Favoris de lc19om13

😅🔨 Périmé du casque

Paul : Ah tiens, moment distrayant : j’ai retrouvé un casque de chantier tout à l’heure.
Paul : Tu savais qu’il y’avait une date de péremption sur ces trucs ?
Blinght : Ah bon ? Merde, du coup faut que je regarde ça pour mes équipes !
Paul : Enfin, une durée d’utilisation limitée et après la protection n’est plus garantie.
Paul : Donc t’es plus couvert par les assurances et tout le bordel.
Blinght : Tu fais bien de me le dire, j’ai jamais fait gaffe. Du coup tu le jettes ?
Paul : Normalement oui.
Paul : Mais j’ai mis en place un jeu pour être sûr que les gars surveillent les dates.
Paul : On n’en a pas beaucoup alors quand y’en a un de périmé (3-5 ans de vie) on me le ramène et je lance le jeu…
Blinght : Qui consiste en ?
Paul : Je mets en place le casque sur un support avec une masse à côté.
Paul : Je les oblige à mettre leur équipement de sécu (casque, lunettes, gants, chaussures...)
Paul : Comme ça ils vérifient en même temps si y’a d’autres péremptions sur leur matos.
Paul : 1 coup par personne, celui qui casse le casque a le reste de sa journée libre.
Blinght : Ouai mais les mecs font ça au lieu de bosser ?
Paul : Uniquement pendant les temps de pause du matin. Si il est pas achevé, ca continue le lendemain !
Paul : Faut les voir, tous en demi-cercle autour du mec à qui c’est le tour.
Paul : C’est LE sujet de la semaine (oui, parce que je l’annonce une semaine avant).
Paul : J’ai même un mec qui a décalé ses congés pour participer (l’égo des bourrins).
Paul : En bon joueur, je frappe le premier (pour amorcer le truc et parce qu’aucune chance de one shot).
Blinght : Mais le truc il dégage en 3-4 coups, non ?
Paul : Hé non, justement c’est ça qui est cool !
Paul : Un casque finalement ça tient super bien. Le mini qu’on ait fait c’est 7 coups...
Paul : (mais franchement les 7 qui sont passés dessus c’était des Conan Les Barbares qui se sont gourés de siècle, époque et carrière).
Paul : Le maxi c’est un casque que personne a pété (y’en a un qui l’a récupéré et fait un trophée « plus résistant que toute la boite ») !
Paul : Du coup les mecs ils inscrivent leurs noms et je fais la main innocente pour tirer l’ordre de passage.
Paul : Bon, c’est des vrais gamins qui se mesurent la bite et ça se charrie à mort.
Paul : Mais au final ça renforce la cohésion de groupe et y’a un sujet de discussion sympa !
Blinght : Et ton patron il accepte ça ?
Paul : Il est en 13e position de frappe…
Score : 2045 / 19720 commentaires
Messie10 : Salut tout le monde, j'ai un ptit problème à vous faire part
Messie10 : Je suis en cité u et il ya une voisine qui m'intéresse beaucoup, mais je sais pas comment l'aborder...
Messie10 : Je suis coincé...
Susje : Bah, engage la conversation, cherche à maintenir le contact ;)
Mot-lière : "Bonjour, tu t'appelle comment ?... Ah, c'est un joli nom, MOI C4EST Bidule, je suis dans la chambre 307 ?... Et sinon, tu es dans quel UFR ?..." ;)
Susje : Un peu trop direct non ?
Niktoit : Tu lui di quel es mignone
Mot-lière : Beuh non ;)
Mot-lière : Mouais, ça par contre ça peut moins marcher !
Niktoit : g pécho plein de fois comme ça !
Susje : Euh...
Neige-Blanche : Comment aborder les gens en général ... J'ai l'impression que c'est le pb de bcp de monde.
Neige-Blanche : Moi je suis une ancienne timide.
Neige-Blanche : J'étais la timide qui ne parle pas, qui n'a rien à dire, qui N'OSE PAS.
Neige-Blanche : Ensuite j'ai un peu travaillé dans des boutiques entant que vendeuse, j'ai été hôtesse d'accueil.
Neige-Blanche : + 1000 pour le décoinçage, j'avoues.
Neige-Blanche : Mais en entreprise, je persistais à être timide, réservée.
Neige-Blanche : Les gens étaient plus intelligents que moi, avaient plus de choses à dire, et de surcroit des choses plus intéressantes.
