Favoris de florian290989

Le bon, l'agrume et le truand. ???

<Clancularius> coucou el citrono
<Citronflexe> :o
* Clancularius s'avance lentement, pas à pas vers Citronflexe en faisant tinter les éperons de ses bottes, la main au-dessus du revolver qui se trouve à sa ceinture
<Clancularius> alors comme ça on vient jaunir dans mon saloon ?
<Citronflexe> el citrono dé la vegas
* Clancularius scrute Citronflexe en plissant les yeux
* Citronflexe sort son Colt
<Clancularius> l'dernier agrume à avoir empiété sur mon territoire, je l'ai pressé et j'ai bu son jus goutte à goutte è_é
<Citronflexe> :o
<Clancularius> et c'est une menace, pas une avance sexuelle è_é
<Citronflexe> :fear:
<Citronflexe> Clancularius tu vas payer pour tout le mal que t'as fais aux agrumes
* Citronflexe fait tourner le gun sur son doigt
<Clancularius> ah ouais ? j'vais t'faire bouffer tes pépins à t'en faire péter la pulpe, tellement fort que ton citronnier te reconnaîtra même plus è_é
<Citronflexe> O.O
<Citronflexe> on dirait vraiment des avances sexuelles
<Clancularius> mais non, rooh
<Citronflexe> el matador
<Clancularius> la bosse dans mon pantalon c'est mon flingue
<Citronflexe> ç_ç
* Citronflexe touche le gros flingue de Clancularius
<Clancularius> arrête ! si tu continues, je vais faire feu ! è_é
<Citronflexe> oula :x
* natsuru se demande combien de cartouches possède Clancularius
<Clancularius> bien assez pour te descendre quand j'aurai transformé Citronflexe en passoire è_é
<Citronflexe> OoOoOoOo
<Citronflexe> att Clancularius j'vais te mettre du Antiono Banderas dans tes oreilles ça va te détendre
Score : 1335 / 26221 commentaires
Messie10 : Salut tout le monde, j'ai un ptit problème à vous faire part
Messie10 : Je suis en cité u et il ya une voisine qui m'intéresse beaucoup, mais je sais pas comment l'aborder...
Messie10 : Je suis coincé...
Susje : Bah, engage la conversation, cherche à maintenir le contact ;)
Mot-lière : "Bonjour, tu t'appelle comment ?... Ah, c'est un joli nom, MOI C4EST Bidule, je suis dans la chambre 307 ?... Et sinon, tu es dans quel UFR ?..." ;)
Susje : Un peu trop direct non ?
Niktoit : Tu lui di quel es mignone
Mot-lière : Beuh non ;)
Mot-lière : Mouais, ça par contre ça peut moins marcher !
Niktoit : g pécho plein de fois comme ça !
Susje : Euh...
Neige-Blanche : Comment aborder les gens en général ... J'ai l'impression que c'est le pb de bcp de monde.
Neige-Blanche : Moi je suis une ancienne timide.
Neige-Blanche : J'étais la timide qui ne parle pas, qui n'a rien à dire, qui N'OSE PAS.
Neige-Blanche : Ensuite j'ai un peu travaillé dans des boutiques entant que vendeuse, j'ai été hôtesse d'accueil.
Neige-Blanche : + 1000 pour le décoinçage, j'avoues.
Neige-Blanche : Mais en entreprise, je persistais à être timide, réservée.
Neige-Blanche : Les gens étaient plus intelligents que moi, avaient plus de choses à dire, et de surcroit des choses plus intéressantes.
Neige-Blanche : Seulement voila. Un jour, je me suis rendue compte que ces gens intéressants s'appuyaient beaucoup sur moi pour se faire valoir.
Neige-Blanche : Que j'étais de plus en plus en position de "Dindon de la farce" que ces gens étaient un peu cons, quand même.
Neige-Blanche : Qu'en analysant bien leurs discours, j'avais des idées aussi valables que les leurs.
Neige-Blanche : Puis un jour, la boutade de trop.
Neige-Blanche : Mon boss très intelligent annonce à la cantonade que le rouge de mon chemisier ne va pas avec le rouge de mon rouge à lèvres.
Neige-Blanche : Il ne riait pas.
Neige-Blanche : Moi non plus.
Neige-Blanche : J'ai donc placer que je m'en lavais les mains, le coeur timide et battant.
Neige-Blanche : Puis, j'ai de plus en plus dit le fond de ma pensée, donner mon avis très souvent contraire sur les travaux en cours.
Neige-Blanche : Je n'étais plus la gentille collègue timide mais la collègue au fort tempérament, celle qui fait Fuck.
Neige-Blanche : Ca s'est généralisé au reste de ma vie, et depuis ça va.
