Favoris de BalooZ

<Foufoune> Mec, sans déconner, j'suis un putain de survivant. J'en ai marre.
<Ekill> Gné ?
<Foufoune> Ma légendaire malchance a encore frappé.
<Ekill> Ah ? Vas-y, fais-moi rêver.
<Foufoune> J'étais en ville, je marchais pour aller prendre mon bus et j'passe comme d'hab par la petite ruelle avec le pub que je t'ai montré l'autre jour.
<Ekill> Ouais
<Foufoune> Donc je marche pépère, la tête dans la lune, bref comme d'hab quoi. Sauf que cette fois, un élément a changé : un gars du pub faisait le ménage.
<Foufoune> Ce qu'il faut savoir préalablement, c'est comme hier c'était le déluge, bah la toile qui est constamment ouverte à fond s'était repliée sous le poids de l'eau, et formait donc une énorme baignoire juste au-dessus de la terrasse.
<Ekill> Haha j'te sens bien sur ce coup xD
<Foufoune> (va chier). Donc moi j'avance vers le pub, et j'avais pas vu que le gars avait posé par terre une petite bassine avec de l'eau savonneuse pour faire son bordel là. Et là que tout a commencé...
<Foufoune> Tu vois, un mec normal aurait vu la bassine et l'aurait contournée. Un mec maladroit l'aurait renversée et s'en serait foutu partout... Bah moi je suis ni l'un l'autre. Moi j'ai mis le pied dedans comme un con. Et ce qui est fort, c'est que mon pied faisait EXACTEMENT la taille de cette connerie de bassine. Du coup, il est resté coincé dedans.
<Ekill> Epic ! XD
<Foufoune> Et moi tu vois, tête en l'air, je m'en étais même pas rendu compte. Du coup je continue, et en levant mon pied je m'aperçois de la chose. Du coup je secoue mon pied pour décrocher la bassine... Mauvaise idée #1 : j'ai foutu de l'eau partout sur mon jean et par terre, et résultat, vu comme je dansais la samba pour essayer d'enlever cette merde, bah évidemment je glisse.
<Foufoune> Donc là je te laisse imaginer la scène : j'ai de l'eau et du savon partout autour de moi et sur moi, j'ai les 4 fers en l'air, et j'ai mon pied coincé dans une bassine.
<Ekill> MDR
<Foufoune> Là tu vois, j'ai eu un réflexe parfaitement normal : chercher de quoi me raccrocher. Et miracle, je vois une petite cordelette blanche à portée de main. Donc comme il pouvait rien m'arriver de pire, autant essayer de sauver l'honneur. Et tu sais quoi ?
<Ekill> Mauvaise idée #2 ? :D
<Foufoune> Exactement. J'ai appris quelques secondes plus tard que cette petite cordelette était en fait un système de sécurité révolutionnaire, qui permet d'enrouler instantanément la toile de tente pour la débarrasser d'éventuels encombrements qu'elle aurait sur elle...
<Ekill> Nan... Me dis pas ça...
<Foufoune> Si. Tu vois, j'√©tais s√Ľr qu'il pouvait rien m'arriver de pire... Et pourtant ce f√Ľt le cas.
<Foufoune> Donc je me suis accroché à cette cordelette, et là, la toile s'est rangée en une seconde. Donc je récapitule : eau, savon, pied dans la bassine, en train d'me casser la gueule de façon magistrale, et la main accrochée à une cordelette. Et bah pour couronner le tout, je me suis retrouvé dans cette situation avec EN PLUS une énooooorme goutte d'eau au-dessus de la tronche, et rien pour la retenir ! :D
<Ekill> OMG X'D
<Foufoune> Mais c'est pas tout...
<Ekill> ?
<Foufoune> Tu vois, j'me suis pris ça dans la gueule, j'étais par terre, inondé, savonneux, et avec cette PUT... de bassine encore coincée sur mon pied. Et là, y a le serveur (qui faisait le ménage) qui sort du pub, les larmes aux yeux tellement il riait. Et ce con, au lieu de venir m'aider et me demander si je vais bien, il s'approche, me sert la main, et me dis :
<Foufoune> "Oh la la, sincèrement, c'est la plus belle performance que j'ai jamais vue !"
