Favoris de Kern

<BoyMan> Ben alors tu m'avais bloqué ou quoi?
<KKBB> Nan, j'ai du me racheter un pc...
<BoyMan> oO Il Ă©tait neuf ton pc?
<KKBB> Ouais mais avec ma soeur on a un jeu débile, tu vois le film de Youn Les 10 Commandements? A la fin, les petites vengeances qui augmentent en intensité?
<BoyMan> Ouais
<KKBB> Ma soeur et moi on joue à ça depuis... des années, mais ça restait gentillet, du style "j'écrase ton gateau au gouter" "Je vide le lait dans l'évier pour ton ptit déj", ça nous faisait rire
<BoyMan> Ouais et?
<KKBB> Ben on est monté en intensité quand j'ai déchiré son poster de Percu, elle a écrit au marqueur sur ma toile Bob, puis j'ai décousu Kiki son lapin en peluche qu'elle a depuis sa naissance, alors elle s'en est pris à mon chat en l'enfermant avec gamelle et sans litiÚre dans ma piole, etc.
<KKBB> Et quand je m'en suis pris Ă  ses cheveux en pleine nuit, elle a balancĂ© mon pc par la fenĂȘtre...
<BoyMan> Pour des cheveux? Elle est tarée ta soeur?
* KinaO vient de se connecter
<KinaO> T'es un homme mort !!!
<KinaO> Je te jure que je vais faire de ta vie un enfer... En attendant, viens me chercher pour m'emmener au boulot, s'il te plait, ma vengeance se mangera froide...
* KinaO vient de se déconnecter
<BoyMan> ?oO?
<KKBB> Aaaahhhh, je savais qu'elle aimait sa voiture plus que je n'aime mon pc...
<KKBB> T'as un garage BoyMan? J'ai une voiture Ă  planquer quelques temps :p
<BoyMan> Rassures moi...Vos parents sont des gens normaux?
<KKBB> Ben je sais pas, lĂ  ils font une bataille d'eau...
Score : 21593 / 130121 commentaires
Dpdly: L'autre jour je fouillais dans mes fichiers de la fac sur mon vieux pc et j'ai retrouvé un truc rigolo qui mérite je pense un petit thread.
Dpdly: Flashback en 2009 : Avant d'ĂȘtre aux arts-dĂ©co, j'ai fait 2 ans en IUT infocom Ă  Grenoble. ConcrĂštement, c'Ă©tait nul et ça m'a rien appris
Dpdly: On avait des cours inintĂ©ressants oĂč on faisait des communiquĂ©s de presse, du marketing, et beaucoup d'exposĂ©s et d'Ă©tudes de cas.
Dpdly: Le seul moyen qu'on ait trouvé avec mes potes pour rendre ça supportable, c'était de jamais suivre les consignes et de faire n'importe quoi.
Dpdly: Par exemple, une fois ou on devait faire des banniÚres de pub pour des collectivités locales, on a fait "Franche-comté, conseil régional - Franchement, comptez sur nous" ou "Région Limousin, Roulez en Limousin", "Région Paca, ya plus qu'à"
Dpdly: LĂ  sur mon disque dur, j'ai retrouvĂ© un exercice de compta. OĂč on avait donc dĂ©cidĂ© de faire ça Ă  notre maniĂšre.
Dpdly: C'était une étude de cas fictive ou il fallait imaginer et budgeter une campagne de com pour l'arrivée du tram à Amiens. (pourquoi Amiens ? Je sais pas.)
Dpdly: Fallait faire le plan de com, tenir la compta, écrire un communiqué de presse et faire une présentation orale. Budget fictif : UN MILLION.
Dpdly: Je vais donc vous montrer des extraits de tout ça pour vous montrer tout ce qu'on peut faire quand on a un million pour faire n'importe quoi
Dpdly: Déjà ça partait mal, on avait choisi un nom bien dégueulasse: TRAMiens
Dpdly: Au début on avait fait ça bien, on essayait de dépenser l'argent correctement, en achetant des panneaux pubs, des encarts presse...
