Favoris de TheEnderLordfr

La disparition 2 💍🤯

@LabrunePierre: Un ami nous ayant fait remarquer, à mon frère et moi, que Georges Perec avait une tête à porter l'anneau unique, nous avons entrepris de réécrire Le Seigneur des anneaux comme s'il s'agissait de la disparition :
@LabrunePierre: Frodo Baggins au Mont Fatal annihila un bijou d'or puissant, accomplissant ainsi sa mission. Marchant, il combattit Nazguls, Orcs, Balrog.
@LabrunePierre: Gollum, vil kobold pourtant plus malandrin qu’assassin, voulait à tout prix son brillant. Il croqua la main du hobbit, lui rabiotant ainsi un doigt, mais chut aussitôt au fond du volcan.
@LabrunePierre: Sam, sous l’air balourd du quidam pissotant du haut du compost au fond du jardin, avait plus d’un tour dans son sac. Il talocha par trois fois du ciboulot d’Uruk Hai, sauvant ainsi son ami Frodon d’un futur pourri ou d’avoir son croupion bouilli.
@LabrunePierre: Aragorn, roi sans donjon, rôdait tant au Nord qu'on lui donna "Grand-pas" pour surnom. Il avait, du fait d'Isildur, droit sur Gondor ainsi qu'Arnor. Mais pour qu'on vît un grand roi dans son profil, il lui fallait avoir raison du roi noir Sauron au bijou d'or puissant.
@LabrunePierre: Gandalf, grisonnant chaman au bâton puissant, savait tout du roi Sauron, du vil futur pour Gondor si Frodon achoppait dans son combat. Il soutint un quatuor d'Hobbits, un duo d'humains, un nain ainsi qu'un grand individu blond maniant l'arc.
@LabrunePierre: Alors qu'on ouit dans un canyon dans Rohan un cor tonnant pour la fin du combat, pour le sang, pour la mort, Gandalf arriva au point du jour. Il avait, l'accompagnant, moults soldats cavalant. Il occit, son ost suivant son pas, maints Uruk-Hai travaillant pour Saruman.
@LabrunePierre: Du sang*
@LabrunePierre: La smala du joyau comptait un quatuor d'hobbits aux arpions poilus, un simili Albus charlatan a Poudlard, un roi pas mal maudit, un grand blond l’air un brin tata, un nabot bourru, barbu, barbant, un figurant du roi pas folichon du ciboulot.
@LabrunePierre: La Moria fut un nadir. À Kazad-dum un pont fut fatal à Gandalf. Un Balrog, obscur rogaton qu'oublia Morgoth, pourchassa nos compagnons. Gandalf, grandi par son pouvoir, fit front. Brandissant son bâton, il dit :"Tu n'iras pas plus loin." Kazad-dum cassa.
@LabrunePierre: Radagast, futal brun, maillot marron, pouvoirs paranormaux un brin tocards, avait pour compagnons huit lapins (plus trois plus un) ainsi qu’un piaf chiant sur son gibus mou. Sans jamais faillir -ni rougir du guano malodorant - Brown Majax glissait sur son char à lapins.
@LabrunePierre: (Pour qui adora un film sur un Hobbit)
@LabrunePierre: À Fangorn, bois joli mais pas tout à fait charmant, squattait un ramassis d’acajous, pins parasol, buis, houx, fort costauds mais ni vifs ni bavards.
@LabrunePierre: Pour autant, quand Pippin arriva à la tour du marabout pâlichon suivi du gang d’acacias - plutôt pas du gabarit bonsaï - pour lui pourrir l’occiput, Saruman comprit qu’on allait plutôt lui ravir son palantir.
@LabrunePierre: Ayant franchi la Moria, nos compagnons - moins Gandalf donc - vont dans un bois aux frondaisons d'or. Là vivait la Noldo qui quitta Valinor. Commandant aux Galadrhim, la nana avait un grand savoir du fait du miroir qui l'aidait à agir.
@LabrunePierre: Convaincu qu’il n’avait pas à mourir à la façon du fiston Boromir, l’ingrat faux roi du Gondor ordonna illico à son fils suivant, Faramir, d’agonir plus loin.
@LabrunePierre: Faramir, las mais pas couard pour autant, partit donc pour Osgilitath. Là il souffrit quand un trait fit un trou dans son camail puis dans son cou.
@LabrunePierre: Angmar avait un tyran, noir Nazgul, qui volait sur un dragon. Lors du combat à Minas Tirith, il fondit sur l'ost du Gondor, du Rohan.
@LabrunePierre: L'iris brûlant du tout-puissant Sauron fixait tour à tour Frodon puis la baston opposant Aragorn aux Nazguls.
@LabrunePierre: Or la zouz du Rohan, qui passait pour un gars, ôta son foulard, sortit son dard, dit au tyran d'Angmar: "Fi du vaticinant qui dit qu'un couillard faillirait au combat à mort. Zouz suis, crains-moi donc."
@LabrunePierre: Un choc bruyant ! Bazar sans comparaison ! Rohirrim sur canassons, courroux d'orcs, nains hurlant à la mort, haradrim sur oliphants (ou mumakils, s'il vous plaît plus) ici, morts-vivants là...
