Favoris de Ajkor

đŸ€Ł Grosse fatigue

Nathyouss : La fatigue...
Claryo : Hmm accordéon ?
Nathyouss : Je rentrais du boulot.
Nathyouss : À la sortie du mĂ©tro, je vois une meuf avec une poussette donc je lui demande si elle a besoin d’aide pour monter les escaliers.
Claryo : Quel brave homme
Nathyouss : N’est-ce pas
Claryo : Et donc c’est le fait de monter une poussette sur 15 marches qui est venu Ă  bout de ton corps d’athlĂšte ? Elle Ă©tait en fonte ? Le gosse dedans c’était Dwayne Johnson ?
Nathyouss : Non
Claryo : Ah ! Ou c’est la meuf qui, pour te remercier du service rendu, t’a invitĂ© chez elle et vous avez copulĂ© pendant des heures devant les yeux incrĂ©dules de son chĂ©rubin ?
Nathyouss : Ferme. Ta. Gueule. Et. Écoute.
Claryo : J’écoute pas, je lis lĂ  prĂ©semment.
Nathyouss : .... BREF
Nathyouss : Je lui sors « Vous avez besoin d’aide Madame ? »
Nathyouss : La meuf me fixe d’un air dubitatif pendant quelques secondes qui ont paru durer une Ă©ternitĂ© et me lĂąche finalement un « ...quoi ? »
Nathyouss : Je commence à pointer sa poussette en disant « Pour la ... »
Nathyouss : Et je regarde au bout de mon doigt... il n’y avait rien
Claryo : Mais t’es pas sĂ©rieux ?! XD
Nathyouss : Tu t’imagines bien que sa stupĂ©faction n’a pas perdu en intensitĂ© quand je lui ai dit « Ah pardon ! Je croyais que vous aviez une poussette. »
Claryo : Faut que t’arrĂȘtes la drogue mec
Score : 1042 / 18314 commentaires

