Favoris de sirfalas

<EthanQix> à tous ceux qui écoutent :
<EthanQix> je vous prie de m'excuser par avance pour ce qui va suivre.
<EthanQix> vous me connaissez. Un chef d'oeuvre de classe.
<EthanQix> l'incarnation même du savoir vivre, un parangon de politesse.
<EthanQix> que dis-je
<EthanQix> un modèle de courtoisie.
<Plonk> et de modestie :3
<EthanQix> cependant, je ne vois qu'une seule façon d'exprimer ce que j'ai à dire à certaine personne ici présente.
<EthanQix> globule ?
<globule> koi ???
<EthanQix> je suis navré d'être celui qui va te l'apprendre, mais tu es un pauvre con.
<globule> wtf ??!!!!!§§!
<EthanQix> dès que tu ouvres ce qui te sert de bouche, tout ce qui en sort n'est qu'un torrent d'inepties, au mieux, ou d'insanités, beaucoup plus souvent.
<EthanQix> je pensais au début que, jeune et inexpérimenté, tu cherchais à te créer un personnage de "wesh", comme on dit, afin de te faire "respecter".
<EthanQix> hélas, après avoir subi ton incessante diarrhée verbale durant deux semaines, et n'avoir pas trouvé un seul élément digne d'intérêt dans ce monceau de conneries, je me rends à l'évidence :
<EthanQix> non seulement tu ne fais pas exprès de sortir ce tombereau de stupidités, mais tu es en sus parfaitement incapable d'en interrompre le flot simplement en te taisant.
<EthanQix> d'après mes observations, tu dois très certainement aimer Tokio Hotel et voter à la StarAc. Je suppute que tes seules lectures sont Paris Match, Closer et autres Public, avec quelques journaux pornos pour épicer.
<EthanQix> Tu dois aussi vraisemblablement porter un baggy avec la ceinture au niveau de la bite, ainsi qu'une casquette à l'envers et une chaine en or. Au moins comme ça, même si tu ne ressembles à rien, au moins tu ressembles à tes potes.
<EthanQix> ce niveau de stupidité chronique étant hélas parfaitement incurable, et vraisemblablement incompatible avec une quelconque compréhension de ce que je viens de dire, je vais résumer :
<EthanQix> ta gueule, casse-toi, ne reviens pas.
<EthanQix> merci.
<globule> >:(
* Quit : globule (va chié konar)
<Plonk> hé ben Oo
<EthanQix> désolé.
<EthanQix> mais quand même, ça fait du bien.
Score : 15435 / 135024 commentaires
<Wilson> alors ta nouvelle colocataire ?
<Jambon-sama> elle est sympa mais elle a un sérieux défaut de fabrication
<Wilson> pardon ??
<Jambon-sama> ouais elle se réveille pas le matin, du coup elle me pourrissait la vie
<Jambon-sama> elle mettait plein de réveils qui sonnaient de 7h à 8h et à la fin j'étais obligé de me lever pour la secouer car elle s'était toujours pas levée
<Jambon-sama> >_<
<Wilson> effectivement O_o elle a le sommeil profond
<Jambon-sama> nan mais j'ai trouvé la solution
<Wilson> je suis curieux de savoir :)
<Jambon-sama> maintenant je vais dormir dans son lit.
<Wilson> ?????
<Jambon-sama> comme je me couche plus tard, je la rejoins quand elle dors bien. et quand le réveil sonne je la secoue. du coup elle se lève à l'heure et moi je peux me rendormir tout de suite
<Jambon-sama> \o/
<Wilson> ...
<Wilson> NAN MAIS TU ES MALADE !
<Wilson> ca va jamais marcher, elle va te tuer ! et puis ca se fait pas de dormir dans le lit des autres sans leur dire
<Jambon-sama> mais nan, ca fait une semaine que je le fais, elle a toujours pas réalisé que je dormais avec elle. elle est tellement la tête dans le cul qu'elle ne me remarque même pas
<Jambon-sama> le summum c'est que son lit est meilleur que le mien et elle change ses draps. c'est trop cool de dormir dans un lit confortable et tout propre :)
<Wilson> putain arrête de le faire, ca craint
<Jambon-sama> oh c'est bon, je fais rien de pervers, je fais que dormir
<Jambon-sama> en plus hier, elle m'a annoncé fièrement qu'elle arrivait à se lever toute seule. elle était super contente car à cause de ses retards elle risquait de perdre sa place. je vais pas brises ses espoirs
<Jambon-sama> alors tu vois, moi je gagne en heure de sommeil et elle, elle garde son taff. en fait je suis trop génial et je lui sauve la vie. elle devrait me remercier
<Wilson> je reste dubitatif mais te connaissant, tu continueras jusqu'à te planter dans un bon gros mur en parpaing, alors il ne me reste plus qu'une chose à faire
<Wilson> ...