Dpdly: Genre là jcomprends rien au calcul, mais ça a l'air encore sérieux:
Dpdly: 140 faces en 2mÂČ pendant 2 mois soit 8 semaines (1.5millions de contacts/semaine) 161 MUPI et 230 Abribus sur la base d'1/3 du rĂ©seau total soit 130 panneaux (source JCD)
Dpdly: Fabrication - 80 faces 80*5.20=416€
Dpdly: Conception - 2mÂČ-> 148€
Dpdly: Achat d'espace -> 9308 * 8= 74464€
Dpdly: Soit 75028 € et donc 93785€
Dpdly: On avait aussi bien sur prĂ©vu un site internet. Visiblement de qualitĂ© vu le tarif et la rĂ©f: CrĂ©ation du site internet pour le compte Ă  rebours: 7400€, pour un site dans l'esprit de celui de SĂ©golĂšne Royal
Dpdly: En fait, c'est quand on a commencé à réfléchir à un événement pour l'inauguration que c'est un peu parti en vrille.
Dpdly: On s'est demandé ce qui pourrait rameuter du monde, et on s'est dit que battre des records du monde c'est toujours populaire.
Dpdly: Alors on a proposé de battre à Amiens le record de la plus grande pizza du monde. Le record à l'époque : 300 mÚtres. Easy.
Dpdly: Sauf que c'était pas hyper local, donc on a choisi une variante amiénoise : LA PLUS GRANDE FLAMICHE DU MONDE.
Dpdly: Pour budgéter ça, on a pris une recette sur Marmiton, qu'on a multiplié avec un produit en croix par le diamÚtre de la flamiche géante.
Dpdly: Ce qui donne: Ingrédients + ustensiles de cuisine + grande planche en bois pour étaler la pùte
Dpdly: Pour 8 personnes, environ 4€
Dpdly: 1 oeuf
Dpdly: 50g de beurre
Dpdly: 200g de farine
Dpdly: du sel
Dpdly: de la levure boulanger
Dpdly: 200g de maroilles
Dpdly: 100 000/8=12500 - 12500*4=50 000€
Dpdly: Calcul du nombre de cuisiniers, sachant qu'une flamiche pour 8 personnes demande 10 minutes-> 10*12500-> 125 000
Dpdly: 125 000 (mins)/200(cuistos) = 625 mins, environ 10h
Dpdly: 200*10h*10€=~ 20 000€
Dpdly: Soit 70 000€ et donc 87 500 €
Dpdly: On a mĂȘme fais un magnifique montage avec paint pour la prĂ©sentation
Dpdly: AprÚs on s'est dit qu'il nous fallait un mec connu pour fidéliser le public, un gars du coin. Une petite recherche « célébrités amiens » et...... JEAN PIERRE PERNAUT
Dpdly: Tellement certain qu'on arriverait à le convaincre, on l'avait budgété comme ça JPP : "Gratos? ville d'origine"
Dpdly: Ok maintenant qu'on a une tarte aux poireaux géantes et un présentateur du 13h, il nous manque un dernier truc qui marque les esprits.
Dpdly: Des milliers de pétales de roses qui jonchent les rails ? Ok, mais c'est pas encore assez percutant.
Dpdly: On avait prĂ©vu de faire traverser un papier craft oĂč Ă©tait projetĂ© un film de l'ancien tramway de la ville par le nouveau
Dpdly: Des répliques gonflables de la cathédrale d'Amiens ? Soit, mais on en prends 10. Mais on peut encore trouver mieux.
Dpdly: On en a pas trouvĂ©, du coup on va prendre des rĂ©pliques de l'arche de la ville, 240€ la journĂ©e sur internet, 2400€ pour 10 arches, soyons fous, 3000€
Dpdly: Et lĂ  on a eu une super idĂ©e. Faire transporter les ciseaux pour l'inauguration par le maire en Jetpack, on avait mĂȘme mis une image dans la prĂ©sentation
Dpdly: D'ailleurs tant qu'Ă  faire, autant l'acheter cash.