@LabrunePierre: Assourdissant brouhaha martial mais pas d'agitation pour Brandibouc, tapi dans son trou. Soudain, il saisit son schlass, tranchant dans du vilain jambon, dans la chair d'Angmar.
@LabrunePierre: Fort loin du souk du Gondor, Tom Bombadil passa son chandail d'azur, chaussa kroumirs curcuma (ou chaussons safrans, kif kif pour un gai luron), ajusta son barda puis partit gambadant haut sur un galgal du pays Cardolain.
@LabrunePierre: Nul tracas sur son front toujours doux. Il n'a pas grand rapport au schmilblick.
@LabrunePierre: Dur dur l’amour pour la go d’Aragorn. Un choix issu du Cid !
@LabrunePierre: Son daron, baron d’Imaldris, voudrait fuir aux ports gris : futur infini mais rasant.
@LabrunePierre: Ou abandonnant tout pour son mari qui doit avoir au front un joyau d'or battu (un jour, inchallah), gros swag royal pour six fois dix ans au Gondor mais sûr d’y mourir croulants, grisons, humains.
@LabrunePierre: La nana qui pourrait voir à l'infini saisons, ans fait à la fin son choix. L'amour ravit son palpitant. Toujours l'amour, toujours souffrir, toujours mourir.
@LabrunePierre: Trois joyaux pour trois grands rois aimant ouïr du luth sous l'azur,
@LabrunePierre: Cinq plus un plus un pour rois nains vivant sous roc dans grands palais,
@LabrunePierre: Cinq plus trois plus un pour humains allant mourir,
@LabrunePierre: Un pour un noir tyran sur son noir divan,
@LabrunePierre: Au pays du Mordor où l'obscur couvrit tout.
@LabrunePierre: Un joyau commandant tous, un joyau trouvant tous,
@LabrunePierre: Un joyau apportant, liant tous dans la nuit,
@LabrunePierre: Au pays du Mordor où l'obscur couvrit tout.
@LabrunePierre: Gandalf, toujours gris mais alors quasi-craintif, cria à Frodon : “Diamants, rubis, or, tout paraît vain par rapport au rond joyau du malin Sauron. Il corrompra ta passion, mauvais don du tonton."
@LabrunePierre: (Ton scribouillard trouva l'inspiration pour la conclusion dans l'art qu'un avocat normand consacra au soldat qu'honnissait Pacorus.)
@LabrunePierre: À Cirith Ungol, col sur un mont surplombant Minas Morgul, Sam, Frodon, suivant Gollum, sont dans l'humiliation. Gollum a trahi. Un arachno-titan qu'Ungolianth mit au jour, suintant l'ichor, du pus, du poison plus nocif qu'Upas, attaqua.
@LabrunePierre: Brandissant un lampion qu'offrit la nana au miroir, nos Hobbits font fuir l'abomination. Plus tard, profitant d'un instant où Frodon n'a plus Sam pour lui garantir son salut, l'affront ord aux proportions sauta sur l'hobbit guignard. Du fil, un cocon, voilà Frodon un gigot !
@LabrunePierre: Un bois grouillant d’orcs à tribord, un banc aux gravillons arrondis à babord, voilà nos amis hobbits, duos d’avortons rabougris mais saufs, tapis dans un canot voguant sur un grand rû bruyant, là où l'Anduin choit au Rauros. Frodon pagayait, Sam, assoupi au fond du kayak, ronflait.
@LabrunePierre: Là Boromir, vrai Roland du Gondor, connut sa fin quand il sonna du cor. Sarrasins ? Point ! Mais Uruk-Hai arborant la main du tyran d'Ortanc sur son pavois.
