Favoris de LongAzBan

Nana : je dois faire un mode opératoire (fiche qui dit comment faire quelque chose) pour montrer que je sais déployer de machines, tellement dur a faire pour un master en informatique
Anxy : BRANCHÉ LÉ CABL'
Nana : attends pas seulement, je dois déployer des ghosts en appuyant sur des touches du clavier
Nana : mais visiblement ils veulent que je fasse des screenshots quand même, parce qu'on est un peu débiles
Anxy : limite prend en photo l'unité centrale et dessine une flèche pour mettre en évidence le bouton de boot, qu'ils soient bien sûrs que tu sache comment démarrer l'ordi
Nana : xD ils vont me dire que le mode opératoire est pas assez succinct
Anxy : à la limite prend les bien pour des cons comme ça ils vont arrêter de t'en demander
Anxy : prend des photos de l'écran de boot et marque "il faut attendre que l'ordinateur démarre, généralement ça prend 5 minutes"
Anxy : "je déplace la souris jusqu'à ce que la flèche sur l'écran soit au dessus du dossier 'mode opératoire'"
Anxy : "j'arrête de bouger la souris, puis je double clique sur son bouton gauche avec l'index"
Nana : et je met des photos de mes mains quand je tape sur le clavier
Anxy : ouais voilà, mais lettre par lettre
Anxy : déjà je pense que quand tes chefs verront arriver le .doc de 1,2 Go avec toutes les images que t'aura fourrées dedans, ils vont bien déchanter
Nana : nan ils pourront pas le lire, parce qu'il faut le mettre au bon format sachant qu'ils ont chacun un logiciel différent pour le lire
Anxy : ah ouais, du coup fais un mode opératoire pour leur expliquer comment ouvrir et lire ton mode opératoire
Nana : mais ils pourront pas tous l'ouvrir :3
Anxy : envoie leur une lettre postale alors
Anxy : Bien sûr, pour qu'ils soient sûrs que tu saches écrire, prend des photos de toi en train de rédiger la lettre et envoie les avec
Score : 1680 / 19815 commentaires
<Foufoune> Mec, sans déconner, j'suis un putain de survivant. J'en ai marre.
<Ekill> Gné ?
<Foufoune> Ma légendaire malchance a encore frappé.
<Ekill> Ah ? Vas-y, fais-moi rêver.
<Foufoune> J'étais en ville, je marchais pour aller prendre mon bus et j'passe comme d'hab par la petite ruelle avec le pub que je t'ai montré l'autre jour.
<Ekill> Ouais
<Foufoune> Donc je marche pépère, la tête dans la lune, bref comme d'hab quoi. Sauf que cette fois, un élément a changé : un gars du pub faisait le ménage.
<Foufoune> Ce qu'il faut savoir préalablement, c'est comme hier c'était le déluge, bah la toile qui est constamment ouverte à fond s'était repliée sous le poids de l'eau, et formait donc une énorme baignoire juste au-dessus de la terrasse.
<Ekill> Haha j'te sens bien sur ce coup xD
<Foufoune> (va chier). Donc moi j'avance vers le pub, et j'avais pas vu que le gars avait posé par terre une petite bassine avec de l'eau savonneuse pour faire son bordel là. Et là que tout a commencé...
<Foufoune> Tu vois, un mec normal aurait vu la bassine et l'aurait contournée. Un mec maladroit l'aurait renversée et s'en serait foutu partout... Bah moi je suis ni l'un l'autre. Moi j'ai mis le pied dedans comme un con. Et ce qui est fort, c'est que mon pied faisait EXACTEMENT la taille de cette connerie de bassine. Du coup, il est resté coincé dedans.
<Ekill> Epic ! XD
<Foufoune> Et moi tu vois, tête en l'air, je m'en étais même pas rendu compte. Du coup je continue, et en levant mon pied je m'aperçois de la chose. Du coup je secoue mon pied pour décrocher la bassine... Mauvaise idée #1 : j'ai foutu de l'eau partout sur mon jean et par terre, et résultat, vu comme je dansais la samba pour essayer d'enlever cette merde, bah évidemment je glisse.
<Foufoune> Donc là je te laisse imaginer la scène : j'ai de l'eau et du savon partout autour de moi et sur moi, j'ai les 4 fers en l'air, et j'ai mon pied coincé dans une bassine.
<Ekill> MDR
<Foufoune> Là tu vois, j'ai eu un réflexe parfaitement normal : chercher de quoi me raccrocher. Et miracle, je vois une petite cordelette blanche à portée de main. Donc comme il pouvait rien m'arriver de pire, autant essayer de sauver l'honneur. Et tu sais quoi ?
