertie c'est pas vraiment fun)
Hellicats: pique le pop-corn de @mr_tactac
Gecko: du coup je prend ma femme sous le bras et on y va sans trop savoir à quoi s'attendre
mr_tactac: t'inquiètes j'partage moi 🍿
Gecko: vos gueules ou j'arrête
mr_tactac: ok
Gecko: du coup on arrive on tombe sur le pater, sympa et souriant, sa femme psychorigide et la fille de sa femme un peu cheloue
Gecko: ensuite débarquent son frère et sa femme, la meuf un pot de peinture ambulant c'était à la limite du carnaval x)
Gecko: on discute trnaquilement et là j'apprend que le pot de peinture à la base était avec le pater, que le frangin s'était barré avec
Gecko: là j'me dit: sympa la famille xd
Gecko: ensuite le pot de peinture me propose d'aller chercher ma demi soeur, du coup je dis ok et l'aller (20 minutes) à été d'un silence absolu
Gecko: mais le genre d'ambiance bien lourde qui te fais regretter de pas voir d'autoradio dans la bagnole
Gecko: on arrive, la frangine assez sympa ...
Gecko: on re décolle et là je vois que c'est pas la même route qu'à l'aller, 10 minutes de silence plus tard ....
Gecko: le pot de peinture tourne sa tête d'un coup vers moi façons psychopathe, me regarde dans les yeux et me sort ...
Gecko: "Tu sais je suce encore ton père des fois dans la cuisine"
Faytoto: .... xD
charlilous: xD
Gecko: et là j'ai compris que j'étais dans la merde
mr_tactac: x)
Gecko: je cherche de l'aide dans le miroir passager auprès de la frangine, elle trouve juste à dire "c'est vrai, je les ai déjà vus faire"
Gecko: j'étais complètement brainfuck, en PLS mentale totale
charlilous: tu m'étonnes mon pauvre
Gecko: du coup je change le sujet en demandant pourquoi on avait changé de route
Gecko: et là elle me dit, faut que tu te présentes aux grand parents
Gecko: le pater m'avait dit 30 minutes avant qu'ils étaient morts...
Gecko: ça à pas loupé, elle nous à déposés au cimetierre -_-
Gecko: dans ma tête j'étais déjà pas loin de rentrer chez moi
Gecko: du coup je suis mal à l'aise jusqu'à ce qu'on soient rentrés
Hellicats: "et là elle sort la pioche pour que tu les vois"
Gecko: on sort un Jenga pour se changer les idées, ils nous ont regardés comme des E.T
Gecko: on finis la soirée sur un gros malaise
Gecko: le lendemain on devais bouger balader
Gecko: la psychorigide avait oubliée son poulet dans le four, du coup on appelle sa gosse pour qu'elle l'éteigne et la réponse génialissime
Gecko: "on a un four? :o"
Gecko: 🤦‍
Gecko: on balade le long d'un canal, je discute avec le pater en speed et sans raison il enquille sur...
Gecko: "tu sais moi le matin elle veut baiser mais j'arrive pas à bander au réveil"
Gecko: gros blanc, j'avance vite vers ma femme je lui dit qu'on va peut être pas rester jusqu'au bout x)
Gecko: reste de la journée chacun de son côté c'était génial, pas de trucs chelous
mr_tactac: On dirait le père gênant dans american pie
Gecko: on va se coucher, on se réveil le matin, frayeur de ma vie
Gecko: la gamine de la psychorigide (14-15 ans) en train de nous matter en train de dormir
Faytoto: Le mec qui réalise qu'il est le fils caché des Bidochon et des Tuche
Gecko: là, même pas de ptit dej, on s'est cassés
Gecko: ah nan mais franchement complètement WTF
charlilous: et ben sacré famille xD
Gecko: un peu plus tard il avait largué sa psychorigide et s'était maqué avec une meuf de 17 ans, meilleure amie de la fille du pot de peinture
Gecko: m'voilà et là c'est un version allégée
Gecko: du coup j'ai pas père, c'est mieux comme ça xd
Score : 1730 / 13431 commentaires
Glen : tonton t la
Nesh : Ah salut, ça va ?
Glen : oui je voulai te demander un truc
Nesh : Dis toujours ?
Glen : tu sais quand je suis venue ya 2 semaines jtai demander des trucs
Nesh : Ça fait déjà pas mal de "trucs".
Nesh : Mais bon, continue.
Glen : a propos de tu sais quoi après le diner
Nesh : Ah ?
