Favoris de Theomew

😬 Ça reste dans la famille

Score : 761 / 6720 commentaires

â›” Voyage initiatique

@olitax: En 5Ăšme un type dans ma classe est parti en plein milieu d’annĂ©e pour vivre avec sa famille sur un bateau et faire le tour du monde. C’était les dĂ©buts des blogs, les profs et tout l’établissement en avaient fait tout un pataquĂšs de leur voyage,
@olitax: un post par jour sur le blog de Nicolas et sa famille, avec un texte et une photo. On avait pas trop saisi pourquoi on devait se réjouir pour eux mais bon, on se pliait au jeu et on lisait ses textes chaque matin en classe à la premiÚre heure.
@olitax: Je me souviens un jour j’étais arrivĂ© en retard pour la lecture de leur « ARRIVÉE À TAHITI !! » rĂ©alitĂ© : 10mn de retard en cours de math, Ressenti : SimonĂ© t’as gĂąchĂ© leur arrivĂ©e Ă  Tahiti. Soit.
@olitax: Au bout de quelques jours plus personne en avait rien à foutre des envolées lyriques des bourges en voyage, on sentait que ça commençait à gaver certains profs aussi.
@olitax: (Sauf le prof d’SVT qui avait reconstituĂ© leur itinĂ©raire en 3D car c’était les dĂ©buts de Google maps et qui nous faisait calculer l’autonomie de leur bateau en cas d’avarie 🙄)
@olitax: BREF, une vague contestataire commençait Ă  naĂźtre en classe. On voulait arrĂȘter ce projet imposĂ©.
@olitax: Nos rĂ©ponses aux posts (oui on devait rĂ©pondre) devenaient de plus en plus laconiques. Je me souviens avoir Ă©tĂ© l’auteur d’un « on voit rien ! À demain » Ă  une photo de baleine au large de Tadoussac.
@olitax: Du coup le mot a Ă©tĂ© passĂ© Ă  bord par le prof principal de ce relĂąchement d’intĂ©rĂȘt Ă  terre. Les parents de Nicolas ont pris le relais de l’écriture des posts (en nous faisant croire que c’était pas eux), c’était d’un ridicule sans prĂ©cĂ©dant.
@olitax: Sauf les les parents ont commencĂ© Ă  ĂȘtre hyper condescendants, moralisateurs et Ă  nous narguer. Genre « Cours de math avec mes frĂšres sur une plage, ça change des nĂ©ons ;-))) »
@olitax: Ça devenait l’angoisse car tout Ă©vĂ©nement en classe Ă©tait comparĂ© au quotidien de Nicolas « ah et lui il a le droit de mĂącher un chewing-gum sur son bateau pourquoi pas nous !?? » (oui c’était du haut niveau)
@olitax: Dans un dĂ©lire mystique la prof d’art plastique avait achetĂ© une bande son « bruitage de la mer » qu’on Ă©coutait en dessinant, comme si on Ă©tait sur le bateau.
@olitax: C’était l’évĂ©nement de trop, avec toute la classe on dĂ©cide d’aller voir le proviseur Ă  la pause
@olitax: Nos revendications sont claires : on s’en tape de leur voyage. RĂ©ponse : oui mais trop tard c’est un projet pĂ©dagogique gnagnagna.
@olitax: Passent les mois oĂč nous sommes spectateurs de leur voyage de merde en famille, + les escales dans les plus beaux pays du mondes, activitĂ©s and co. Les Kardashians 30mn par jour chaque matin en gros.
@olitax: T’es RAVI quand tu t’es levĂ© Ă  6h du matin dans le froid pour prendre le bus, que tu vas subir l’haleine fĂ©tide du prof d’anglais et que t’as encore mal au bide Ă  cause des quenelles de la cantine de la veille
@olitax: DĂ©solidarisation totale de toute la classe, les profs se chargent de rĂ©pondre aux commentaires. On arrĂȘte d’en parler en classe, et au bout de quelques jours meme entre nous.
@olitax: Sauf que...Bha on devait aller les accueillir au port le jour de leur retour. Vous imaginez que c’était pas la dĂ©glingue niveau motivation.