<Ekill> Mauvaise idée #2 ? :D
<Foufoune> Exactement. J'ai appris quelques secondes plus tard que cette petite cordelette était en fait un système de sécurité révolutionnaire, qui permet d'enrouler instantanément la toile de tente pour la débarrasser d'éventuels encombrements qu'elle aurait sur elle...
<Ekill> Nan... Me dis pas ça...
<Foufoune> Si. Tu vois, j'étais sûr qu'il pouvait rien m'arriver de pire... Et pourtant ce fût le cas.
<Foufoune> Donc je me suis accroché à cette cordelette, et là, la toile s'est rangée en une seconde. Donc je récapitule : eau, savon, pied dans la bassine, en train d'me casser la gueule de façon magistrale, et la main accrochée à une cordelette. Et bah pour couronner le tout, je me suis retrouvé dans cette situation avec EN PLUS une énooooorme goutte d'eau au-dessus de la tronche, et rien pour la retenir ! :D
<Ekill> OMG X'D
<Foufoune> Mais c'est pas tout...
<Ekill> ?
<Foufoune> Tu vois, j'me suis pris ça dans la gueule, j'étais par terre, inondé, savonneux, et avec cette PUT... de bassine encore coincée sur mon pied. Et là, y a le serveur (qui faisait le ménage) qui sort du pub, les larmes aux yeux tellement il riait. Et ce con, au lieu de venir m'aider et me demander si je vais bien, il s'approche, me sert la main, et me dis :
<Foufoune> "Oh la la, sincèrement, c'est la plus belle performance que j'ai jamais vue !"
<Ekill> Sérieux, t'es mon héros x"D
Score : 13183 / 76132 commentaires
Plums: Ok, bon.. Peuple des boulets, vénérez-moi.
Plums: J'étais dans le RER pour rentrer à Poissy.
Plums: On arrive à La Défense, tout le monde descend, j'me dit que c'est normal, vu que y a tout le temps beaucoup de monde qui descend à La Défense. Les portes se referment au bout d'environ une minute. Et là je vois sur le panneau sur le quai : "La Défense : terminus".
Plums: Juste après, le rer repart dans l'autre sens..
Plums: Donc bon là je stresse un peu mais j'me dis que j'ai qu'à m'arrêter à la station d'après et puis ce sera bon.
Plums: Sauf qu'il a quitté le quai, mais il s'est arrêté 100m après..
Plums: Donc : j'étais dans un rer, toute seule, pas sur le quai, j'avais aucune idée de quand est-ce qu'il allait repartir et les portes s'ouvraient pas : ambiance !
Plums: Bon là forcément, la stressée que je suis commence à courir d'un bout à l'autre du wagon pour voir si y a pas d'autres cons comme moi qui sont restés coincés. J'essaye d'ouvrir les portes qui venaient de se fermer. Rien.
Plums: Je décide d'appeler ma mère, j'essaye de lui expliquer, mais bon avec le stress et la voix qui chevrote ça prend du temps.
Plums: Au final, je décide de tirer sur la sonnette d'alarme (3750€ d'amende quand même) histoire que quelqu'un vienne me tirer de là, et vite.
Plums: Au bout de 5 minutes toujours rien, et là ma mère me dit d'essayer d'ouvrir les portes du côté opposé.
Plums: Et là, miracle, ça s'ouvre ! o/
Kay: Du côté des rails ? o.o
Plums: Nan du côté du mur. Mais y avait un genre de mini quai avec des escaliers, une petite voie, puis des escaliers pour revenir sur le quai.
Plums: Mais bon j'me dis que si je sors, et que c'est à ce moment-là que le train décide de repartir, ben j'suis baisée.
Plums: Donc je reste dans le wagon, je sors juste la tête et, toujours au téléphone avec ma mère, je crie comme une tarée "EXCUSEZ-MOUAAAAAAAA ! Y A QUELQU'UUUUUUUUUUUUN ?!". 4-5 fois au cas où le mec soit sourd. Mais bon forcément personne répond, sinon c'pas drôle.
Plums: Au final je me décide à sortir et à rusher jusqu'au quai, parce que bon, j'allais pas rester dans le train pendant 50 ans non plus. J'me suis jamais sentie aussi thug et aussi conne à la fois.
Plums: Bon, au final, j'arrive sur le quai, y a 2 mecs qui viennent vers moi donc je leur explique ce qu'il m'est arrivé, et là ils me disent que j'ai bloqué toute la voie. Les trains d'après étaient tous retardés, parce que j'avais déclenché l'alarme...