Nesh : Ah ouais, ça ...
Glen : ben tu sais je me demandais si tu saurais pas m'en acheter un
Nesh : wtf
Glen : koi ?
Nesh : Je sais pas si tu te rends bien compte quand même...
Glen : ben koi
Nesh : Bon ok, j'explique.
Glen : ?
Nesh : Premièrement, tu mens mal. Deuxièmement, tu pourrais coller un meurtre sur le dos de quelqu'un d'autre si tu étais menacée d'avoir ne serait-ce qu'internet coupé pendant 1 semaine.
Glen : et ?
Nesh : Et surtout... vu que tu as à peine 14 ans, que tu me demande d'aller t'acheter un mini vibro que tu vas planquer chez toi ou aucune cachette ne pourrait échapper à ma chère soeur, ta mère...
Glen : ben..
Nesh : Je me demande seulement combien de secondes pourraient séparer la découverte de l'objet du délit, toi, me caftant illico puis le coup de fil qui tue avoisinant les 800 décibels ?
Glen : je dirai rien promi !
Nesh : Ouais, après tout, je risque quoi sinon de passer pour un gros pédophile dégueulasse qui file un BRANLETTOR 3000X à sa nièce ? Et puis tu m'amèneras des oranges en prison si le juge est pas contre.
Glen : et si le je cache chez julie ?
Nesh : NON TU VAS PAS PLANQUER CA CHEZ MA PETITE SOEUR SOUS LE TOIT DE MES PARENTS BORDEL
Glen : mais elle en a deja !
Nesh : Je me casse de ce pays.
Score : 7624 / 46020 commentaires

Les expressions qui énervent

Blinght : Y’a des phrases comme ça qui méritent la mort instantanée des personnes qui les ont prononcées/ écrites !
Pouiii : Genre ?
Blinght : « je l’ai one shot en deux coups ! ». Un éclair divin et pouf, fini !
Pouiii : Ah oui, effectivement ! « Je vais aller sur face de bouc » ?
Blinght : Voilà, t’as tout compris ! « Je vais aller tâter les miches de la boulangère »
Pouiii : Y va pu rester beaucoup de beauf ! « Je suis posey/ c’est styley/ et autre conneries en –ey ». Mention spéciale : sodomisé à mort par un pon-ey.
Blinght : Les discussions « Salut lol/ Ca va lol/ ah bon lol » : la répétition abusive du terme « lol » (marche aussi avec « ^^ ») mènera désormais à une combustion spontanée.
Pouiii : Et le corolaire : les gens qui disent « lol », « mdr » ou « ptdr » alors que c’est fait pour être écrit : AVC foudroyant !
Blinght : « Je le croivai pas »… y’a même pas de supplice à la hauteur de cette infamie !
Pouiii : « c’est moi qui l’a » : si tu en trouves un, mets les dans le même panier !
Blinght : « Chuck Norris a … » : la mode est passée, fallait suivre au bon moment ! Vaporisation instantanée !
Pouiii : « C’est JUSTE insupportable JUSTE de mettre JUSTE tous les deux JUSTES mots ». Nécrose généralisée pour une lente souffrance.
Blinght : « c’est so 2012/2013/2014/2015/2016/2017 », « trop in/ trop out » et autres réflexions issues de magazines féminins. C’est pas une intervention divine mais je ne vois que le coup de tronçonneuse en diagonale de la bouche à la hanche.
Pouiii : « han, mais tu dessines/joues de la musique trop bien. Moi j’ai pas ce don ! ». C’est pas un don, ça se travaille : Disparition subite de l’ensemble du système respiratoire.
Blinght : Le musicien que je suis te remercie. Allez, sans terme précis : ceux qui font des spoilers sur les films/ séries : épectase (soyons généreux pour ceux qui font ça involontairement, la finalité de la mort étant respectée).
Pouiii :
Pouiii : J’ai super envie de te faire un gros spoiler du coup…
Blinght : Ta gueule
Pouiii : Dans le dernier épisode en date de GOT…
* Blinght has disconnected
Score : 900 / 22539 commentaires
<~eolgs> c'est l'histoire d'un rouleau de PQ nommé Bobby.
<~eolgs> Ce rouleau de PQ est un homme pieu et sage mais il en a marre de frotter des culs.
<~eolgs> Alors un jour le rouleau de PQ décide de s'en aller, de fuir les toilettes.
<+Pounay> eolgs : c'est bon. Ca va encore être la faute de la société.