@olitax: C’était vers la fin de l’annĂ©e, on se pelait le cul, les profs nous avaient suppliĂ©s de venir. Et au fond on voulait pas faire plus de peine Ă  Nicolas qui n’y Ă©tait pour rien dans tout ça.
@olitax: On avait attendu 3heures vous savez pourquoi ? Car on avait du CALCULER en maths leur heure d’arrivĂ©e estimĂ©e au dĂ©part de mon cul sur la commode, vent contraire sur 50 miles bullshit and co
@olitax: Le bateau arrive, le prof d’SVT jubile d’avoir bien modĂ©lisĂ© « l’axe d’arrivĂ©e » ok Jean-Yves, on applaudit (??) d’avoir sĂ©chĂ© 6 mois de cours car t’es riche ?
@olitax: On savait tellement pas comment se comporter avec Nicolas, je me souviens qu’on avait fait des « groupes » secrets de qui va lui parler et qui non (horrible!)
@olitax: Ils dĂ©barquent BRONZÉS comme jaja, Nicolas nous fait timidement coucou de loin et on lui saute tous dessus jusqu’à le faire tomber en faisant « popo ropopopooo pooo »
@olitax: MitigĂ©s entre plusieurs sentiments Ă  nos Ăąges, Ă  la fois heureux car l’enfer pour nous s’arrĂȘte, jaloux de son voyage et contents de le revoir.
@olitax: On se rĂ©unis dans le hall du centre nautique, la mĂšre de Nicolas a des cadeaux pour chacun d’entre nous. A l’annonce de ça laisse tomber on saute de joie, on hurle, Nicolas nous regarde genre de dire « molo molo »
@olitax: Apres une logorrhée sur les merveilles du monde et patin couffin elle nous sort un petit sachet chacun « une épice du monde chacun ! » ok merci Ducros ça décarcasse on connaßt
@olitax: PLUS un DVD chacun de leur journal de bord en vidĂ©o. Je me souviens m’ĂȘtre dit « les cons, ils avaient un graveur Ă  bord »
@olitax: Fin.
Score : 767 / 38028 commentaires
Antony: J'ai du mal Ă  imaginer que t'Ă©tais une brute au collĂšge x)
Clément: Ah si tu savais, y'a 2-3 trucs dont je suis fier xD Et toi, des sales plans ? Ou tu es propre comme un linge cajoline ? xD
Antony: hum hum
Antony: tout a commencé
Antony: par une journée froide d'automne de l'an 2002
Antony: j'Ă©tais alors en maternelle.
Clément: Monsieur, vous aviez attiré ma curiosité, maintenant, vous avez mon attention.
Antony: j'Ă©tais un jeune bambin, calme, qui aimait jouer et s'amuser. j'Ă©tais plein de vie.
Antony: Seulement, je me faisais martyrisé par une racaille de ma classe. Parce que c'est toujours marrant de se moquer du gros.
Clément: Oui évidemment.
Antony: je revenais souvent chez moi avec de legeres blessures et les vetements déchirés. Fin', tu vois.
Antony: un jour ma mere m'a dit de me defendre, que ça pouvait plus durer comme ça.
Antony: Alors, le lendemain, alors que la petite racaille m'embetait
Clément: .. ouais ? *mange du popcorn*
Antony: Bah pour faire simple j'ai attrapé une barre de fer qui trainait et je l'ai HeadShot.
Clément: O_o
Antony: Il a gardĂ© une bosse da la taille d'un oeuf pendant un mois. Il m'a plus jamais embĂȘtĂ©. L'Ă©cole pouvait rien me dire parce qu'ils Ă©taient en tord (ils avaient laissĂ©s une barre de fer dans la cour) et ma mĂšre non plus, c'est elle qui m'a dit de me dĂ©fendre.
Clément: ... je suis pote avec un psychopate o_o
Antony: Le plus beau c'est que maintenant, a chaque fois qu'il me croise, il change de trottoirs en me fixant de peur que je le suive \o/
Score : 3663 / 36543 commentaires