Neige-Blanche : J'ai envie de m'intégrer ? Je m'intègre partout.
Neige-Blanche : Je ne suis culturellement pas au niveau de mes interlocuteurs ? Je m'intéresse à eux et apprends d'eux.
Neige-Blanche : Le niveau de mon voisin est au ras des pâquerettes ? Je le suis.
Neige-Blanche : J'ai eu affaire il y a 15 jours à un groupe de personnes assez fermé, je n'étais pas motivée pour les aborder, mais j'ai fait l'effort de m'imposer dans la converse... "Cette plaquette là ? Ah oui elle est très bien élaborée !"
Neige-Blanche : Le regard franc mais pas insistant, le sourire, sont le début d'une intégration.
Neige-Blanche : En Amour c'est idem
Neige-Blanche : Pas besoin de grandes phrases pensées à l'avance
Neige-Blanche : Un sourire, un regard, un "Salut ça va ?" Et hop tu poursuis ton chemin sans attendre la réponse.
Neige-Blanche : Le lendemain, quand la personne te revoit, elle te dit Bonjour d'elle-même.
Neige-Blanche : Bon, je vous souhaite bonne soirée, je vais me faire une tisane, ça fait du bien de lâcher ça...
* Neige-Blanche has disconnect
Messie10 : ...
Messie10 : C'est ma nouvelle déesse
Score : 2257 / 25929 commentaires
Babababaouais: Ma mère était juge à Caen, du coup on habitait en Normandie, en banlieue caennaise. J'étais fou amoureux d'une fille de ma classe, et à l'époque, même si on sortait pas ensemble, on était très proches et on faisait souvent des trucs ensemble. Par exemple, aller se promener dans la campagne etc :cool: Elle habitait pas loin de chez moi.
Babababaouais: Un jour, on va se promener le long d'un chemin en pleine campagne, et vous n'ignorez pas qu'en Normandie, ça a pas mal chauffé il y a quelques années, et du coup là-bas la crainte numero 1 des mamans c'est que leur gamin saute sur une mine qui aurait été oubliée :hap:
Babababaouais: Ma mère s'inquiétait souvent quand avec mes soeurs on allait jouer dehors, du coup j'ai grandi avec l'idée dans la tete que la normandie était truffée de mines et que si tu t'éloignais du sentier pour aller dans un champ tu risquais d'exploser :hap:
Babababaouais: Donc, je me promène avec la meuf, on discute etc on parle et puis on décide d'aller se poser sur le toit d'un bunker en campagne et là, alors qu'on marche vers le bunker, je que je marche sur un truc dur et j'entends une sorte de "CLIC". Là je me fixe, j'arrête de bouger, et je dis " OH PUTAIN UNE MINE, j'ai marché sur une MINE "
Babababaouais: Là, la meuf avec qui j'étais se fixe, et je commence à faire le héros (j'étais un pyj) : RECULE, RECULE VITE et je la vois encore paniquée reculer de 15 mètres :rire: Là je fais le patron et je lui dis de rester à 15-20 mètres et on se parle en hurlant :
Babababaouais: - JE PEUX PAS BOUGER SI JE BOUGE J'EXPLOSE ILS ONT DU OUBLIER UNE MINE
Babababaouais: Là la fille commence à paniquer et à pleurer (une pyj elle aussi) et vu que ni elle ni moi n'avons de portable je lui dis d'aller prévenir mes parents " et les démineurs " :hap:
Babababaouais: Là du coup elle me dit " ok fais gaffe ne bouge surtout pas et elle s'enfuit en courant "
Babababaouais: C'était le dimanche donc ma mère bossait pas et 15 minutes plus tard je vois ma mère arriver avec le voisin, la meuf de ma classe, les parents de celle-ci et là je suis toujours debout, au meme endroit.
Babababaouais: Donc il y a du monde autour de moi, et je continue à faire le héros " N'APPROCHEZ PAS SI JE BOUGE ON EXPLOSE "avec les yeux plein de larmes, et là ma mère commence à paniquer, elle chiale, la meuf de ma classe chiale, sa mère lui gueule de rester à distance, le voisin lui reste calme, il est stoïque et il lève les yeux au ciel en mode " mais quel cassos " et il s'approche :hap:
Babababaouais: Il vient vers moi et là je crie " NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON " comme un demeuré :honte: :honte: :honte: et toutes les meufs crient :rire: ( ma mère, la mère de la meuf, la meuf )
Babababaouais: Il me pousse gentiment et là... rien ne se passe, pas d'explosion rien :ouch: :ouch;
Babababaouais: Je regarde sous mon pied, une capsule de bière :pf: :pf: :pf: Je m'étais fait un film tout seul.
