Favoris de Hedens

Devinette à cordes

Devinette à cordes
Score : 1259 / 28017 commentaires

Leçon pédagogique

<Raims> J'étais en cours d'informatique, figure-toi.
<Saph> hahahaha
<Raims> Exactement. On fait des exercices pratiques palpitants sur Word, en allant chercher nos infos via internet explorer. Firefox est pourtant installé sur les ordinateurs, mais en étant incroyablement mal configuré, il faut ajouter des exceptions de sécurité pour tous les sites que tu essayes de visiter. Par contre, regarder des Naruto Dubstep AMV sur IE pour maximiser ses chances d'obtenir un cancer de la prostate, aucun problème (j'ai testé).
<Raims> Bien évidemment, la prof über experte n'a aucun problème avec ça. Même pas un commentaire quelconque faisant référence à ces conditions de travail/vie infâmes.
<Raims> Par contre, elle sait manier son programme espion assez bien. En gros, elle peut afficher ton écran sur le projecteur, elle peut prendre les commandes pour toi, et, dans le pire des cas, te freeze pour t'empêcher de faire davantage de conneries.
<Raims> En bon rebelle flemmard qui s'ennuie à crever, j'ai décidé d'exprimer mon "désarroi" en retournant les armes de l'ennemi contre ledit ennemi.
<Saph> j'en frissonne des orteils
<Raims> Donc je fais bien attention à fixer mon écran en fronçant les sourcils, je bouge la souris dans tous les sens, je tape sur les touches de mon clavier en utilisant un doigt et demi, en mode "aaaaaah comment je copie/colle". Il faut peu de temps à la prof pour se rendre compte que je bats de l'aile et de s'enquérir de ma situation, que j'explique à l'aide d'un récit fumeux.
<Raims> Du coup, consciencieusement, elle se dit que c'est là une belle occasion de fournir une leçon pédagogique à un groupe d'étudiants ayant soif de connaissance. Elle bascule sur mon écran via le projecteur, ce à quoi je réponds un bon Alt + Tab à l'ancienne, et là...
<Raims> Le plus beau RickRoll de ma carrière, qui coïncide avec mon exclusion de cours dont je suis le plus fier.
Score : 2101 / 29417 commentaires
Poutrelle : Bon, je réexplique pour ceux qui étaient absents
Jojou : préparez le popcorn, ça va etre épique :')
Poutrelle : c'était un samedi comme un autre, ma mère m'avait demandé d'aller acheter du café (très important pour la suite de l'histoire, ce café) à Monoprix (lieux du drame à venir) avec une carte de crédit bien précise (à l'origine dudit drame). Je prends le café (dernière boite du rayon), rejoins les caisses et choisis de passer à la caisse AUTOMATIQUE -choix décisif pour la suite de l'histoire, comme vous allez vous-memes le voir. Jusqu'ici, tout le monde comprend ?
Lilith : yep
Quartz : pareil
Jojou : tu peux continuer
Poutrelle : C'est juste après avoir scanné ladite boite de café que la première partie du drame est survenue : je passe ma carte, compose le code, attend un peu et là... rien. Le café reste affiché à l'écran de la caisse alors que je l'ai, de mon propre avis, déjà payé. Donc j'attends, puis me dis que ça doit etre un bug et m'apprete à quitter le magasin lorsqu'une caissière m'arrete en me disant que ma carte n'est pas passée.
Poutrelle : Très sympa, elle m'explique que ça n'a pas fonctionné, que la carte doit etre à sec et que ce n'est pas grave, bref, une personne ma foi très pédaguogue et gentille. Je retourne chez moi, un peu venere quand meme, et ma mère me file sa CB pour que j'y retourne - c'est qu'elle y tient, à son café - avec pour ordre de me le ramener, ainsi que de la Javel. Je cours jusqu'à Monoprix, donc, et là, deuxième partie du drame : MON CAFE S'EST FAIT KIDNAPPE !!! PLUS LA ! Y EN A PLUS !!!
Quartz : :O
Lilith : violent
Jojou : je pleure toujours à cette partie-là de l'histoire
Poutrelle : Hyper venere, je m'en vais aux caisses avec seulement de la Javel, et me dis que je vais laisser les caisses automatiques pour le moment pour plutot me tourner vers la compagnie humaine et o combien chaleureuse des hotesses de caisse. C'est à ce moment précis que la troisième partie du drame survient : la caissière sur qui je tombe est une putain de serial killeuse en puissance, Evil-Caissière en personne, et elle me traite ni plus ni moins de voleuse après m'avoir reprochée d'avoir été sur le point de partir sans payer et en laissant l'écran de la caisse automatique bloqué - ce qui n'était pas de ma faute. Choquée, je lui dis que c'est une méprise, que je n'avais pas compris ce qu'il se passait et que je pensais juste que ça allait se remettre tout seul après mon départ, et cette conne en profite pour réattaquer en disant que je viens d'avouer que je comptais partir sans payer. Elle a commencé à gueuler, et t'as le vigile qui s'est ramené pour voir ce qui se passait, elle lui a dit que j'étais une voleuse et le mec a demandé à voir mon sac, dans lequel se trouvait TOUJOURS la Javel, que je n'avais pas eu le temps de faire encaisser pour le moment.