Score : 1025 / 51953 commentaires
* spw-bnc-out-aw is now known as afx|Sp4w|\|y
<afx|Sp4w|\|y> PUTAIN
<afx|Sp4w|\|y> PUTAIN
<afx|Sp4w|\|y> PUTAIN
<afx|Sp4w|\|y> PUTAIN
<afx|Sp4w|\|y> J SUIS VNR
<afx|VonDutch> mange un twix
<afx|Sp4w|\|y> j rentre a 19h
<afx|Sp4w|\|y> tout peinard
<afx|Sp4w|\|y> j me dis
<afx|Sp4w|\|y> "ok cool une soiree seul pas de meuf j peux cs et m branler tranquille"
<afx|Sp4w|\|y> j vais m chercher une super durum de ouf
<afx|Sp4w|\|y> pis j rentre devant chez moi
<afx|Sp4w|\|y> "merde mes clefs"
<afx|Sp4w|\|y> "bon ok pas d panique j telephone a la madre elle a un double"
<afx|Sp4w|\|y> "allo mam ? j suis devant la maison j ai oublie mes clefs"
<afx|Sp4w|\|y> "mon poussin, j voudrais bien t aider, mais tu m as fait le coup la semaine passee et c est toi qui a encore le double"
<afx|Sp4w|\|y> RHAAA
<afx|Sp4w|\|y> mes deux clefs sont chez moi
<afx|Sp4w|\|y> "ok pas d panique"
<afx|Sp4w|\|y> "vicky a le triple"
<afx-olisgeaR> tu devrais m'en filé un pour etre sur
<afx|Sp4w|\|y> "allo mamour ? dis j ai besoin de mes clefs j les ai oublie chez moi"
<afx|Sp4w|\|y> "desole j suis au resto avec ma mere"
<afx|Sp4w|\|y> ARGH
<afx|Sp4w|\|y> "ma mere me dit que t es invite a manger"
<afx|Sp4w|\|y> ARGH J AI DEJA BOUFFE UN GIANT DURUM
<afx-olisgeaR> ahhaha
<afx|Sp4w|\|y> "ah ok c est gentil"
<afx|Sp4w|\|y> j prends le tram : une heure de trajet
<afx|Sp4w|\|y> j arrive au resto
<afx|Sp4w|\|y> habille comme un clodo
<afx|Sp4w|\|y> j bouffe un plat de poulet au gingembre pour pas vexer sa maman
<afx|Sp4w|\|y> on repart chez vicky apres qui habite pas loin
<afx|Sp4w|\|y> j regarde les horaires du tram retour
<afx|Sp4w|\|y> ok j patiente 15 min
<afx|Sp4w|\|y> finalement mon tram arrive
<afx|Sp4w|\|y> je me goure de tram je vais dans l autre sens
<afx|Sp4w|\|y> ok super
<afx|Sp4w|\|y> j attends 30 min le tram retour
<afx-olisgeaR> la soirée de merde
<afx|Sp4w|\|y> attends
<afx|Sp4w|\|y> attends
<afx|Sp4w|\|y> attends
<afx|Sp4w|\|y> C PAS FINI
<afx-olisgeaR> tu te fais raketté
<afx|Sp4w|\|y> voila
<afx|Sp4w|\|y> j suis au tram
<afx|Sp4w|\|y> 3 arabes se ramenent
<afx|Sp4w|\|y> "L EST COOL TON MP3"
<afx|Sp4w|\|y> "ok tg j suis vnr c pas l moment"
<afx-ZaZiE`Star> tsss et voila tu es aggressif
<afx|Sp4w|\|y> bon la vraie phrase "euh ouais il est cool"
<afx-ZaZiE`Star> fallait le remercier du compliment
<afx|Sp4w|\|y> "montre un peu blabla"
<afx|Sp4w|\|y> voila
<afx|Sp4w|\|y> "ok super les gars, j ai ete cool, mais me prennez pas pour un con"
<afx|Sp4w|\|y> "quoi tu m traites de voleur ???"
<afx|Sp4w|\|y> "bon, les gars c est une soiree d merde pour moi, j suis pas d humeur, tu veux te battre ok on s bat, j m en branle de ce que je vais ramasser par contre des pains j vais en coller"
<afx-olisgeaR> hoooooooooooooooooo gaet t chauuud
<afx|VonDutch> hahahaha
<afx-olisgeaR> ahhaaha
<afx|Sp4w|\|y> "haha t es pas un flamand toi"
<afx|Sp4w|\|y> "c bon gars on deconnait on voulait voir si t etais fort"
<afx|Sp4w|\|y> ou un truc du genre
<afx|Sp4w|\|y> genre on veut voir si t as des couilles
<afx|Sp4w|\|y> bref
<afx|Sp4w|\|y> j ai pas d couilles
<afx|Sp4w|\|y> mais j etais vnr
<afx|Sp4w|\|y> et ils auraient payé
<afx|Sp4w|\|y> MAIS ATTENDEZ
<afx|Sp4w|\|y> C PAS FINI
<afx|Sp4w|\|y> j prends mon tram
<afx|Sp4w|\|y> 1h de trajet
<afx|Sp4w|\|y> ok super
<afx|Sp4w|\|y> j passe meme par diamant, j me dis allez go j vais dire bjr a spyros"
<afx|Sp4w|\|y> pis finalement j me dis que j ai deja eu assez d aventures pour ce soir
<afx|Sp4w|\|y> donc j reste dans mon tram
<afx|Sp4w|\|y> j arrive devant chez moi
<afx|Sp4w|\|y> et la
<afx|Sp4w|\|y> l horreur ultime
<afx|Sp4w|\|y> J AI OUBLIE DE PRENDRE LA CLEF CHEZ VICKY
<afx|Sp4w|\|y> J AI FAIT TOUT CA POUR QUE DALLE
<afx|VonDutch> MAIS KEL BOUFFON
<afx|Sp4w|\|y> j passe en ultra vnr mode super sayan over vnr
<afx-olisgeaR> ca t'a pas fait tilt avant ?
