Commentaires de Tharkun

Score : 1904 / 14813 commentaires
Tharkun
"Le jour où t'hérites des ch'veux d'tes parents
T'as du mal à croire qu'à partir d'maint'nant
Les filles vont craquer sur tes tempes argent
Surtout si déjà elles craquaient pas avant"
Messie10 : Salut tout le monde, j'ai un ptit problème à vous faire part
Messie10 : Je suis en cité u et il ya une voisine qui m'intéresse beaucoup, mais je sais pas comment l'aborder...
Messie10 : Je suis coincé...
Susje : Bah, engage la conversation, cherche à maintenir le contact ;)
Mot-lière : "Bonjour, tu t'appelle comment ?... Ah, c'est un joli nom, MOI C4EST Bidule, je suis dans la chambre 307 ?... Et sinon, tu es dans quel UFR ?..." ;)
Susje : Un peu trop direct non ?
Niktoit : Tu lui di quel es mignone
Mot-lière : Beuh non ;)
Mot-lière : Mouais, ça par contre ça peut moins marcher !
Niktoit : g pécho plein de fois comme ça !
Susje : Euh...
Neige-Blanche : Comment aborder les gens en général ... J'ai l'impression que c'est le pb de bcp de monde.
Neige-Blanche : Moi je suis une ancienne timide.
Neige-Blanche : J'étais la timide qui ne parle pas, qui n'a rien à dire, qui N'OSE PAS.
Neige-Blanche : Ensuite j'ai un peu travaillé dans des boutiques entant que vendeuse, j'ai été hôtesse d'accueil.
Neige-Blanche : + 1000 pour le décoinçage, j'avoues.
Neige-Blanche : Mais en entreprise, je persistais à être timide, réservée.
Neige-Blanche : Les gens étaient plus intelligents que moi, avaient plus de choses à dire, et de surcroit des choses plus intéressantes.
Neige-Blanche : Seulement voila. Un jour, je me suis rendue compte que ces gens intéressants s'appuyaient beaucoup sur moi pour se faire valoir.
Neige-Blanche : Que j'étais de plus en plus en position de "Dindon de la farce" que ces gens étaient un peu cons, quand même.
Neige-Blanche : Qu'en analysant bien leurs discours, j'avais des idées aussi valables que les leurs.
Neige-Blanche : Puis un jour, la boutade de trop.
Neige-Blanche : Mon boss très intelligent annonce à la cantonade que le rouge de mon chemisier ne va pas avec le rouge de mon rouge à lèvres.
Neige-Blanche : Il ne riait pas.
Neige-Blanche : Moi non plus.
Neige-Blanche : J'ai donc placer que je m'en lavais les mains, le coeur timide et battant.
Neige-Blanche : Puis, j'ai de plus en plus dit le fond de ma pensée, donner mon avis très souvent contraire sur les travaux en cours.
Neige-Blanche : Je n'étais plus la gentille collègue timide mais la collègue au fort tempérament, celle qui fait Fuck.
Neige-Blanche : Ca s'est généralisé au reste de ma vie, et depuis ça va.
Neige-Blanche : J'ai envie de m'intégrer ? Je m'intègre partout.
Neige-Blanche : Je ne suis culturellement pas au niveau de mes interlocuteurs ? Je m'intéresse à eux et apprends d'eux.
Neige-Blanche : Le niveau de mon voisin est au ras des pâquerettes ? Je le suis.
Neige-Blanche : J'ai eu affaire il y a 15 jours à un groupe de personnes assez fermé, je n'étais pas motivée pour les aborder, mais j'ai fait l'effort de m'imposer dans la converse... "Cette plaquette là ? Ah oui elle est très bien élaborée !"
Neige-Blanche : Le regard franc mais pas insistant, le sourire, sont le début d'une intégration.
Neige-Blanche : En Amour c'est idem
Neige-Blanche : Pas besoin de grandes phrases pensées à l'avance
Neige-Blanche : Un sourire, un regard, un "Salut ça va ?" Et hop tu poursuis ton chemin sans attendre la réponse.
Neige-Blanche : Le lendemain, quand la personne te revoit, elle te dit Bonjour d'elle-même.
Neige-Blanche : Bon, je vous souhaite bonne soirée, je vais me faire une tisane, ça fait du bien de lâcher ça...
* Neige-Blanche has disconnect
Messie10 : ...
Messie10 : C'est ma nouvelle déesse
Score : 2083 / 21028 commentaires
Tharkun
Bon, soit, le lendemain la personne te dit bonjour.
Et ensuite, tu fais quoi ?
Score : 1709 / 14216 commentaires
Tharkun
Elle: Je m'ennuie. Vient on parle ?
Lui: Désolé, pas envie de m'ennuyer encor plus...
Score : 1752 / 13312 commentaires
Tharkun
On ne peux pas juger les gens sur leurs prénoms.
En revanche, on peut juger leurs parents.
Et là, la sentence est sans appel : la peine capitale !
Score : 2040 / 31429 commentaires
Tharkun
"En France, y'a des trucs on est balèze... En politique, on est 'achement balèzes...Surtout en politique française, on est parmi les plus balèzes du monde. En politique française. Du monde !"
Score : 2307 / 24321 commentaires
Tharkun
Ouais, bonne idée !
Fais-moi un sandwich aussi.

Et apporte-moi une bière !

Merci.
Score : 2621 / 22552 commentaires
Tharkun
"Oui, je suis tatillon, pointilleux, mais j'estime
Que le mari doit être un gentleman complet,
Car on finit tous deux par devenir intimes
À force, à force de se passer le relais.

Mais si l'on tombe, hélas ! sur des maris infâmes,
Certains sont si courtois, si bons si chaleureux,
Que, même après avoir cessé d'aimer leur femme,
On fait encor semblant uniquement pour eux."
Score : 3995 / 29020 commentaires
Tharkun
"L’autre jour il a plu des bombes
Tous ceux que l’on connaissait s’y sont noyés
La Terre entière est une tombe
À ciel ouvert, en train de se refermer"
Score : 1771 / 25820 commentaires
Tharkun
Mais si, on peut rie en info.
Histoire vécue, en deuxième année d'IUT d'info. C'était pendant un cours sur les structures de données en arbre. L'exemple choisi était le classique arbre généalogique. Un petit malin au fond de la classe a cru spirituel de dire : "Et si c'est le fils du facteur, comment on fait ?". Et le prof de répondre : "C'est un cas d'école, un simple exercice, on ne prendra donc pas en compte tous les facteurs !"

C'est le même prof, qui un jour, alors qu'un petit malin au fond de la classe (le même ?) disait, "Eh, t'as une banane dans l'oreille", pensant que le prof n'entendait pas. Évidemment, il a entendu et répondu : "Parlez plus fort, car j'ai une banane dans l'oreille !"

Et toujours le même qui venait en cours avec une malette en plastique rouge, Playschool ou Fisher-Price, en guise de cartable !

Et rien que son nom pourrait vous faire rire si je vous le donnais !