Poutrelle : Là-dessus, t'as une autre caissière qui a prise ma défense, suivie de deux clients, mais Evil-Caissière avait elle aussi ses alliés, en l'occurrence le vigile, une collègue et le boucher du Monoprix. Bref, la Troisième Guerre Mondiale était enclenchée, et moi je me demandais comment j'allais me sortir de là.
Quartz : et finalement ??
Poutrelle : Ben j'ai fini au commissariat
Lilith : Evil-Caissière a porté plainte contre toi ? :O
Poutrelle : contre moi, non. Mais contre ma mère venue me chercher au magasin et la paire de gifles qu'elle lui a mise dans la gueule, oui.
Jojou : j'aime ta mère, Poutrelle x)
Score : 3253 / 35929 commentaires
Sethy: Bon je vais vous expliquer le délire de nos chefs scouts
Sethy: Le délire de nos chefs scout
Awagi: Ah voui
Sethy: Alors pour commencer
Sethy: Vu qu'ils savaient qu'il ferait moche, ils nous ont trouvé une salle (en gros une pitite maison dans le jardin une grande)
Sethy: Mais genre le jardin le plus flippant du monde quand il fait nuit
Awagi: y a des loups ?
Sethy: Et la salle où on était ça envoyait du pâté aussi
Sethy: La salle absolument pas isolée et avec un étage où on n'avait pas le droit d'aller
Sethy: Donc on s'occupait pendant la soirée on faisait un jeu sympatoche
Sethy: Et là t'as les grincements
Sethy: Mais les grincements de films d'horreur
Awagi: xD
Sethy: Donc on se tait et on écoute
Sethy: Parce que
Sethy: GROSSE PRECISION
Sethy: CMB
Sethy: pardon
Awagi: ...
Sethy: Nos chefs se sont dit
Sethy: #yoloswagg on va les laisser se démerder ce WE
Sethy: En gros ils nous ont posé à la salle et nous ont dit : allez salut !
Sethy: Donc on n'était que des jeunes de 14 à 16 ans
Awagi: I love it
Sethy: Résultat va calmer des filles terrifiées
Sethy: En vrai
Awagi: Mais vraiment ? xD
Sethy: Chuck Norris a abandonné
Sethy: Je déconne pas
Sethy: Après les grincements t'as plus aucun bruit
Sethy: Et là t'as tous les plombs qui pètent
Sethy: Et cette maison
Sethy: Sans lumière elle est vraiment terrifiante
Awagi: xD
Sethy: Et t'as les grincements qui reprennent en plus
Sethy: Et on entend clairement des bruits de pas
Awagi: Mais mec c'est n'imp tes sorties scout
Sethy: Alors la gros coup de flippe
Sethy: Les filles gueulent la totale
Awagi: xD
Danzay: x)
Sethy: Y'a quelques mecs qui montent à l'étage allez voir
Sethy: Mais l'étage
Awagi: Mais vous aviez pas le droit ?
Sethy: Genre poussiéreux comme il faut
Sethy: Avec plein de meubles recouvert de draps
Sethy: Si mais fallait qu'on aille voir quand même
Sethy: Donc y'a mon pote qui avance un tout petit peu et qui voit un début de couloir
Sethy: Donc toujours dans le noir il passe la tête avec la vieille lumière de merde de son portable
Sethy: ET LA
Sethy: T'AS LE PUTAIN DE COULOIR DE DEUX KILOMETRES AVEC PLEIN DE PORTES FERMEES ET UNE SEULE ENTROUVERTE
Awagi: hum
Sethy: GENRE "CA" LE FILM AURAIT DU ETRE TOURNÉ ICI
Sethy: Résultat on a check toutes les chambres de la maniere la plus viril qui soit
Awagi: Du coup il y avait un zombie ?