<afx-olisgeaR> truc de ouf
<afx|Sp4w|\|y> non j ecoutais mon mp3
<afx|Sp4w|\|y> alors j etais distrait
<afx|Sp4w|\|y> j vais au distributeur de billet
<afx|Sp4w|\|y> la y a un type
<afx|Sp4w|\|y> derriere
<afx|Sp4w|\|y> il fait semblant de chercher un truc
<afx|Sp4w|\|y> juste derriere moi
<afx|Sp4w|\|y> mais comme j suis en super sayan
<afx|Sp4w|\|y> j me retourne
<afx|Sp4w|\|y> et j lui dis "tu te casses sinon j t egorge"
<afx|Sp4w|\|y> le type il me regarde il me fait "mais t es completement malade"
<afx|Sp4w|\|y> et il ramasse un truc par terre
<afx|Sp4w|\|y> il a vraiment fait tombe qqch
<afx|Sp4w|\|y> j avais la honte
<afx-olisgeaR> t ouf
<afx|Sp4w|\|y> bon les poches pleines de fric
<afx|Sp4w|\|y> je chope un taxi
<afx|Sp4w|\|y> le taxi j sais pas ce qu il avait fume
<afx|Sp4w|\|y> mais il avancait aussi vite que moi a velo
<afx|Sp4w|\|y> j lui demande "vous pouvez pas aller un peu plus vite"
<afx|Sp4w|\|y> "desole la limite c est 50 "
<afx|Sp4w|\|y> @#!*) de batard
<afx-olisgeaR> haha
<afx|Sp4w|\|y> j voyais le compteur avec mass tunes s afficher
<afx|Sp4w|\|y> bon et puis finalement j ai eu cette putain de clef
<afx|Sp4w|\|y> donc j rentre chez moi
<afx|Sp4w|\|y> et j me dis
<afx-olisgeaR> en tram ?
<afx|Sp4w|\|y> "t es quand meme un pur handic"
<afx-olisgeaR> hahaha
<afx|Sp4w|\|y> non aller retour en taxi j ai over payé
<afx-olisgeaR> la pure soirée
<afx|Sp4w|\|y> et la
<afx|Sp4w|\|y> ultime honte
<afx|Sp4w|\|y> honte supreme
<afx-olisgeaR> ?
<afx|Sp4w|\|y> en cherchant mes deux autres clefs
<afx|Sp4w|\|y> j me rends compte que j en trouve pas une
<afx|Sp4w|\|y> dans ma putain de poche interieur fils de putain de ta mere la catin
<afx-olisgeaR> AHAHHAHAHHAHAAHA
<afx|VonDutch> omfg
<afx|Sp4w|\|y> J LES METS JAMAIS LA DEDANS
<afx|Sp4w|\|y> mais quelle soiree de merde
<afx|Sp4w|\|y> j devrais m saouler pour compenser
<afx|Sp4w|\|y> tain a 19h tout content "yeah j suis au naruto 82, naruto vs gaara dans les bois yeah yeah"
<afx|Sp4w|\|y> et vous savez le pire
<afx|Sp4w|\|y> je devais ultra chier
<afx|Sp4w|\|y> et je sais pas chier autre part que sur mes chiottes
Score : 16172 / 155637 commentaires
<~eolgs> c'est l'histoire d'un rouleau de PQ nommé Bobby.
<~eolgs> Ce rouleau de PQ est un homme pieu et sage mais il en a marre de frotter des culs.
<~eolgs> Alors un jour le rouleau de PQ décide de s'en aller, de fuir les toilettes.
<+Pounay> eolgs : c'est bon. Ca va encore être la faute de la société.
<+Pounay> Et ton rouleau de PQ va devenir communiste.
<&Moiip> NO SPOIL
<~eolgs> Alors le rouleau il s'en fuit.
<+Pounay> Le petit rouleau de PQ rouge u_u
<~eolgs> Puis pour sortir des toilettes, il se retrouve face à un premier obstacle: les clous du parquet.
<~eolgs> Alors le rouleau il passe en force, mais il y laisse des éraflures, néanmoins, il ne se laisse pas abattre et continue son chemin.
<~eolgs> il attends à la porte en attendant que quelqu'un ouvre.
<~eolgs> Alors quelqu'un ouvre et il se casse et là il dévale les escaliers à toute vitesse:
<~eolgs> PAM
<~eolgs> POUM
<~eolgs> PIM
<~eolgs> BOUM
<~eolgs> ET IL TOMBE
<~eolgs> ET IL SE FAIT DES BLEUS
<~eolgs> Mais arrivé en bas, il se sent grandi, il ne se décourage pas.
<~eolgs> Il sort alors de la maison, mais là il se rend compte que quelque chose ne va pas.
<~eolgs> Il fait très, très, très froid.
<~eolgs> Alors il regarde et il se rend compte qu'il n'a plus de PQ sur lui, plus que le carton.
<~eolgs> Et là il se met a pleurer et en pleurant, le carton ramollit. Il tombe dans le caniveau et finit dans les égouts.
<~eolgs> Morale de l'histoire :
<~eolgs> Il avait une place définie dans une société, il a voulu quitter sa place, il a eut ce qu'il méritait, le connard.
<~eolgs> On affronte pas le système
<+Galiphene> Pour la merde tu es né, dans la merde tu finiras.
Score : 2983 / 85537 commentaires
Greyzlack: Ils vont se marier maintenant
Greyzlack: Alors ça veut dire qu'ils admettent s'emmerder pendant le sexe
Lisa: Mais donc selon toi on se marie parce qu'on s'ennuie et non pas on s'ennuie parce qu'on se marie
Lisa: Intéressant
Greyzlack: Mais c'est bien connu
Greyzlack: On se fait chier dans notre vie de couple, on sait pas si on devrait se séparer. Et si on trouvait un truc pour pimenter notre vie
Greyzlack: "Tiens et si on se mariait ?"