<Ekill> Sérieux, t'es mon héros x"D
Score : 13660 / 90732 commentaires

Quand on vous dit que la drogue c'est mal... ūü§£

Micka: ah! ça sent l'histoire épique
Nelson: si c'est ce que je pense c'est au delà de l'epiquitude, on atteint le lvl légendaire...
* Micka sors le popcorn
Gecko: bon tu sais qu'on va souvent derrière le bahut pour fumer... Aujourd'hui on y va avec Nelson et Cheche, on tapait quelques soufflettes tranquilou tu vois
Micka: ouais et?
Nelson: ptin rien que de revoir la scène je suis plié en deux et j'ai envie de gerber mdr
Gecko: bah pascal nous a suivi et a voulu test, du coup je lui en fait une petite, c'était mon dernier bédo
Gecko: et là il s'accroupit au milieu du chemin, devient pale et fini sur le cul xd
Micka: comme moi la première fois...
Nelson: atta le meilleur arrive là, j'en chiale ptin
Gecko: bon fin de la pause on retourne en cours, tu connais pascal, toujours au 1er rang... L√† le cours de fran√ßais commence et on voit que mme poisson est pas tr√®s fra√ģche, elle se sent pas tr√®s bien xd
Gecko: à un moment elle demande qui a marché dans la merde, tout le monde regarde... Rien
Gecko: le cours reprend et 2 minutes après elle fait passer pascal en interro au tableau, quand il se lève tout le monde voit une belle chiasse de clébard collée sur son cul
Nelson: c'est pas tout !
Micka: c'est pas mal déjà là xd
Gecko: nan mais le pire c'est que personne n'a dit que ça venait de lui, il commence à bafouiller au tableau toujours en bad complet et gerbe dans la poubelle
Gecko: la prof pour l'aider lui fout une tape dans le dos et la elle vois la chiasse immonde sur son ben, elle a juste eu le temps d'ouvrir la fenêtre pour gerber sur la caisse de la CPE !
Micka: putain je tombe malade au moment le plus marrant de l'année :'(
Score : 1885 / 26221 commentaires
Dawed : En fait, je vais t'expliquer par une m√©taphore de chantier, parce qu'en parlant informatique, tu vas pas piger. C‚Äôest comme si on me disait simplement : ¬ę il va falloir que tu construise une maison ¬Ľ, comme si c‚Äô√©tait un truc hyper facile √† faire. On me donne le nom d‚Äôun coll√®gue √† qui demander de l‚Äôaide et tout content, je vais lui demander de m‚Äôaider √† construire la maison. La coll√®gue me r√©pond que la maison existe d√©j√† et que le principal probl√®me est de d√©verrouiller la porte d‚Äôentr√©e pour que les gens entrent. Moi j‚Äôai un doute : parle-t-on bien de la m√™me maison ? Je vais voir mon chef qui me confirme que oui c‚Äôest bien celle l√† ( pourquoi m‚Äôa-t-il demand√© d‚Äôen construire une ??) et que le probl√®me est effectivement de la d√©verrouiller.
Paulina : Au pire tu rentres par une fenêtre, non ?
Dawed : Non. Je reviens voir ma première collègue qui me dit que pour déverrouiller la maison, il faut appeler un autre mec pour s’assurer que les clés sont bien chez le serrurier numéro 1 et pas chez le serrurier numéro 2, car le serrurier numéro 2 a trop de pouvoir et il ne faut pas le déranger.
Paulina : Ha ...
Dawed : Pour ça, il faut appeler un chef de chantier qui connait les deux mais qui n’y comprend rien. Une fois que le mec a bien compris la demande, je découvre qu’en fait, pour déverrouiller la maison, il faut que mon chef me donne dès le départ de l’huile pour graisser les gonds . L’ouverture dépend donc de lui mais c’est marrant, il avait oublié de le préciser quand il m'a donné ses instructions
Paulina : :/
Dawed : Donc au final, je suis debout devant ma maison verrouillée et j’attends. Et je ne sais pas quoi faire à part faire des blagues de cul avec les autres ouvriers
Paulina : Ca c'est pour sous-entendre que tu vas sur Youporn au travail ?