Dpdly: 112 000€ puis 3000€ pour le conducteur, 115 000€ soit 143 750€
Dpdly: Jcrois mĂȘme qu'Ă  un moment on avait envisagĂ© que ce soit Jean Pierre Pernaut qui pilote le Jetpack, mais c'Ă©tait un peu cher en assurances.
Dpdly: Au final, on a tout fait pour dĂ©penser notre million. A la fin pour l'Ă©couler y'avais mĂȘme une tombola pour gagner des voitures et des tĂ©lĂ©s
Dpdly: On a fini l'Ă©tude de cas avec 0€ de budget restant, et la satisfaction d'avoir correctement dĂ©pensĂ© l'argent du contribuable.
Dpdly: Le pire dans tout ça c'est que c'était un truc avec un super gros coefficient, donc assez risqué pour le diplÎme, et on a eu... 15 :|
Dpdly: La prof nous avait dit « vous avez fait n'importe quoi, mais vous l'avez bien fait, donc j'aimerais vous mettre moins, mais je peux pas »
Dpdly: Quand je relis tout ça je comprends pas la note. Je pense que la prof s'est juste bien marrée et voulait récompenser l'effort.
Dpdly: Moralité : faut jamais me confier un million d'euros pour un projet. Sauf si vous aimez les Jetpacks.
Score : 2977 / 42850 commentaires

La famille pater(ible)

Gecko: Alors, j'ai décidé de rencontrer mon paternel parce que j'étais pas loin de l'age limite pour renier le con qui m'avait reconnu (on va skip cette pertie c'est pas vraiment fun)
Hellicats: pique le pop-corn de @mr_tactac
Gecko: du coup je prend ma femme sous le bras et on y va sans trop savoir Ă  quoi s'attendre
mr_tactac: t'inquiùtes j'partage moi 🍿
Gecko: vos gueules ou j'arrĂȘte
mr_tactac: ok
Gecko: du coup on arrive on tombe sur le pater, sympa et souriant, sa femme psychorigide et la fille de sa femme un peu cheloue
Gecko: ensuite débarquent son frÚre et sa femme, la meuf un pot de peinture ambulant c'était à la limite du carnaval x)
Gecko: on discute trnaquilement et là j'apprend que le pot de peinture à la base était avec le pater, que le frangin s'était barré avec
Gecko: lĂ  j'me dit: sympa la famille xd
Gecko: ensuite le pot de peinture me propose d'aller chercher ma demi soeur, du coup je dis ok et l'aller (20 minutes) à été d'un silence absolu
Gecko: mais le genre d'ambiance bien lourde qui te fais regretter de pas voir d'autoradio dans la bagnole
Gecko: on arrive, la frangine assez sympa ...
Gecko: on re dĂ©colle et lĂ  je vois que c'est pas la mĂȘme route qu'Ă  l'aller, 10 minutes de silence plus tard ....
Gecko: le pot de peinture tourne sa tĂȘte d'un coup vers moi façons psychopathe, me regarde dans les yeux et me sort ...
Gecko: "Tu sais je suce encore ton pĂšre des fois dans la cuisine"
Faytoto: .... xD
charlilous: xD
Gecko: et lĂ  j'ai compris que j'Ă©tais dans la merde
mr_tactac: x)
Gecko: je cherche de l'aide dans le miroir passager auprÚs de la frangine, elle trouve juste à dire "c'est vrai, je les ai déjà vus faire"
Gecko: j'Ă©tais complĂštement brainfuck, en PLS mentale totale
charlilous: tu m'Ă©tonnes mon pauvre
Gecko: du coup je change le sujet en demandant pourquoi on avait changé de route
Gecko: et là elle me dit, faut que tu te présentes aux grand parents
Gecko: le pater m'avait dit 30 minutes avant qu'ils Ă©taient morts...