Greyzlack: Super, on planifie, ça occupe, c'est génial, tout le monde est tellement content. Après tout, toute la famille va pouvoir célébrer à quel point on forme un couple si parfait si fait l'un pour l'autre
Greyzlack: Le mariage passe et le train train reprend son cours
Lisa: Mouais... Moi je voyais plus l'ennui qui se pointe après, et résultat "merde, pourquoi on s'est mariés"
Greyzlack: Puis on se fait quand même un peu chier en fait
Greyzlack: "Rah mais, mais c'est pas possible. Quelque chose a dû nous échaper. Pourquoi on s'emmerde tant quand on est tous les deux ?"
Greyzlack: "Tiens, et si on faisait un enfant ?"
Greyzlack: "Putain c'est génial, un gosse, ça c'est une idée"
Greyzlack: "Ca nous occupera après tout", "On est stable financièrement", "Ça doit pas être si difficile d'élever un marmot"...
Greyzlack: Alors on en fait un
Greyzlack: Et c'est vrai que ça met de l'animation dans une vie. C'est pas si facile que ça... Mais ça apporte tant de joie
Greyzlack: "Alors si on en faisait un deuxième ?"
Lisa: Mec, arrête-toi là, j'ai compris l'idée et c'est franchement glauque x)
Greyzlack: D'accord, la réponse est tombée avant que la question ne se pose : Madame est déjà de nouveau enceinte
Greyzlack: "Mais c'est pas grave, on va gérer la chose"
Greyzlack: Il y a tant à penser maintenant qu'une nouvelle bouche à nourrir va s'époumoner pour qu'on s'occupe d'elle... "Mais c'est la vie après tout, quel plus beau cadeau ?"
Greyzlack: On ne se rend même pas compte qu'on s'emmerde encore au lit, puisque lorsqu'on y va, on a plus qu'une envie : fermer l'oeil et roupiller
Greyzlack: Puis les deux mômes commencent à se faire grand. Oh ils sont de moins en moins supportables ; ils veulent leur indépendance... Mais c'est normal. C'est la vie qui est comme ça
Greyzlack: "Et si on en faisait un troisième ?" On a de nouveau le temps d'y penser
Greyzlack: "Et puis ça nous ferait pas de mal après tout, ça fait combien de temps qu'on l'a pas fait ?"
Greyzlack: Alors on rempile, c'est comme à l'armée
Greyzlack: Engagez vous qu'ils disaient
Greyzlack: Rengagez vous qu'ils disaient
Greyzlack: Et puis le troisième, ce sera le petit dernier, le plus parfait, le plus choyé
Lisa: Tu n'as donc aucune pitié ?
Greyzlack: Il aura pas la même éducation que les autres
Lisa: Ou tu aimes vraiment te lire à ce point là ?
Lisa: Question rhétorique
Greyzlack: Mais on l'aimera quand même
Greyzlack: Et puis le dernier aussi grandit
Greyzlack: Madame s'est un peu flétrie... Et monsieur lui même a perdu du sexappeal avec ses kilos en trop sur son grand âge
Greyzlack: Quand finalement passé les 60 - 70 ans, les enfants ont tous quitté le nid : nous revoilà de nouveau seul l'un avec l'autre
Greyzlack: Nez à nez devant notre petit déjeuner.Le bol de céréales et les toasts grillés... Et putain, qu'est-ce qu'on se fait chier.
Greyzlack: La recette idéale d'une vie passée à se mentir
Greyzlack: "Qu'est-ce qu'on va faire maintenant qu'il est trop tard pour se séparer ?" Enfin si, on pourrait toujours le faire. Et recommencer à vivre... Mais les crédits à payer, la libido en baisse
Greyzlack: "Franchement, à quoi ça rime toute cette merde ?"
Greyzlack: On se console en se disant que finalement, on a quand même pas tout foiré à ce point. On a trois beaux enfants, un mariage de plus de 30 ans de solidité fondé sur l'idée idiote qu'on s'emmerdait pas au point de faire des choix idiots... "Franchement, ça aurait pu être pire"
Greyzlack: Sauf que malheureusement le premier s'est tué dans un accident de voiture, le second est en prison et la dernière à qui on a tout cédé est une putain de petite ingrate
Greyzlack: Qui lui rappelle d'ailleurs sa femme au même âge
Greyzlack: "Mais bon dieu, putain de merde" Pourquoi il l'a épousé déjà ?
Greyzlack: "Roh fait chier, on va divorcer quand même" et puis voilà
Lisa: C'est bon ?
Greyzlack: Moi ça me va
Greyzlack: Et oui
Greyzlack: J'adore me lire
Greyzlack: Ah et pour info : tu peux soumettre ça sur DTC
Greyzlack: Ca pourra p'têt en faire rire quelques-uns
Lisa: Tu veux pas soumettre toi même ?
Lisa: C'est vilain de réclamer
Greyzlack: Je réclame pas
Greyzlack: Je te propose quelque chose d'autre à foutre que de te le mettre au cul
Greyzlack: A toi de voir
Lisa: Hé ben si tu m'avais laissé le choix plus souvent...