Neige-Blanche : Seulement voila. Un jour, je me suis rendue compte que ces gens intéressants s'appuyaient beaucoup sur moi pour se faire valoir.
Neige-Blanche : Que j'étais de plus en plus en position de "Dindon de la farce" que ces gens étaient un peu cons, quand même.
Neige-Blanche : Qu'en analysant bien leurs discours, j'avais des idées aussi valables que les leurs.
Neige-Blanche : Puis un jour, la boutade de trop.
Neige-Blanche : Mon boss très intelligent annonce à la cantonade que le rouge de mon chemisier ne va pas avec le rouge de mon rouge à lèvres.
Neige-Blanche : Il ne riait pas.
Neige-Blanche : Moi non plus.
Neige-Blanche : J'ai donc placer que je m'en lavais les mains, le coeur timide et battant.
Neige-Blanche : Puis, j'ai de plus en plus dit le fond de ma pensée, donner mon avis très souvent contraire sur les travaux en cours.
Neige-Blanche : Je n'étais plus la gentille collègue timide mais la collègue au fort tempérament, celle qui fait Fuck.
Neige-Blanche : Ca s'est généralisé au reste de ma vie, et depuis ça va.
Neige-Blanche : J'ai envie de m'intégrer ? Je m'intègre partout.
Neige-Blanche : Je ne suis culturellement pas au niveau de mes interlocuteurs ? Je m'intéresse à eux et apprends d'eux.
Neige-Blanche : Le niveau de mon voisin est au ras des pâquerettes ? Je le suis.
Neige-Blanche : J'ai eu affaire il y a 15 jours à un groupe de personnes assez fermé, je n'étais pas motivée pour les aborder, mais j'ai fait l'effort de m'imposer dans la converse... "Cette plaquette là ? Ah oui elle est très bien élaborée !"
Neige-Blanche : Le regard franc mais pas insistant, le sourire, sont le début d'une intégration.
Neige-Blanche : En Amour c'est idem
Neige-Blanche : Pas besoin de grandes phrases pensées à l'avance
Neige-Blanche : Un sourire, un regard, un "Salut ça va ?" Et hop tu poursuis ton chemin sans attendre la réponse.
Neige-Blanche : Le lendemain, quand la personne te revoit, elle te dit Bonjour d'elle-même.
Neige-Blanche : Bon, je vous souhaite bonne soirée, je vais me faire une tisane, ça fait du bien de lâcher ça...
* Neige-Blanche has disconnect
Messie10 : ...
Messie10 : C'est ma nouvelle déesse
Score : 2548 / 37330 commentaires
Conseiller : Bonjour M. X, je me présente, je m'appelle Nicolas. Que puis-je faire pour votre service ?
Vous : bonjour Nicolas, je souhaiterais avoir quelques informations concernant mes assurances auto
Conseiller : Je suis là pour répondre à toutes vos questions.
Vous : j'ai eu un accrochage ce soir
Vous : je vous fais un résumé de l'accident
Vous : c'est compliqué
Conseiller : Nous allons voir ça ensemble.
Vous : j'étais engagé dans un rond point, sur la voie extérieure, donc dans la voie de droite
Vous : une voiture s'est engagé dans le rond point devant moi, en me coupant la route
Vous : j'ai donc freiné pour éviter la collision, mais la voiture à qui me suivait n'a pas eu le temps de freiner
Vous : et m'a embouti l'arrière de la voiture
Conseiller : Il s'agit là d'un défaut de maîtrise du véhicule, et manque de respect des distances de sécurité de la part du conducteur qui vous suivait.
Conseiller : Il est seul responsable dans ce cas.
Vous : voilà. Le soucis étant que le véhicule qui me suivait était conduit par mon épouse, au volant de mon second véhicule également assuré chez vous
Conseiller : Votre assurance ne couvre malheureusement pas les accidents entre véhicules d'un même propriétaire.
Conseiller : Peut-être est-il judicieux de porter plainte contre la voiture vous ayant coupé la route, si vous avez pu noter la plaque d'immatriculation, et à ce moment ouvrir un dossier de litige.
Vous : je peux faire ça. Mais étant donné que la voiture qui m'a coupé la route était conduite par mon fils, au volant de sa voiture assurée également chez vous sous mon nom
Vous : ça ne m'arrange pas
Conseiller : Le dossier étant compliqué, je le transmets à mes responsables
Vous : je vous l'avais dit que c'était compliqué.
Score : 5517 / 52328 commentaires