đŸ§“đŸ–„ L'action se passe en 1987

Fox: Mec!
Fox: J'ai un collĂšgue (assez ancien dans le domaine) qui vient de me raconter une de ces anecdotes de taf qui explose TOUT les compteurs d'Epicness!
Kenshin: A voir... Vas-y!
Fox: L'action se passe en 1987 (j'Ă©tais mĂȘme pas ou Ă  peine nĂ©!), lui il bossait dĂ©jĂ . Sa boite Ă©tait la 2eme boĂźte du pays a avoir achetĂ© un systĂšme de traitement Mainframe qui faisait tout en RAM, donc pour l'Ă©poque, des temps de traitement de fou furieux quoi ("Mapper" dit-il).
Kenshin: Pas trop Epic jusque-là, mais faut bien planté le décors...
Fox: Et un jour, aprĂšs une maintenance, Reboot, il appuyent sur le bouton et.... RIEN.
Kenshin: AH! Et?
Fox: Bah, du coup, ils font appel au constructeur (au Canada) qui envoie 30 mecs, rien que ça, parmi lesquels, Ingés SystÚme ET Concepteurs du Matos. En attendant, la Prod est Plantée.... Pendant 2 jours, le temps que les mecs arrivent....
Fox: Les mecs débarquent, un presta local de la boite de mon collÚgue est aussi appelé à la rescousse (justement les 1ers a avoir acheté le systÚme dans le pays mais qui eux font pas de prod avec).
Fox: Donc, j'te plante le décors: Salle serveur, les 30 mecs du constructeur autour de la bécane, les plans de l'archi interne du matos déployés sur la table, plus: le presta, le grand patron de la boßte et mon collÚgue...
Kenshin: Ok...
Fox: T'as donc tout ce beau monde autour de la bĂ©cane Ă  chercher d'oĂč vient la panne, tester des trucs et tenter de redĂ©marrer la bĂȘte...
Kenshin: Je vois le genre oui...
Fox: Et là, mon collÚgue me dit "A un moment, le presta s'approche de la bécane et il envoie un gros coup de latte dans le cÎté qui fait carrément plié le chùssis" 0o
Fox: On parle JUSTE d'une bécane qui fait tourner presque tout le SI de la boite a elle toute seule et qui a juste coûté 30.000 FRANCS, le truc qui coûtait un rein, un poumon et une couille à l'époque quoi!
Kenshin: NAAAANIIIIII??? 0o
Fox: Et mon collÚgue me fait "Tout le monde (y compris les mecs du constructeur) le regarde comme moi je regarde mon collÚgue quand il me dit ça: complÚtement "0o WTF?!?". Mon collÚgue lui, à ce moment il se dit "C'est bon, il vient d'péter un boular", le mec appuis sur le bouton.... Et la bécane démarre!", et re-tout le monde "o0 WTF?!?"
Kenshin: HEIN?? LOL
Fox: Et en fait, le presta explique qu'il ont eu le mĂȘme problĂšme sur le leur et que c'est un dĂ©faut d'assemblage entre deux carte qui rompt le contact entre les deux circuit, et qu'en pliant le chĂąssis, ça refait le contact.... 0o
Fox: Le mec a rĂ©solu une coupure de Prod totale d'une boite avec UN COUP DE LATTE DANS UNE BÉCANE A 30KF!
Kenshin: J'avoue! C'est de l'Epicness totale! :')
Fox: Ce jour lĂ , mon collĂšgue dit qu'il en a conclu qu'il valait mieux ĂȘtre presta parce que t'en savais plus que le constructeur sur son produit.
Fox: Moi j'en ai tiré une autre conclusion...
Kenshin: Qui est?
Fox: "Si la violence ne résout pas tous tes problÚmes, c'est que tu ne l'utilises pas assez".
Kenshin: XD
Fox: Je crois que le pire avec ce collÚgue, c'est quand il te dit que des histoires dans ce genre il en a plein les tiroirs mais que les plus croustillantes il peut pas les raconter parce que ça pourrait ENCORE lui valoir des poursuites judiciaires.....
Fox: N'empĂȘche que je donnerai bien une couille pour les entendre.....
Kenshin: Moi aussi maintenant, aprĂšs tout, c'est TES couilles....
Score : 1166 / 14618 commentaires