Greyzlack: On serait marié et on aurait un gosse ?
Score : 3590 / 129269 commentaires
Kev': Re
Kev': j'étais parti poser mes CVs
Bastien G.: Reuh
Kev': et j'ai vécu l'Epic Fail
Bastien G.: Mmh?
Kev': celui avec un grand E
Kev': et un grand F
Kev': J'me suis dit
Kev': Tiens il fait beau
Kev': et ça fait longtemps que j'en ai pas fait, donc j'ai voulu aller poser mes trucs EN ROLLER
Bastien G.: Et tu t'es viandé
Kev': Si on considère que longtemps = 3 ans
Kev': Et que le chemin était bardé de trottoir
Kev': s
Kev': Combien de chutes Kev a t-il fait, combien de chairs à vif a t-il, et combien d'ampoules a-t-il gagné?
Kev': genre j'voulais mettre 15 min au lieu de 25
Kev': j'en ai mis 40
Kev': Have fun
Bastien G.: ROFL
Bastien G.: Le mec arrive en sang pour déposer ses CVs
Bastien G.: TRUE WARRIOR
Kev': xD
Kev': Enfin surtout que j'ai pas check un truc important
Kev': parce qu'en trois ans
Kev': J'ai oublié que mes freins étaient amovibles
Kev': Et bien sur
Kev': J'les ai pas mis en partant
Kev': VA FREINER DANS UNE PENTE SANS FREIN
Kev': Et le pire c'est en sortant de chez moi
Kev': Jme suis dit
Kev': OK METHODE DE SKI
Kev': chemin étroit?
Kev': Chasse neige !
Kev': Sauf que sur des rollers
Kev': Bah ça rend moins bien.
Kev': Du coup j'ai , après ça
Kev': voulu déraper pour freiner
Kev': Et sur des rollers
Kev': Bah ça rend moins bien.
Bastien G.: Du coup, tu as décidé d'utiliser la fameuse technique de "L'ancre popotin"
Bastien G.: Et tu as freiné avec ton cul :ué:
Kev': Mec. J'avais un bermuda blanc.
Kev': ):
Bastien G.: Tu AVAIS !
Kev': Maintenant c'est un zèbre
Kev': J'l'ai relâché dans la vaste savane de la machine à laver.
Score : 3073 / 62825 commentaires

Il voulait du thé 🍵😬

@Lorien_Angmar: Je viens de prendre un rdv pour me faire installer la fibre. Ça me rappelle que la dernière fois que j'ai reçu un technicien pour la fibre, il m'est arrivée une histoire qui résume à elle-seule l'inutilité de ma vie.
@Lorien_Angmar: J'avais 19 ans. J'étais jeune et belle (non), et heureuse d'avoir la fibre chez moi. J'accueille le technicien, je vous passe les détails, bref. Il part chercher un truc dans sa voiture. Je laisse la porte de l'appart grande ouverte pour qu'il puisse circuler comme il veut.
@Lorien_Angmar: Le mec revient, et là SURPRISE : il est pas tout seul. Un mec le suit, un grand black, qui enlève ses chaussures avant d'entrer dans mon appart. Comme le technicien ne disait rien, je me suis dit que c'était un collègue à lui et je le laisse rentrer.
@Lorien_Angmar: (Vous le sentez là, que c'était une gigantesque erreur ?)
@Lorien_Angmar: Le technicien repart dans ma chambre faire son installation, et son collègue chelou restait dans le couloir à me regarder. Sans rien dire. Du coup je disais rien non plus. Mais je commençais à me demander pourquoi y'avait besoin d'être deux pour rien foutre.
@Lorien_Angmar: Et là, le mec parle enfin. D'une voix toute douce, il me lâche : "Tu pourrais me faire un thé ? Il me faut du thé là." Il avait l'air totalement défoncé. Je bloque un peu, et il me lâche : "Ou une pipe hein, si c'est possible." Moi: DU THÉ C'EST BIEN DU THÉ JE VAIS FAIRE DU THÉ.
@Lorien_Angmar: Donc là, je pars faire chauffer une casserole pour le thé, avec des yeux encore plus méfiants que Pouletto. Me demandez pas pourquoi je l'ai fait, j'étais démunie. Y'avait Bob Marley pieds nus dans mon couloir qui voulait du thé, alors j'ai fait du thé.
@Lorien_Angmar: ET LÀ MEILLEUR MOMENT DE MA VIE. Le technicien sort de ma chambre en me disant : "J'ai bientôt fini". Il voit le gars chelou assis dans ma cuisine avec son thé, mon air paniqué, il me prend à part, et il me dit : "Mais il est étrange votre ami, vous avez besoin d'aide ?"
@Lorien_Angmar: COMMENT ÇA "MON" AMI ?! (Je suis en train de rigoler nerveusement en l'écrivant mais à ce moment là je rigolais pas du tout)
@Lorien_Angmar: Et je lui fais : "Mais... Je croyais qu'il était avec vous". Le technicien me dit non, et là on se retourne tous les deux vers le gars en mode : "Si il est pas à vous ni à moi, QUE FAIT CET HOMME DANS CETTE CUISINE ?"