Plums: J'étais tellement mal omg, t'avais un quai bondé qui me regardait en mode "C'est elle ! C'est sa faute ! Brûlons-là !"
Plums: Pendant que je parlais y a un conducteur qui est arrivé dans la cabine du train que j'avais quitté mais comme il avait pas l'air de venir voir ce qu'il se passait ben je me suis cassée sur mon quai pour rentrer..
Plums: Conclusion, je suis plus un simple boulet, ça vous le saviez déjà, maintenant je suis un boulet de compétition capable de retarder une ligne entière de rer A :3
Score : 1774 / 17323 commentaires
Latif : Sinon moi j'étais en histoire et la prof dit que j'avais un exposé a faire et que je l'ai pas fais. J'avoue, j'avais complètement zappé. Du coup, j'improvise en disant "ça tombe bien je l'ai là !" *sort un post it bleu*
Hezul : Coup de bluff classique, quand même...
Latif : J'ai parlé de "l'influence des jeux vidéos sur le comportement humain a travers le temps". Tout le monde dit que GTA rend violent, toussa...
Latif : Donc moi j'ai parlé de la naissance du jeu vidéo, avec des inspirations de différents sites du web dont so do myth.
Latif : Je démarre avec le premier jeu, quoi, Pong, qui consistait en un affrontement entre Amerique et Soviétiques pour rejeter un pauvre vietnamien immigré carré
Latif : dans le but d'inculquer aux jeunes que "les vietnamiens sont méchants" a cause de la guerre du Vietnam
Hezul : C'est passé ?
Latif : Mais complètement. Du coup j'ai enchaîné avec la riposte asiatique avec Space Invaders, qui consistait a affronter de méchants assaillants americains venus du ciel a l'aide de la technologie (Hiroshima, Nagasaki, guerre du Vietnam...), et affirmait ainsi que la société Americaine "c'est le mal"
Latif : Or, ironie du sors, le jeu sur arcade était tellement bien que le japon fut contraint de créer davantage de "yens" en pièces, plongeant ainsi complètement dans le capitalisme.
Latif : Sautant sur l'occasion, les americains les enchainent en récupérant "pac man"
Latif : qui encourage la consommation (les pac gum) du gentil citoyen zt d'éviter les gens les empêchant de consommer davantage, les méchants fantômes soviétiques
Latif : (on voit a leur regard qu'ils sont soviétiques)
Hezul : En effet. Et le leader est rouge.
Latif : Les soviétiques, justement, ne PEUVENT PAS laisser passer ça et créent donc Tetris, qui fait l'apologie des biens communs, et donc du COMMUNISME
Latif : Devant le danger engendré par ce jeu, les Americains s'arrangent rapidement pour récupérer la licence et donc, ainsi, démolir tout le message "communiste" contenu en elle. Ils sortiront par la même occasion Madame Pac Man destinée a ramener sa première licence sur les devants de la scène.
Latif : Mais, constatons le, madame Pac Man créé a la base pour montrer "l'ouverture du marché au femme" et "la fin du sexisme" est un énorme coup monté !
Latif : En effet, madame pac man est BEAUCOUP plus compliqué que son homologue masculin o_o
Hezul : Mais c'est vrai !
Latif : Démontrant ainsi qu'il est beaucoup plus dur pour la femme de s'en sortir dans la société de consommation et, pourtant, pour un résultat INFERIEUR
Latif : car beaucoup de versions de "madame pc man" possèdent DEUX PAC GUM EN MOINS sur l'ecran o_o
Hezul : O_O !
Hezul : UNE HONTE !
Latif : Oui, un scandale
Latif : Bref dans la salle, le truc hilarant, c'est qu'il y a des gens qui y croient au fur et a mesure dur comme fer
Hezul : Ouais, enfin... sont un peu pas doués dans ta classe en même temps...
Latif : La prof qui se laisse prendre au jeu en se disant qu'on vit dans un monde corrompu !
Latif : D'autres qui critiquent en disant que c'est faux, toussa, mais s'ils avaient captés ils réagiraient pas ainsi
Hezul : Mais genre elle t'a pas interrompu, la prof ?
Latif : Si, quand même. Quand j'ai commencé à dériver sur le satanisme des pokémons et la zoophilie encouragée par Mario.
Hezul : Ah, oui, là quand même
Latif : "... mais, ce que vous dites... ça n'a jamais rien changé aux idées de ces pays !"
Latif : Je l'attendais, là ! Pan les deux pieds dans le plat !