<+Pounay> Et ton rouleau de PQ va devenir communiste.
<&Moiip> NO SPOIL
<~eolgs> Alors le rouleau il s'en fuit.
<+Pounay> Le petit rouleau de PQ rouge u_u
<~eolgs> Puis pour sortir des toilettes, il se retrouve face à un premier obstacle: les clous du parquet.
<~eolgs> Alors le rouleau il passe en force, mais il y laisse des éraflures, néanmoins, il ne se laisse pas abattre et continue son chemin.
<~eolgs> il attends à la porte en attendant que quelqu'un ouvre.
<~eolgs> Alors quelqu'un ouvre et il se casse et là il dévale les escaliers à toute vitesse:
<~eolgs> PAM
<~eolgs> POUM
<~eolgs> PIM
<~eolgs> BOUM
<~eolgs> ET IL TOMBE
<~eolgs> ET IL SE FAIT DES BLEUS
<~eolgs> Mais arrivé en bas, il se sent grandi, il ne se décourage pas.
<~eolgs> Il sort alors de la maison, mais là il se rend compte que quelque chose ne va pas.
<~eolgs> Il fait très, très, très froid.
<~eolgs> Alors il regarde et il se rend compte qu'il n'a plus de PQ sur lui, plus que le carton.
<~eolgs> Et là il se met a pleurer et en pleurant, le carton ramollit. Il tombe dans le caniveau et finit dans les égouts.
<~eolgs> Morale de l'histoire :
<~eolgs> Il avait une place définie dans une société, il a voulu quitter sa place, il a eut ce qu'il méritait, le connard.
<~eolgs> On affronte pas le système
<+Galiphene> Pour la merde tu es né, dans la merde tu finiras.
Score : 2932 / 82137 commentaires
* Perpi entre dans le chat
Perpi : 3540 au snake ! Je vous pourris tous bande de petits merdeux
Perpi : Bon j’y retourne. A +
* Perpi a quitté le chat
Tonga : 0_0 il fait déjà quoi Perpi dans la vie ?
Alex : il est chercheur en histoire ou un truc comme ça
Guillaume : il est spécialiste d’une civilisation pré-colombienne qui s’appelle les tayronas et il est chercheur pour une université suisse qui collabore avec une université de bogota
Tonga : Ah... et ça laisse le temps de péter les scores à snake ça ?
Guillaume : En ce moment oui. Il est à moscou pour un séminaire sur les mœurs et coutumes des tayronas au vu des dernières découvertes dans la ciudad perdida
Tonga : Je vénère ce type !
Alex : Atta atta. Comment tu sais tout ça toi ?
Guillaume : parce que je suis assis à côté de lui en ce moment
Alex : WTF ??!!
Tonga : Toi, Guillaume Geek à Moscou !!!!???
Tonga : T’as pas qques explications à donner là ?
Guillaume : Au point où j’en suis...
Guillaume : ce salaud de Perpi m’a dit qu’il devait aller à moscou pour le boulot et qu’il pouvait prendre qqn avec lui
Guillaume : il m’a demandé si je voulais venir, que dans ce genre de rdv les filles sont hyper chaudes, bouffe gratuite à volonté et wi-fi libre à l’hotel
Alex : Personne ne fait de commentaires, je veux écouter cette histoire jusqu’au bout !
Guillaume : merci. Donc j’ai dit oui.
Guillaume : Le truc qu’il m’a pas dit, c’est qu’il pouvait en effet prendre qqn avec lui mais uniquement si c’était un conjoint ou une conjointe
Tonga : OMG !
Guillaume : Du coup ce salopard me fait passer dans toutes les soirées pour son fiancé, toutes les meufs croient que je suis gay, donc aucune chance, je me gèle les roubignolles à Moscou à écouter des conférences en russe ou anglais auxquelles je pige que dalle, on est que le deuxième jour (y en a 4) on doit dormir dans le même lit parce que chambre conjugal oblige et en plus ce connard était tellement bourré hier soir qu’il a pas arrêté de me toucher les fesses en pensant que j’étais une gonzesse !
Alex : et toi tu restes quand même là-bas ?
Guillaume : il m’a promis qu’il m’offrait l’ultime carte pokemon qu’il me manque si je faisais les 4 jours...
Alex : :)
Tonga : AH AH AH
Tonga : ...mais euh... attends...il est pas homo en fait Perpi ?
Alex : Si! XD
Guillaume : QUOI !!??
Score : 14126 / 82035 commentaires