@Lorien_Angmar: Le technicien me dit : "Bon je vais appeler la police dans le salon, et vous allez lui parler en attendant, pour pas qu'il réagisse mal." Je prends mes balls à deux main, j'y vais, il était toujours en détente totale avec son thé. Je lui demande ce qu'il fait là.
@Lorien_Angmar: Le gars m'explique en environ 5min vu le niveau de défonce : "Bah j'ai frappé à toutes les portes, mais personne voulait m'ouvrir, et puis j'ai vu votre porte ouverte et vous m'avez laissé rentrer." J'étais donc tombé sur Boucle d'or, version creepy.
@Lorien_Angmar: Sachez que le meilleur moment est à venir. Je lui demande ce qu'il fait dans le quartier, et il me dit en toute décontraction : "Je traîne autour des universités, pour vendre ma came, c'est hyper rentable. Des fois je trouve même des filles qui font le job"
@Lorien_Angmar: Les filles qui font le job : "des meufs qu'il fait prostituer." Avec le technicien qui m'avait rejoint après son appel, on était là : "Ah oui, intéressant". Y'A UN GARS QUI RENTRE CHEZ MOI ET C'EST LE DODO LA SAUMURE DU QUARTIER VERSION DÉFONCÉ. C'est ça, ma vie.
@Lorien_Angmar: Et là, les flics rappellent mon technicien, ils sont en bas de mon immeuble. Le technicien me fait un signe de tête, je comprends. Je dis au gars : "Venez on descend, on va vous raccompagner, vous avez l'air fatigué." Le gars remet ses chaussures et nous suit. NORMAL. DÉTENTE.
@Lorien_Angmar: J'arrive en bas, les flics nous attendent, je sors en courant et je hurle : "IL EST DANS LE HALL, FAITES UN TRUC, ARRETEZ LE, C'EST UN MALADE" Le self-control, c'est moi. Et là, je me mets à pleurer, pour couronner le tout.
@Lorien_Angmar: Les flics vont voir le gars, le technicien leur explique la situation, ils l'embarquent sans poser de questions (vous allez comprendre après, c'est magique). Et les flics commencent à m'interroger. Enfin ils essayent, les pauvres.
@Lorien_Angmar: Je pleurais toutes les larmes de mon corps, impossible de m'arrêter. Les flics étaient inquiets : "Il vous a agressée ? Violée ? Il vous a demandé de faire des choses ?" Moi : DU THÉ ! *pleure de plus belle*
@Lorien_Angmar: Et là, un flic me dit cette phrase magique : "Vous pleurez parce qu'il vous a demandé de faire du thé ?" BAH OUI CONNARD, Y'A UN INCONNU QUI RENTRE CHEZ MOI, JE PENSAIS QUE C'ÉTAIT UN TECHNICIEN, C'ÉTAIT UN PROXENETE DEFONCÉ MAIS JE PLEURE PARCE QUE JE PRÉFÈRE LE CAFÉ.
@Lorien_Angmar: Le technicien qui était resté (le saint homme) vient à ma rescousse en leur disant : "Bah c'est normal qu'elle soit choquée quand même." Et le flic me dit : "Je comprends. En plus on le connaît, ça faisait un moment qu'on cherchait à l'arrêter, mais on avait du mal à le coincer."
@Lorien_Angmar: C'est pour ça qu'ils l'ont embarqué directement. Et là, on va faire une parenthèse, mais si j'étais un proxénète, et que je m'étais fait coincer par hasard dans un moment de défonce parce qu'une connasse laisse sa porte ouverte, j'aurais eu le seum.
@Lorien_Angmar: Voilà. En vrai j'en rigole avec vous, mais pendant des mois j'ai eu peur de rentrer, et de retrouver le gars devant chez moi qui m'attendait pour se venger. C'est jamais arrivé, et maintenant osef j'ai déménagé.
@Lorien_Angmar: Tout ça pour vous dire que si lundi prochain, le technicien se pointe avec un pote, il a intérêt à me présenter un extrait de son casier judiciaire avant de rentrer chez moi. Voilà. C'était l'histoire de ma vie.
Score : 3555 / 21047 commentaires
<Foufoune> Mec, sans déconner, j'suis un putain de survivant. J'en ai marre.
<Ekill> Gné ?
<Foufoune> Ma légendaire malchance a encore frappé.
<Ekill> Ah ? Vas-y, fais-moi rêver.
<Foufoune> J'étais en ville, je marchais pour aller prendre mon bus et j'passe comme d'hab par la petite ruelle avec le pub que je t'ai montré l'autre jour.
<Ekill> Ouais
<Foufoune> Donc je marche pépère, la tête dans la lune, bref comme d'hab quoi. Sauf que cette fois, un élément a changé : un gars du pub faisait le ménage.
<Foufoune> Ce qu'il faut savoir préalablement, c'est comme hier c'était le déluge, bah la toile qui est constamment ouverte à fond s'était repliée sous le poids de l'eau, et formait donc une énorme baignoire juste au-dessus de la terrasse.