Gecko: ça à pas loupé, elle nous à déposés au cimetierre -_-
Gecko: dans ma tĂȘte j'Ă©tais dĂ©jĂ  pas loin de rentrer chez moi
Gecko: du coup je suis mal à l'aise jusqu'à ce qu'on soient rentrés
Hellicats: "et lĂ  elle sort la pioche pour que tu les vois"
Gecko: on sort un Jenga pour se changer les idées, ils nous ont regardés comme des E.T
Gecko: on finis la soirée sur un gros malaise
Gecko: le lendemain on devais bouger balader
Gecko: la psychorigide avait oubliée son poulet dans le four, du coup on appelle sa gosse pour qu'elle l'éteigne et la réponse génialissime
Gecko: "on a un four? :o"
Gecko: đŸ€Šâ€
Gecko: on balade le long d'un canal, je discute avec le pater en speed et sans raison il enquille sur...
Gecko: "tu sais moi le matin elle veut baiser mais j'arrive pas à bander au réveil"
Gecko: gros blanc, j'avance vite vers ma femme je lui dit qu'on va peut ĂȘtre pas rester jusqu'au bout x)
Gecko: reste de la journée chacun de son cÎté c'était génial, pas de trucs chelous
mr_tactac: On dirait le pĂšre gĂȘnant dans american pie
Gecko: on va se coucher, on se réveil le matin, frayeur de ma vie
Gecko: la gamine de la psychorigide (14-15 ans) en train de nous matter en train de dormir
Faytoto: Le mec qui réalise qu'il est le fils caché des Bidochon et des Tuche
Gecko: lĂ , mĂȘme pas de ptit dej, on s'est cassĂ©s
Gecko: ah nan mais franchement complĂštement WTF
charlilous: et ben sacré famille xD
Gecko: un peu plus tard il avait largué sa psychorigide et s'était maqué avec une meuf de 17 ans, meilleure amie de la fille du pot de peinture
Gecko: m'voilà et là c'est un version allégée
Gecko: du coup j'ai pas pÚre, c'est mieux comme ça xd
Score : 1955 / 21731 commentaires
Lucie : Non, je pense que le truc le plus recherché(et méchant)que j'ai jamais fait, c'était cet été.
Lucie : J'ai Ă©tĂ© serveuse pendant un mois. Franchement, mĂȘme si la plupart des personnes que j'ai servi Ă©taient correctes, on rencontre de temps en temps de beaux enfoirĂ©s.
Antoine : Tu m'étonnes... Qu'est ce qui c'était passé?
Lucie : Un mec débarque avec une dizaine de personnes, ils sont restés 2 heures, et il était juste insupportable.
Antoine : Genre?
Lucie : Genre il m'agrippait quand il voulait demander quelque chose, il se plaignait continuellement, il a du renvoyer la moitié des plats en cuisine... Il y avait une autre serveuse qui était pratiquement en larmes à la fin de son repas.
Lucie : Le truc, c'est que les gens peuvent se comporter comme des bouffons si ils sont prĂȘts Ă  en assumer les consĂ©quences. Parce qu'un jour, ils vont tomber sur une psychopathe comme moi qui leur fera payer.
Antoine : Qu'est ce que t'as fait ??
Lucie : Il a payé par carte (et a laissé 2,5 euros de pourboire sur une addition de plus de 200, mais passons) et avait un nom assez inhabituel.
Lucie : Je le note quelque part, et quelques jours plus tard je cherche sur FB. Bingo, il est sur une des photos, je connais son prénom.
Lucie : Je vais chercher un numéro de téléphone dans les pages blanches. L'appel s'est déroulé à peu prÚs comme ça :
Lucie : "Allo?" (voix de femme)
Lucie : "Hmmmmm euuuuh... je pourrais parler Ă  ***?"
Lucie : "Il n'est pas lĂ . Qui est Ă  l'appareil?"
Lucie : "C'est Tiffany, qui ĂȘtes-vous?"
Lucie : "Sa femme."
Lucie : "SA FEMME???? HAN LE CONNARD!!!!!" *Raccroche*
Antoine : ...