Dawed : Roooo
Score : 1621 / 24912 commentaires
Poutrelle : Bon, je réexplique pour ceux qui étaient absents
Jojou : préparez le popcorn, ça va etre épique :')
Poutrelle : c'était un samedi comme un autre, ma mère m'avait demandé d'aller acheter du café (très important pour la suite de l'histoire, ce café) à Monoprix (lieux du drame à venir) avec une carte de crédit bien précise (à l'origine dudit drame). Je prends le café (dernière boite du rayon), rejoins les caisses et choisis de passer à la caisse AUTOMATIQUE -choix décisif pour la suite de l'histoire, comme vous allez vous-memes le voir. Jusqu'ici, tout le monde comprend ?
Lilith : yep
Quartz : pareil
Jojou : tu peux continuer
Poutrelle : C'est juste après avoir scanné ladite boite de café que la première partie du drame est survenue : je passe ma carte, compose le code, attend un peu et là... rien. Le café reste affiché à l'écran de la caisse alors que je l'ai, de mon propre avis, déjà payé. Donc j'attends, puis me dis que ça doit etre un bug et m'apprete à quitter le magasin lorsqu'une caissière m'arrete en me disant que ma carte n'est pas passée.
Poutrelle : Très sympa, elle m'explique que ça n'a pas fonctionné, que la carte doit etre à sec et que ce n'est pas grave, bref, une personne ma foi très pédaguogue et gentille. Je retourne chez moi, un peu venere quand meme, et ma mère me file sa CB pour que j'y retourne - c'est qu'elle y tient, à son café - avec pour ordre de me le ramener, ainsi que de la Javel. Je cours jusqu'à Monoprix, donc, et là, deuxième partie du drame : MON CAFE S'EST FAIT KIDNAPPE !!! PLUS LA ! Y EN A PLUS !!!
Quartz : :O
Lilith : violent
Jojou : je pleure toujours à cette partie-là de l'histoire
Poutrelle : Hyper venere, je m'en vais aux caisses avec seulement de la Javel, et me dis que je vais laisser les caisses automatiques pour le moment pour plutot me tourner vers la compagnie humaine et o combien chaleureuse des hotesses de caisse. C'est à ce moment précis que la troisième partie du drame survient : la caissière sur qui je tombe est une putain de serial killeuse en puissance, Evil-Caissière en personne, et elle me traite ni plus ni moins de voleuse après m'avoir reprochée d'avoir été sur le point de partir sans payer et en laissant l'écran de la caisse automatique bloqué - ce qui n'était pas de ma faute. Choquée, je lui dis que c'est une méprise, que je n'avais pas compris ce qu'il se passait et que je pensais juste que ça allait se remettre tout seul après mon départ, et cette conne en profite pour réattaquer en disant que je viens d'avouer que je comptais partir sans payer. Elle a commencé à gueuler, et t'as le vigile qui s'est ramené pour voir ce qui se passait, elle lui a dit que j'étais une voleuse et le mec a demandé à voir mon sac, dans lequel se trouvait TOUJOURS la Javel, que je n'avais pas eu le temps de faire encaisser pour le moment.
Poutrelle : Là-dessus, t'as une autre caissière qui a prise ma défense, suivie de deux clients, mais Evil-Caissière avait elle aussi ses alliés, en l'occurrence le vigile, une collègue et le boucher du Monoprix. Bref, la Troisième Guerre Mondiale était enclenchée, et moi je me demandais comment j'allais me sortir de là.
Quartz : et finalement ??
Poutrelle : Ben j'ai fini au commissariat
Lilith : Evil-Caissière a porté plainte contre toi ? :O
Poutrelle : contre moi, non. Mais contre ma mère venue me chercher au magasin et la paire de gifles qu'elle lui a mise dans la gueule, oui.
Jojou : j'aime ta mère, Poutrelle x)
Score : 3295 / 37529 commentaires
Lolorent : il faut que tu m'expliques un truc sur certaines nana de ton service...
Ariane : ah ah, ça a pas trainé!
Lolorent : comment ça?