<Wilson> GG
<Jambon-sama> \o/ merci
Score : 9633 / 69311 commentaires
Anathème : J'admire la vivacité tudesque de ton intelligence. Sincèrement, je ne pensais pas que ma soeur ferait conquête d'un esprit si lumineux !
Jojo l'asticot : Merci beaucoup !
Jojo l'asticot : (Tu sais, t'es pas obligé de chercher à chaque fois des phrases bizarres pour faire un compliment... Sois simple, bordel ! Je ne vois pas à quoi ça sert d'utiliser toujours des tournures et des mots bizarres...)
Anathème : Tu n'as pas idée des plaisirs que permet de goûter une affectation de recherche dans l'expression !
Jojo l'asticot : C'est le moins qu'on peut dire xD
Anathème : Tiens, je vais te donner un exemple :
Anathème : Récemment, je suis convoqué par ma supérieure qui, mécontente de l'immoralité relative d'une de mes dernières initiatives, souhaitait m'accabler, comme c'est d'usage, d'un pénible sermon. Le prêche achevé, elle s'enquiert de mon sentiment, évalue ma bonne réceptivité. Je lui réponds : "Je vous avoue que je n'avais pas vu alors la chose sous cet angle. Vraiment, il y a, dans votre manière de voir, une lucidité, une finesse, un tour d'esprit, un je ne sais quoi de stercoraire enfin qui n'appartiennent qu'à vous, et il faudrait que je fusse bien borné dans mes opinions pour ne pas donner tout leur prix à vos remarques."
Anathème : Ce sur quoi elle se montre très contente de ma réponse, flattée de me voir reconnaître si facilement mes torts et ses raisons.
Jojo l'asticot : Ouais, en gros, bien parler ça te sert à faire de la lèche élégament et ici à flatter l'égo de tes supérieurs pour te sortir des situations périlleuses. Je trouve ça d'un intérêt un peu limite quand même.
Anathème : Tu n'y es pas tout à fait. Tu es tombé dans le même piège qu'elle !
Jojo l'asticot : Comment ça ? o_O
Anathème : En réalité, ce que je lui ai dit est simple et se comprendrait facilement si le qualificatif "stercoraire" ne se trouvait planté en plein milieu de la phrase ; c'est pourtant autour de lui que s'articule le sens de mon propos. Or, cet adjectif que ni elle ni toi n'avez compris signifie quelque chose comme "c'est de la merde". Seulement, la tournure de l'ensemble, joint à l'orgueil, qui refuse de laisser percer l'ignorance et préfère deviner que chercher ou demander, lui ont fait croire que je lui adressais une réponse flatteuse. Pour résumer : je faute, on me sermonne bêtement, ce n'est pas de mon goût, je le dis, on m'en remercie et me quitte plus content de moi que jamais.
Anathème : Alors, tu vois !
Jojo l'asticot : !!!
Jojo l'asticot : Ha ha ! t'es un p'tit con en fait !
Anathème : Connais-tu beaucoup de gens capable de faire payer leurs insultes par des remerciements ? En tout cas, je peux te l'assurer : ça défoule de jeter ce genre de chose à la face de son supérieur, quand bien même on en est pas compris ! D'ailleurs, ce n'est possible qu'à cette condition le plus souvent.
Jojo l'asticot : C'est fourbe, mais c'est vrai que ça doit faire du bien !
Jojo l'asticot : Chapeau mec !
Jojo l'asticot : ...
Jojo l'asticot : Dis voir, tu me mets un doute du coup...
Jojo l'asticot : Tu voulais dire quoi tout à l'heure, avec la "vivacité tudesque" de mon intelligence ???
Anathème : Que je te trouve super lourd, même pour le copain de ma soeur...
Jojo l'asticot : Putain ! Mais t'es vraiment un gros connard de merde !
Score : 15490 / 113114 commentaires