Babababaouais: J'ai jamais eu aussi honte de ma vie :hap:
Babababaouais: Ma mère m'a retourné une claque sous le coup de l'émotion.
Babababaouais: Jsuis passé pour un zéro aux yeux de la meuf que je kiffais, sa mère, son père, le voisin.
Babababaouais: Je vous passe sous silence les 10 minutes qui ont suivi et le retour en voiture, hyper gênant :hap:
Babababaouais: - Les rapports avec la meuf ont vraiment changé suite à ça, d'ailleurs j'ai déménagé quand j'étais en seconde mais avant que je parte, pendant 4 ans la blague des jeunes qui me connaissaient, quand je disais que je partais quelque part ( par exemple on est en soirée et je dis " allez je rentre " ) c'était " fais gaffe de pas sauter sur une mine :rire: :rire: :rire: "
Babababaouais: - J'ai eu tellement honte que je me suis, depuis ce jour là, toujours arrangé pour jamais croiser le voisin, et si jamais ça arrivait, je faisais genre d'etre au téléphone ou quoi :pf: Je l'ai plus jamais regardé dans les yeux :hap:
Babababaouais: Voilà, tout ça à cause de ma mère qui m'avait monté la tête avec une histoire de mines, avec sa parano elle pensait que la campagne c'était un champ de bataille, et moi qui étais un pyj j'avais pas encore compris que les meufs sont paranos :hap:
Babababaouais: putain mais quand j'y repense je me dis que HEUREUSEMENT que les flics/ démineurs se sont pas pointés parce que sinon j'aurais fini dans le journal à tous les coups :pf:
Babababaouais: Bon par contre j'ai la bonne idée d'en rire du coup je raconte cette anecdote en soirée ça fait rire les gens :hap:
Babababaouais: Mais voilà quoi :(
Score : 1617 / 41963 commentaires
<Luc> : Cc sa va ?
<Cha> : salut,bien et toi ?
<Luc> : mal, tu peux m aider stp ?
<Cha> : dis moi en quoi
<Luc> : envoi le mot PL76 Par sms ou Num 81168 tkt c gratuit et donne moi le code reçu stp. c pour debloque mon fone,c mon opérateur qui ma
<Cha> : qui t'as ?...
<Luc> : oui
<Cha> : t'es sur que c'est gratuit ? pourquoi tu fais pas avec le portable de tes parents ?
<Luc> : Oui je te jure de ma cie
<Luc> : vie
<Luc> : chuie seul cher moi :s je te jure
<Cha> : Ok tkt
<Cha> : jarrive pas a envoyer, j'ai essayé 3 fois ça me fait échec
<Luc> : Ecrie le mot TW78 dans un sms et envoi le sms ou num 81168
<Luc> : tu va reçu le code
<Luc> : passe a moi
<Luc> : Ok
<Cha> : j'ai essayé avec les deux ça fonctionne pas, je suis sincèrement désolée.
<Luc> : Ressayer stp
<Cha> : ça fait la 6eme fois... je suis génée là :/
<Luc> : Ressaye par un autre fone
<Cha> : ils sont déjà tous éteint et j'ai pas trop le temps [:/]
<Luc> : :s
<Cha> : t'es chez quel opérateur ?
<Luc> : sfr
<Cha> : c'était donc quoi l'arnaque ?
<Luc> : Nn je te jure
<Cha> : bon ok je fais quoi avec le code apres ?
<Luc> : Ecrie le mot UJ42 dans un sms et envoi le sms ou num 81168
<Luc> : tu va reçu le code
<Luc> : passe a moi
<Luc> : OK
<Cha> : t'as pas l'impression de te répéter ?
<Luc> : koua ?
<Cha> : écoute bien je vais t'apprendre plusieurs choses
<Cha> : 1/ Tu m'as envoyé 3 fois la même série de messages, avec un code différent
<Cha> : 2/ Sfr en martinique n'existe pas
<Cha> : 3/ google est mon ami , et ton ennemi : recherches : 81168 => numéro d'arnaque
<Cha> : 4/ orange bloque les messages vers des numéros de ce type
<Cha> : 5/ gratuit ne veut pas dire 4.50€ ;)
<Cha> : 6/ avant d'utiliser un compte que tu as piraté au préalable, renseigne toi sur la personne : il ne vit plus avec ses parents et il a un autre compte, manque de bol il me parlait en même temps
<Cha> : 7/ écrit* au* recevoir* passe moi* phone* quoi*
<Cha> : 8/ envoi VTFF au 6969 pour te faire enculé gratuitement
<Cha> : 9/ garde la pêche ;) CONNARD !!
Score : 8635 / 61323 commentaires