Antoine : Tu es vraiment flippante, tu sais? Brillante... Mais terrifiante.
Score : 6400 / 49139 commentaires

Retour vers la blague du futur 😭

Score : 1723 / 23724 commentaires

Il voulait du thĂ© đŸ”đŸ˜Ź

@Lorien_Angmar: Je viens de prendre un rdv pour me faire installer la fibre. Ça me rappelle que la derniĂšre fois que j'ai reçu un technicien pour la fibre, il m'est arrivĂ©e une histoire qui rĂ©sume Ă  elle-seule l'inutilitĂ© de ma vie.
@Lorien_Angmar: J'avais 19 ans. J'étais jeune et belle (non), et heureuse d'avoir la fibre chez moi. J'accueille le technicien, je vous passe les détails, bref. Il part chercher un truc dans sa voiture. Je laisse la porte de l'appart grande ouverte pour qu'il puisse circuler comme il veut.
@Lorien_Angmar: Le mec revient, et lĂ  SURPRISE : il est pas tout seul. Un mec le suit, un grand black, qui enlĂšve ses chaussures avant d'entrer dans mon appart. Comme le technicien ne disait rien, je me suis dit que c'Ă©tait un collĂšgue Ă  lui et je le laisse rentrer.
@Lorien_Angmar: (Vous le sentez lĂ , que c'Ă©tait une gigantesque erreur ?)
@Lorien_Angmar: Le technicien repart dans ma chambre faire son installation, et son collĂšgue chelou restait dans le couloir Ă  me regarder. Sans rien dire. Du coup je disais rien non plus. Mais je commençais Ă  me demander pourquoi y'avait besoin d'ĂȘtre deux pour rien foutre.
@Lorien_Angmar: Et lĂ , le mec parle enfin. D'une voix toute douce, il me lĂąche : "Tu pourrais me faire un thĂ© ? Il me faut du thĂ© lĂ ." Il avait l'air totalement dĂ©foncĂ©. Je bloque un peu, et il me lĂąche : "Ou une pipe hein, si c'est possible." Moi: DU THÉ C'EST BIEN DU THÉ JE VAIS FAIRE DU THÉ.
@Lorien_Angmar: Donc là, je pars faire chauffer une casserole pour le thé, avec des yeux encore plus méfiants que Pouletto. Me demandez pas pourquoi je l'ai fait, j'étais démunie. Y'avait Bob Marley pieds nus dans mon couloir qui voulait du thé, alors j'ai fait du thé.
@Lorien_Angmar: ET LÀ MEILLEUR MOMENT DE MA VIE. Le technicien sort de ma chambre en me disant : "J'ai bientĂŽt fini". Il voit le gars chelou assis dans ma cuisine avec son thĂ©, mon air paniquĂ©, il me prend Ă  part, et il me dit : "Mais il est Ă©trange votre ami, vous avez besoin d'aide ?"
@Lorien_Angmar: COMMENT ÇA "MON" AMI ?! (Je suis en train de rigoler nerveusement en l'Ă©crivant mais Ă  ce moment lĂ  je rigolais pas du tout)
@Lorien_Angmar: Et je lui fais : "Mais... Je croyais qu'il Ă©tait avec vous". Le technicien me dit non, et lĂ  on se retourne tous les deux vers le gars en mode : "Si il est pas Ă  vous ni Ă  moi, QUE FAIT CET HOMME DANS CETTE CUISINE ?"
@Lorien_Angmar: Le technicien me dit : "Bon je vais appeler la police dans le salon, et vous allez lui parler en attendant, pour pas qu'il réagisse mal." Je prends mes balls à deux main, j'y vais, il était toujours en détente totale avec son thé. Je lui demande ce qu'il fait là.
@Lorien_Angmar: Le gars m'explique en environ 5min vu le niveau de défonce : "Bah j'ai frappé à toutes les portes, mais personne voulait m'ouvrir, et puis j'ai vu votre porte ouverte et vous m'avez laissé rentrer." J'étais donc tombé sur Boucle d'or, version creepy.