<Ekill> Haha j'te sens bien sur ce coup xD
<Foufoune> (va chier). Donc moi j'avance vers le pub, et j'avais pas vu que le gars avait posé par terre une petite bassine avec de l'eau savonneuse pour faire son bordel là. Et là que tout a commencé...
<Foufoune> Tu vois, un mec normal aurait vu la bassine et l'aurait contournée. Un mec maladroit l'aurait renversée et s'en serait foutu partout... Bah moi je suis ni l'un l'autre. Moi j'ai mis le pied dedans comme un con. Et ce qui est fort, c'est que mon pied faisait EXACTEMENT la taille de cette connerie de bassine. Du coup, il est resté coincé dedans.
<Ekill> Epic ! XD
<Foufoune> Et moi tu vois, tête en l'air, je m'en étais même pas rendu compte. Du coup je continue, et en levant mon pied je m'aperçois de la chose. Du coup je secoue mon pied pour décrocher la bassine... Mauvaise idée #1 : j'ai foutu de l'eau partout sur mon jean et par terre, et résultat, vu comme je dansais la samba pour essayer d'enlever cette merde, bah évidemment je glisse.
<Foufoune> Donc là je te laisse imaginer la scène : j'ai de l'eau et du savon partout autour de moi et sur moi, j'ai les 4 fers en l'air, et j'ai mon pied coincé dans une bassine.
<Ekill> MDR
<Foufoune> Là tu vois, j'ai eu un réflexe parfaitement normal : chercher de quoi me raccrocher. Et miracle, je vois une petite cordelette blanche à portée de main. Donc comme il pouvait rien m'arriver de pire, autant essayer de sauver l'honneur. Et tu sais quoi ?
<Ekill> Mauvaise idée #2 ? :D
<Foufoune> Exactement. J'ai appris quelques secondes plus tard que cette petite cordelette était en fait un système de sécurité révolutionnaire, qui permet d'enrouler instantanément la toile de tente pour la débarrasser d'éventuels encombrements qu'elle aurait sur elle...
<Ekill> Nan... Me dis pas ça...
<Foufoune> Si. Tu vois, j'étais sûr qu'il pouvait rien m'arriver de pire... Et pourtant ce fût le cas.
<Foufoune> Donc je me suis accroché à cette cordelette, et là, la toile s'est rangée en une seconde. Donc je récapitule : eau, savon, pied dans la bassine, en train d'me casser la gueule de façon magistrale, et la main accrochée à une cordelette. Et bah pour couronner le tout, je me suis retrouvé dans cette situation avec EN PLUS une énooooorme goutte d'eau au-dessus de la tronche, et rien pour la retenir ! :D
<Ekill> OMG X'D
<Foufoune> Mais c'est pas tout...
<Ekill> ?
<Foufoune> Tu vois, j'me suis pris ça dans la gueule, j'étais par terre, inondé, savonneux, et avec cette PUT... de bassine encore coincée sur mon pied. Et là, y a le serveur (qui faisait le ménage) qui sort du pub, les larmes aux yeux tellement il riait. Et ce con, au lieu de venir m'aider et me demander si je vais bien, il s'approche, me sert la main, et me dis :
<Foufoune> "Oh la la, sincèrement, c'est la plus belle performance que j'ai jamais vue !"
<Ekill> Sérieux, t'es mon héros x"D
Score : 13399 / 81933 commentaires
<MùGeN> j'etais en pleine revision tu viens de me deconcentrer
<Tiduslov> ah nan mais j'hallucine quoi, la mauvaise foi
<MùGeN> comment ça de mauvaise foi?
<MùGeN> sachez mooooooooooooonsieur que je ne suis pas de mauvaise foi !
<Tiduslov> sachez mooooooooooooonsieur que vous n'etes point crédible quand vous parlez de révisions !
<MùGeN> sachez mooooooooooooooooooooooooooooOOOOOOOOOOOOOOOooooooonsieur que si il existe un être sur cette terre qui emploie des raisonnement inexactes et lache des gaaaaaaaaâaaaz plus haut que son cul, c'est bien vous cher mooooooooooooooooooooooooooooonsieur
<Tiduslov> Mais môôôôôôôôôssieur vous me calomniez de la sorte alors que j'emploie des termes non péjoratifs !
<MùGeN> sachez moÔÔÔÔÔÔnsieur que votre présence ici et malgré le fait que j'ai reussi à garder mon sang-froid jusqu'a maintenant m'est extremement incommodante et de ce fait je vous prie et encore une fois excusez ma grossierté : "D'ARRETER DE M'EMMERDER"
<Tiduslov> Mais c'est moi qui vous emmerde très cher môôôôôôôôôôôônsieur, je ne vous ai point indiqué de venir m'enquiquiner de la sorte ! Je vous prierais donc de prendre la porte et de sortir expréssement de ce lieu !
<MùGeN> qu'entend-je un malotru nauséabont et rapiécé dans votre espèce me faire la morale à moi, gentleman parfait ! ? c'est tout bonnement honteux espèce d'insignifiant personnage de basse caste. c'est à vous de debarasser le plancher , qui au passage est bien plus précieux que vous, et comme on dit si bien en angleterre "FUCK YOUR MOTHER"
<Tiduslov> Arf, je sèche >_>
Score : 5376 / 12288 commentaires