Sethy: On a sautillé jusqu'à chaque porte et ouvert d'un coup regardez vite fait et passez a la suivante
Sethy: A chaque porte risque de crise cardiaque important
Sethy: Et quand on arrive à la dernière porte t'as les filles en bas qui hurlent
Sethy: Donc on redescend
Sethy: T'avais un scout qu'avait rallumé le disjoncteur
Sethy: Et la tout re-saute
Sethy: Re-gros coup de flippe
Awagi: A cause de la pluie ptet
Awagi: Ca m'arrive chez moi
Sethy: Donc on va voir le disjoncteur qu'était derrière une porte en bois dans un garage
Sethy: Et là
Sethy: T'as un de nos chefs avec le grand manteau et tout qui enfonce la porte du garage d'un coup de pied en gueulant
Sethy: Le traumatisme
Sethy: Bon on l'a reconnu et on l'a amené dans la salle principale avec tout le monde
Sethy: On remet la lumière et tout
Sethy: Et là t'as les pas en haut qui recommencent
Sethy: Alors on fait un sprint en haut pour choper l'autre avant qu'il se planque
Sethy: Et t'a toutes les lumières du couloir qui clignote
Sethy: Et on entend celui qu'on poursuivait descendre un escalier alors on trace pour redescendre
Sethy: Et là t'avais une fille qu'avait cru voir quelqu'un dehors donc elle colle son visage à la vitre
Sethy: Elle ouvre un tout pitit peu la porte
Sethy: Et t'as notre autre chef
Sethy: Qui arrive en beuglant
Sethy: Qui enfonce aussi la porte
Sethy: Et qu'envoie voler la pauvre fille par terre aussi
Awagi: xDDDD
Sethy: Donc maintenant qu'on avait les deux
Sethy: On leur a demandé si ils étaient que deux
Awagi: Ils s'étaient pas barrés ?
Sethy: Na
Sethy: A la base ils venaient voir comment on se débrouillait en autonomie
Awagi: Mdr
Sethy: Ils nous disent avec un grand sourire
Sethy: "OUIIIIIIIIII"
Awagi: Ils vous ont fait peur sans le vouloir ?
Sethy: All planned
Sethy: C'est des connards
Sethy: Et on commence à bouffer l'apéro avec eux
Awagi: Du coup vous les avez incinérés ?
Sethy: Oui un apéro a 11h30
Sethy: On s'assoit et tout
Sethy: ET LA
Sethy: (CAPSLOCK NEED)
Sethy: T'AS ENCORE
Sethy: LES LUMIÈRES QUI PETENT
Awagi: x)
Sethy: ET 2 PUTAIN DE SECONDES APRES
Sethy: T'AS UN TROAAAASIEME CHEF QUI ENTRE PAR LA PORTE EN BEUGLANT AVEC UNE CAGOULE
Sethy: ET UNE TRONCONNEUSE MOTHERFUCKER
Awagi: xDD
Awagi: Mais c'est des malades
Awagi: xD
Sethy: Complètement
Sethy: Ils s'étaient dit en venant "tiens si on leur faisait un peu peur"
Sethy: Et dans le jardin de la proprio ils ont vu la tronçonneuse
Sethy: On a eu une nuit assez
Sethy: Dure
Score : 3095 / 46851 commentaires
A: Hey mec, ça roule ?
B: Bah.. mon boulot tu sais.....
A: Mais tu m'a dis la semaine dernière que c'était un boulot formidable !!
A: Il s'est passé quoi depuis ????
B: Mon patron.. je crois qu'il déconne grave. Je sais pas dutout si j'arriverais a le satisfaire (professionnellement parlant, je te connais trop pour ne pas spécifier).
A: Ça doit pas être si grave. Si ?
B: On a besoin d'un logiciel de dessin industriel alors je lui en montre un et sa réponse ?
B: lui -Bah il fait pas d'arc ton logiciel.
B: moi -Non mais on n'en fait pas nous non plus alors....
B: lui -Oui mais si je veux faire un arc, je fais quoi ?
B: moi -Ce qu'on fait d’habitude, on le sous-traite.
B: lui -Ouais.... c'est qu'il est pas comme l'autre..
B: moi -Bah j'espère ! on utilisait excel 2000 pour importer des dessins de visio 2000 !!! on doit passer à autre chose, c'est primordial.
B: lui -Ouais... mais on peut pas avoir la même chose non ?
B: moi -Non. On va éviter de reproduire l'erreur qui a été faite il y a 15 ans. Utiliser des logiciels a des fins pour lesquels ils sont pas conçus c'est pas recommandé sans compter qu'avec Microsoft, on n'est jamais à l'abris d'une refonte qui bousille tout.
B: lui -Trouve moi un logiciel comme avant et je le prend. Celui-ci, il est différent et en plus, il fait pas les arcs.
B: moi -..... ok, je vais voir.
B: Alors depuis, je rôde sur internet...
A: Ouais... et t'a rien trouvé ?
B: Si, j'ai trouvé que certaines actrices que jamais j'aurais imaginé dans de tels rôles ont fait du porno ou des scènes de nue (Xena la guerrière et fifi (version 2008) entre autre).
A: Oh! ouais, pas mal mais... est-ce qu'elle sont comme avant? est-ce qu'elle font des arcs ? XD
B: Ta gueule....
Score : 2679 / 35315 commentaires