@Lorien_Angmar: Sachez que le meilleur moment est Ă  venir. Je lui demande ce qu'il fait dans le quartier, et il me dit en toute dĂ©contraction : "Je traĂźne autour des universitĂ©s, pour vendre ma came, c'est hyper rentable. Des fois je trouve mĂȘme des filles qui font le job"
@Lorien_Angmar: Les filles qui font le job : "des meufs qu'il fait prostituer." Avec le technicien qui m'avait rejoint aprĂšs son appel, on Ă©tait lĂ  : "Ah oui, intĂ©ressant". Y'A UN GARS QUI RENTRE CHEZ MOI ET C'EST LE DODO LA SAUMURE DU QUARTIER VERSION DÉFONCÉ. C'est ça, ma vie.
@Lorien_Angmar: Et lĂ , les flics rappellent mon technicien, ils sont en bas de mon immeuble. Le technicien me fait un signe de tĂȘte, je comprends. Je dis au gars : "Venez on descend, on va vous raccompagner, vous avez l'air fatiguĂ©." Le gars remet ses chaussures et nous suit. NORMAL. DÉTENTE.
@Lorien_Angmar: J'arrive en bas, les flics nous attendent, je sors en courant et je hurle : "IL EST DANS LE HALL, FAITES UN TRUC, ARRETEZ LE, C'EST UN MALADE" Le self-control, c'est moi. Et lĂ , je me mets Ă  pleurer, pour couronner le tout.
@Lorien_Angmar: Les flics vont voir le gars, le technicien leur explique la situation, ils l'embarquent sans poser de questions (vous allez comprendre aprĂšs, c'est magique). Et les flics commencent Ă  m'interroger. Enfin ils essayent, les pauvres.
@Lorien_Angmar: Je pleurais toutes les larmes de mon corps, impossible de m'arrĂȘter. Les flics Ă©taient inquiets : "Il vous a agressĂ©e ? ViolĂ©e ? Il vous a demandĂ© de faire des choses ?" Moi : DU THÉ ! *pleure de plus belle*
@Lorien_Angmar: Et lĂ , un flic me dit cette phrase magique : "Vous pleurez parce qu'il vous a demandĂ© de faire du thĂ© ?" BAH OUI CONNARD, Y'A UN INCONNU QUI RENTRE CHEZ MOI, JE PENSAIS QUE C'ÉTAIT UN TECHNICIEN, C'ÉTAIT UN PROXENETE DEFONCÉ MAIS JE PLEURE PARCE QUE JE PRÉFÈRE LE CAFÉ.
@Lorien_Angmar: Le technicien qui Ă©tait restĂ© (le saint homme) vient Ă  ma rescousse en leur disant : "Bah c'est normal qu'elle soit choquĂ©e quand mĂȘme." Et le flic me dit : "Je comprends. En plus on le connaĂźt, ça faisait un moment qu'on cherchait Ă  l'arrĂȘter, mais on avait du mal Ă  le coincer."
@Lorien_Angmar: C'est pour ça qu'ils l'ont embarqué directement. Et là, on va faire une parenthÚse, mais si j'étais un proxénÚte, et que je m'étais fait coincer par hasard dans un moment de défonce parce qu'une connasse laisse sa porte ouverte, j'aurais eu le seum.
@Lorien_Angmar: Voilà. En vrai j'en rigole avec vous, mais pendant des mois j'ai eu peur de rentrer, et de retrouver le gars devant chez moi qui m'attendait pour se venger. C'est jamais arrivé, et maintenant osef j'ai déménagé.
@Lorien_Angmar: Tout ça pour vous dire que si lundi prochain, le technicien se pointe avec un pote, il a intĂ©rĂȘt Ă  me prĂ©senter un extrait de son casier judiciaire avant de rentrer chez moi. VoilĂ . C'Ă©tait l'histoire de ma vie.
Score : 3767 / 27845 commentaires
Score : 2364 / 44133 commentaires