Favoris de Seeyn

Latif : Sinon moi j'étais en histoire et la prof dit que j'avais un exposé a faire et que je l'ai pas fais. J'avoue, j'avais complÚtement zappé. Du coup, j'improvise en disant "ça tombe bien je l'ai là !" *sort un post it bleu*
Hezul : Coup de bluff classique, quand mĂȘme...
Latif : J'ai parlé de "l'influence des jeux vidéos sur le comportement humain a travers le temps". Tout le monde dit que GTA rend violent, toussa...
Latif : Donc moi j'ai parlé de la naissance du jeu vidéo, avec des inspirations de différents sites du web dont so do myth.
Latif : Je démarre avec le premier jeu, quoi, Pong, qui consistait en un affrontement entre Amerique et Soviétiques pour rejeter un pauvre vietnamien immigré carré
Latif : dans le but d'inculquer aux jeunes que "les vietnamiens sont méchants" a cause de la guerre du Vietnam
Hezul : C'est passé ?
Latif : Mais complÚtement. Du coup j'ai enchaßné avec la riposte asiatique avec Space Invaders, qui consistait a affronter de méchants assaillants americains venus du ciel a l'aide de la technologie (Hiroshima, Nagasaki, guerre du Vietnam...), et affirmait ainsi que la société Americaine "c'est le mal"
Latif : Or, ironie du sors, le jeu sur arcade était tellement bien que le japon fut contraint de créer davantage de "yens" en piÚces, plongeant ainsi complÚtement dans le capitalisme.
Latif : Sautant sur l'occasion, les americains les enchainent en récupérant "pac man"
Latif : qui encourage la consommation (les pac gum) du gentil citoyen zt d'Ă©viter les gens les empĂȘchant de consommer davantage, les mĂ©chants fantĂŽmes soviĂ©tiques
Latif : (on voit a leur regard qu'ils sont soviétiques)
Hezul : En effet. Et le leader est rouge.
Latif : Les soviétiques, justement, ne PEUVENT PAS laisser passer ça et créent donc Tetris, qui fait l'apologie des biens communs, et donc du COMMUNISME
Latif : Devant le danger engendrĂ© par ce jeu, les Americains s'arrangent rapidement pour rĂ©cupĂ©rer la licence et donc, ainsi, dĂ©molir tout le message "communiste" contenu en elle. Ils sortiront par la mĂȘme occasion Madame Pac Man destinĂ©e a ramener sa premiĂšre licence sur les devants de la scĂšne.
Latif : Mais, constatons le, madame Pac Man créé a la base pour montrer "l'ouverture du marché au femme" et "la fin du sexisme" est un énorme coup monté !
Latif : En effet, madame pac man est BEAUCOUP plus compliqué que son homologue masculin o_o
Hezul : Mais c'est vrai !
Latif : Démontrant ainsi qu'il est beaucoup plus dur pour la femme de s'en sortir dans la société de consommation et, pourtant, pour un résultat INFERIEUR
Latif : car beaucoup de versions de "madame pc man" possĂšdent DEUX PAC GUM EN MOINS sur l'ecran o_o
Hezul : O_O !
Hezul : UNE HONTE !
Latif : Oui, un scandale
Latif : Bref dans la salle, le truc hilarant, c'est qu'il y a des gens qui y croient au fur et a mesure dur comme fer
Hezul : Ouais, enfin... sont un peu pas douĂ©s dans ta classe en mĂȘme temps...
Latif : La prof qui se laisse prendre au jeu en se disant qu'on vit dans un monde corrompu !
Latif : D'autres qui critiquent en disant que c'est faux, toussa, mais s'ils avaient captés ils réagiraient pas ainsi
Hezul : Mais genre elle t'a pas interrompu, la prof ?
Latif : Si, quand mĂȘme. Quand j'ai commencĂ© Ă  dĂ©river sur le satanisme des pokĂ©mons et la zoophilie encouragĂ©e par Mario.
Hezul : Ah, oui, lĂ  quand mĂȘme
Latif : "... mais, ce que vous dites... ça n'a jamais rien changé aux idées de ces pays !"
Latif : Je l'attendais, lĂ  ! Pan les deux pieds dans le plat !
Hezul : O_o
Latif : Je rétorque : 'EXACTEMENT ! Ú_é"
Latif : "Donc qu'on arrĂȘte de nous bassiner avec le fait que les jeux vidĂ©os INFLUENCENT LES JEUNES ET LES FONT DEVENIR VIOLENT nom de dieu Ăš_Ă©"
Latif : "Ça n'a jamais fonctionnĂ©, et ça ne fonctionnera jamais, c'est que du pipeau dĂ©bitĂ© par des politiciens en manque de causes"
Latif : ... Pan, je place la vraie critique a la fin en deux phrases : Applaudissement général Q.Q
Latif : Je suis trop content Q.Q
Latif : J'ai pwnd la prof elle y a cru a fond Q.Q
Hezul : Moi je dis : GG
Score : 18661 / 115635 commentaires
<Dehell> Il y a des choses qui, de quelques maniĂšres que ce soit, ne trouvent pas d’explication. Le goĂ»t du fromage Ă  raclette, par exemple, couplĂ© Ă  une pomme de terre enroulĂ©e d’une tranche de saucisson, c’est fichtrement bon. Sur ce point, je pense que personne ne devrait me contredire. Pourquoi, alors, pourquoi doit-on manger des raclettes uniquement en pĂ©riode de fĂȘtes ? Pourquoi diable les raclettes ont gĂ©nĂ©ralement lieu soit en montagne, soit en DĂ©cembre ? Quels ont Ă©tĂ© les Ă©vĂšnements parvenus sur Terre ou dans l’Univers qui font que lorsqu’une bouche sage propose une raclette, il y ai entre 80 et 97% de chances qu’on lui rĂ©ponde « Oh, c’est pas vraiment le moment ». Il y aurait donc un point du continuum espace-temps, une fracture sur la ligne temporelle plus propice Ă  la dĂ©gustation de raclettes. Comment le connaissons-nous ? Par convention ? Il y aurait eu, Ă  un moment donnĂ© dans un temps lointain, des types en blouse blanche avec les cheveux Ă©bouriffĂ©s et de grosses lunettes, rĂ©solvant de complexes Ă©quations dont le but Ă©tait, Ă  terme, de dĂ©finir Ă  quel moment la raclette est-elle plus profitable ? Ou sommes-nous naturellement conditionnĂ©s Ă  n’apprĂ©cier pleinement ce met magnifique qu’est la raclette ? Avons-nous, profondĂ©ment encrĂ© dans notre corps, une rĂ©ticence Ă  manger de la raclette hors de la pĂ©riode des fĂȘtes, une sorte d’instinct de survie ? Si tel Ă©tait le cas, il en dĂ©coulerait une affirmation, paraissant au premier abord aussi stupide qu’effrayante : manger une raclette Ă  n’importe quel moment peut avoir des effets non estimĂ©s voire dangereux.
* Dehell est totalement sobre
Score : 8595 / 169037 commentaires