đŸ§“đŸ–„ L'action se passe en 1987

Fox: Mec!
Fox: J'ai un collĂšgue (assez ancien dans le domaine) qui vient de me raconter une de ces anecdotes de taf qui explose TOUT les compteurs d'Epicness!
Kenshin: A voir... Vas-y!
Fox: L'action se passe en 1987 (j'Ă©tais mĂȘme pas ou Ă  peine nĂ©!), lui il bossait dĂ©jĂ . Sa boite Ă©tait la 2eme boĂźte du pays a avoir achetĂ© un systĂšme de traitement Mainframe qui faisait tout en RAM, donc pour l'Ă©poque, des temps de traitement de fou furieux quoi ("Mapper" dit-il).
Kenshin: Pas trop Epic jusque-là, mais faut bien planté le décors...
Fox: Et un jour, aprĂšs une maintenance, Reboot, il appuyent sur le bouton et.... RIEN.
Kenshin: AH! Et?
Fox: Bah, du coup, ils font appel au constructeur (au Canada) qui envoie 30 mecs, rien que ça, parmi lesquels, Ingés SystÚme ET Concepteurs du Matos. En attendant, la Prod est Plantée.... Pendant 2 jours, le temps que les mecs arrivent....
Fox: Les mecs débarquent, un presta local de la boite de mon collÚgue est aussi appelé à la rescousse (justement les 1ers a avoir acheté le systÚme dans le pays mais qui eux font pas de prod avec).
Fox: Donc, j'te plante le décors: Salle serveur, les 30 mecs du constructeur autour de la bécane, les plans de l'archi interne du matos déployés sur la table, plus: le presta, le grand patron de la boßte et mon collÚgue...
Kenshin: Ok...
Fox: T'as donc tout ce beau monde autour de la bĂ©cane Ă  chercher d'oĂč vient la panne, tester des trucs et tenter de redĂ©marrer la bĂȘte...
Kenshin: Je vois le genre oui...
Fox: Et là, mon collÚgue me dit "A un moment, le presta s'approche de la bécane et il envoie un gros coup de latte dans le cÎté qui fait carrément plié le chùssis" 0o
Fox: On parle JUSTE d'une bécane qui fait tourner presque tout le SI de la boite a elle toute seule et qui a juste coûté 30.000 FRANCS, le truc qui coûtait un rein, un poumon et une couille à l'époque quoi!
Kenshin: NAAAANIIIIII??? 0o
Fox: Et mon collÚgue me fait "Tout le monde (y compris les mecs du constructeur) le regarde comme moi je regarde mon collÚgue quand il me dit ça: complÚtement "0o WTF?!?". Mon collÚgue lui, à ce moment il se dit "C'est bon, il vient d'péter un boular", le mec appuis sur le bouton.... Et la bécane démarre!", et re-tout le monde "o0 WTF?!?"
Kenshin: HEIN?? LOL
Fox: Et en fait, le presta explique qu'il ont eu le mĂȘme problĂšme sur le leur et que c'est un dĂ©faut d'assemblage entre deux carte qui rompt le contact entre les deux circuit, et qu'en pliant le chĂąssis, ça refait le contact.... 0o
Fox: Le mec a rĂ©solu une coupure de Prod totale d'une boite avec UN COUP DE LATTE DANS UNE BÉCANE A 30KF!
Kenshin: J'avoue! C'est de l'Epicness totale! :')
Fox: Ce jour lĂ , mon collĂšgue dit qu'il en a conclu qu'il valait mieux ĂȘtre presta parce que t'en savais plus que le constructeur sur son produit.
Fox: Moi j'en ai tiré une autre conclusion...
Kenshin: Qui est?
Fox: "Si la violence ne résout pas tous tes problÚmes, c'est que tu ne l'utilises pas assez".
Kenshin: XD
Fox: Je crois que le pire avec ce collÚgue, c'est quand il te dit que des histoires dans ce genre il en a plein les tiroirs mais que les plus croustillantes il peut pas les raconter parce que ça pourrait ENCORE lui valoir des poursuites judiciaires.....
Fox: N'empĂȘche que je donnerai bien une couille pour les entendre.....
Kenshin: Moi aussi maintenant, aprĂšs tout, c'est TES couilles....
Score : 1249 / 18218 commentaires
Lucie : Non, je pense que le truc le plus recherché(et méchant)que j'ai jamais fait, c'était cet été.
Lucie : J'ai Ă©tĂ© serveuse pendant un mois. Franchement, mĂȘme si la plupart des personnes que j'ai servi Ă©taient correctes, on rencontre de temps en temps de beaux enfoirĂ©s.
Antoine : Tu m'étonnes... Qu'est ce qui c'était passé?
Lucie : Un mec débarque avec une dizaine de personnes, ils sont restés 2 heures, et il était juste insupportable.
Antoine : Genre?
Lucie : Genre il m'agrippait quand il voulait demander quelque chose, il se plaignait continuellement, il a du renvoyer la moitié des plats en cuisine... Il y avait une autre serveuse qui était pratiquement en larmes à la fin de son repas.
Lucie : Le truc, c'est que les gens peuvent se comporter comme des bouffons si ils sont prĂȘts Ă  en assumer les consĂ©quences. Parce qu'un jour, ils vont tomber sur une psychopathe comme moi qui leur fera payer.
Antoine : Qu'est ce que t'as fait ??
Lucie : Il a payé par carte (et a laissé 2,5 euros de pourboire sur une addition de plus de 200, mais passons) et avait un nom assez inhabituel.
Lucie : Je le note quelque part, et quelques jours plus tard je cherche sur FB. Bingo, il est sur une des photos, je connais son prénom.
Lucie : Je vais chercher un numéro de téléphone dans les pages blanches. L'appel s'est déroulé à peu prÚs comme ça :
Lucie : "Allo?" (voix de femme)
Lucie : "Hmmmmm euuuuh... je pourrais parler Ă  ***?"
Lucie : "Il n'est pas lĂ . Qui est Ă  l'appareil?"
Lucie : "C'est Tiffany, qui ĂȘtes-vous?"
Lucie : "Sa femme."
Lucie : "SA FEMME???? HAN LE CONNARD!!!!!" *Raccroche*
Antoine : ...
Antoine : Tu es vraiment flippante, tu sais? Brillante... Mais terrifiante.
Score : 6508 / 55239 commentaires