😅🔹 PĂ©rimĂ© du casque

Paul : Ah tiens, moment distrayant : j’ai retrouvĂ© un casque de chantier tout Ă  l’heure.
Paul : Tu savais qu’il y’avait une date de pĂ©remption sur ces trucs ?
Blinght : Ah bon ? Merde, du coup faut que je regarde ça pour mes équipes !
Paul : Enfin, une durĂ©e d’utilisation limitĂ©e et aprĂšs la protection n’est plus garantie.
Paul : Donc t’es plus couvert par les assurances et tout le bordel.
Blinght : Tu fais bien de me le dire, j’ai jamais fait gaffe. Du coup tu le jettes ?
Paul : Normalement oui.
Paul : Mais j’ai mis en place un jeu pour ĂȘtre sĂ»r que les gars surveillent les dates.
Paul : On n’en a pas beaucoup alors quand y’en a un de pĂ©rimĂ© (3-5 ans de vie) on me le ramĂšne et je lance le jeu

Blinght : Qui consiste en ?
Paul : Je mets en place le casque sur un support avec une masse à cÎté.
Paul : Je les oblige à mettre leur équipement de sécu (casque, lunettes, gants, chaussures...)
Paul : Comme ça ils vĂ©rifient en mĂȘme temps si y’a d’autres pĂ©remptions sur leur matos.
Paul : 1 coup par personne, celui qui casse le casque a le reste de sa journée libre.
Blinght : Ouai mais les mecs font ça au lieu de bosser ?
Paul : Uniquement pendant les temps de pause du matin. Si il est pas achevé, ca continue le lendemain !
Paul : Faut les voir, tous en demi-cercle autour du mec à qui c’est le tour.
Paul : C’est LE sujet de la semaine (oui, parce que je l’annonce une semaine avant).
Paul : J’ai mĂȘme un mec qui a dĂ©calĂ© ses congĂ©s pour participer (l’égo des bourrins).
Paul : En bon joueur, je frappe le premier (pour amorcer le truc et parce qu’aucune chance de one shot).
Blinght : Mais le truc il dégage en 3-4 coups, non ?
Paul : HĂ© non, justement c’est ça qui est cool !
Paul : Un casque finalement ça tient super bien. Le mini qu’on ait fait c’est 7 coups...
Paul : (mais franchement les 7 qui sont passĂ©s dessus c’était des Conan Les Barbares qui se sont gourĂ©s de siĂšcle, Ă©poque et carriĂšre).
Paul : Le maxi c’est un casque que personne a pĂ©tĂ© (y’en a un qui l’a rĂ©cupĂ©rĂ© et fait un trophĂ©e « plus rĂ©sistant que toute la boite ») !
Paul : Du coup les mecs ils inscrivent leurs noms et je fais la main innocente pour tirer l’ordre de passage.
Paul : Bon, c’est des vrais gamins qui se mesurent la bite et ça se charrie à mort.
Paul : Mais au final ça renforce la cohĂ©sion de groupe et y’a un sujet de discussion sympa !
Blinght : Et ton patron il accepte ça ?
Paul : Il est en 13e position de frappe

Score : 2032 / 19021 commentaires