Ariane : c'est très simple
Ariane : Quand j'ai pris le poste, mon prédecesseur m'a prévenu que c'est un service de filles aux dents longues
Ariane : Comme on est un gros service qui rapporte beaucoup, on a une très grosse enveloppe pour donner des primes.
Ariane : Et dans un service commercial o√Ļ elles sont toutes jeunes, jolies et une carri√®re devant elles, la concurence est f√©roce pour monter en hi√©rarchie.
Ariane : Bref, il avait été très souvent "approché" de façon plus ou moins explicite par certaines pour obtenir certaines faveurs.
Ariane : Et que c'était probablement une des raisons pour laquelle on nous a demandé d'échanger nos directions, pour éviter les problèmes.
Ariane : Etant une femme, ces dames n'avaient plus trop d'opportunité avec moi pour se faire remarquer autrement que par leur travail.
Ariane : Comme je sais que tu es célibataire, j'ai décidé de te faire un petit cadeau.
Ariane : Je leur ai dit que le stagiaire qui arrivait était mon fils, que je comptais sur elles pour t'intégrer parfaitement à l'équipe, qu'elles t'apprennent tous les aspects de leur métier, que je te demanderai à la fin de ton stage qui étaient les personnes du service qui t'avaient le plus aidé, le plus appris, et que je les récompenserai en conséquence.
Ariane : Profite donc pendant les 3 prochaines semaines :)
Lolorent : Alors là, tu mérites le titre de meilleure tante du monde!
Score : 26076 / 157719 commentaires
* Lali est entré(e) sur #Blablabla !
<Lali> je viens de voir l'un des plus beaux feux d'artifices de ma vie! Et je suis éxigeante en feux d'artifices
<Renard> Ouais il était super beau
<Lali> tu l'as vu toi aussi?
<Renard> Non pourquoi?
<Lali> bah tu viens de dire qu'il était super beau
<Renard> Non.
<Lali> Mais si
<Renard> J'aime pas les feux d'artifices.
<Lali> hein??
<Renard> Je te demande gentiment comment étais ton feu d'artifice et tu m'engueule
<Lali> de quoi? mais c'est toi qui me sors que t'as vu un feu d'artifice super beau
<Renard> Oui. Il était magnifique
<Lali> mais t'a dit que non !!!!!
<Renard> C'est toi qui me dit que t'aimes pas les feux d'artifices, chacun ses gouts.
<Lali> mais putin !!!!!!
<Renard> Pourquoi tu t'énerves?
<Renard> Détends-toi, vas voir un feu d'artifice
<Lali> tu te fous de ma gueule t'es trop con ou quoi ?????
<Renard> Alors ça c'est la meilleure, j'arrive tranquillement sur le chan, je dis que j'ai vu un super feu d'artifice, et on m'engueule. C'est extraordinaire quand même !
<Lali> mais t'aime pas les feux d'artifices !!!!!!!!! tu me dis ça puis tu me sors que t'as vu un super feu d'artifice
<Renard> De quoi? j'ai pas vu de feu d'artifice moi.
<Renard> J'aime pas ça.
<Lali> t'a dit qu'il etait magnifique !!!!!!!!
<Renard> Ouais, un des plus beau que j'ai jamais vu. Et je suis éxigeant en feux d'artifices.
<Lali> putin mais tu le fais expres
<Renard> Pourquoi tu m'engueule? J'ai pas le droit d'aimer les feux d'artifices? C'est ça?
<Lali> mais non mais t'a dit que t'aimai pas ça
<Renard> Mais si, je les adore...
<Lali> MAIS NON !!!
<Renard> Tu vas me dicter mes gouts maintenant?
<Lali> mais putin !!!!!!!!!!!!
<Renard> C'est incroyable les gens comme ça...
<Lali> mais c'est pas ce que je veux dire !!!!!!!!!
<Lali> c'est moi qui en ai vu un !!!
<Renard> Mais non t'as dit que t'aimais pas les feux d'artifice.
* Lali a quitté #Blablabla !
<JebbsIsTheOne> Je suis en train de pleurer =')
<Renard> =)
Score : 22107 / 135847 commentaires