Hezul : O_o
Latif : Je rétorque : 'EXACTEMENT ! è_é"
Latif : "Donc qu'on arrête de nous bassiner avec le fait que les jeux vidéos INFLUENCENT LES JEUNES ET LES FONT DEVENIR VIOLENT nom de dieu è_é"
Latif : "Ça n'a jamais fonctionné, et ça ne fonctionnera jamais, c'est que du pipeau débité par des politiciens en manque de causes"
Latif : ... Pan, je place la vraie critique a la fin en deux phrases : Applaudissement général Q.Q
Latif : Je suis trop content Q.Q
Latif : J'ai pwnd la prof elle y a cru a fond Q.Q
Hezul : Moi je dis : GG
Score : 18228 / 98334 commentaires
Messie10 : Salut tout le monde, j'ai un ptit problème à vous faire part
Messie10 : Je suis en cité u et il ya une voisine qui m'intéresse beaucoup, mais je sais pas comment l'aborder...
Messie10 : Je suis coincé...
Susje : Bah, engage la conversation, cherche à maintenir le contact ;)
Mot-lière : "Bonjour, tu t'appelle comment ?... Ah, c'est un joli nom, MOI C4EST Bidule, je suis dans la chambre 307 ?... Et sinon, tu es dans quel UFR ?..." ;)
Susje : Un peu trop direct non ?
Niktoit : Tu lui di quel es mignone
Mot-lière : Beuh non ;)
Mot-lière : Mouais, ça par contre ça peut moins marcher !
Niktoit : g pécho plein de fois comme ça !
Susje : Euh...
Neige-Blanche : Comment aborder les gens en général ... J'ai l'impression que c'est le pb de bcp de monde.
Neige-Blanche : Moi je suis une ancienne timide.
Neige-Blanche : J'étais la timide qui ne parle pas, qui n'a rien à dire, qui N'OSE PAS.
Neige-Blanche : Ensuite j'ai un peu travaillé dans des boutiques entant que vendeuse, j'ai été hôtesse d'accueil.
Neige-Blanche : + 1000 pour le décoinçage, j'avoues.
Neige-Blanche : Mais en entreprise, je persistais à être timide, réservée.
Neige-Blanche : Les gens étaient plus intelligents que moi, avaient plus de choses à dire, et de surcroit des choses plus intéressantes.
Neige-Blanche : Seulement voila. Un jour, je me suis rendue compte que ces gens intéressants s'appuyaient beaucoup sur moi pour se faire valoir.
Neige-Blanche : Que j'étais de plus en plus en position de "Dindon de la farce" que ces gens étaient un peu cons, quand même.
Neige-Blanche : Qu'en analysant bien leurs discours, j'avais des idées aussi valables que les leurs.
Neige-Blanche : Puis un jour, la boutade de trop.
Neige-Blanche : Mon boss très intelligent annonce à la cantonade que le rouge de mon chemisier ne va pas avec le rouge de mon rouge à lèvres.
Neige-Blanche : Il ne riait pas.
Neige-Blanche : Moi non plus.
Neige-Blanche : J'ai donc placer que je m'en lavais les mains, le coeur timide et battant.
Neige-Blanche : Puis, j'ai de plus en plus dit le fond de ma pensée, donner mon avis très souvent contraire sur les travaux en cours.
Neige-Blanche : Je n'étais plus la gentille collègue timide mais la collègue au fort tempérament, celle qui fait Fuck.
Neige-Blanche : Ca s'est généralisé au reste de ma vie, et depuis ça va.
Neige-Blanche : J'ai envie de m'intégrer ? Je m'intègre partout.
Neige-Blanche : Je ne suis culturellement pas au niveau de mes interlocuteurs ? Je m'intéresse à eux et apprends d'eux.
Neige-Blanche : Le niveau de mon voisin est au ras des pâquerettes ? Je le suis.
Neige-Blanche : J'ai eu affaire il y a 15 jours à un groupe de personnes assez fermé, je n'étais pas motivée pour les aborder, mais j'ai fait l'effort de m'imposer dans la converse... "Cette plaquette là ? Ah oui elle est très bien élaborée !"
Neige-Blanche : Le regard franc mais pas insistant, le sourire, sont le début d'une intégration.
Neige-Blanche : En Amour c'est idem
Neige-Blanche : Pas besoin de grandes phrases pensées à l'avance
Neige-Blanche : Un sourire, un regard, un "Salut ça va ?" Et hop tu poursuis ton chemin sans attendre la réponse.
Neige-Blanche : Le lendemain, quand la personne te revoit, elle te dit Bonjour d'elle-même.
Neige-Blanche : Bon, je vous souhaite bonne soirée, je vais me faire une tisane, ça fait du bien de lâcher ça...
* Neige-Blanche has disconnect
Messie10 : ...
Messie10 : C'est ma nouvelle déesse
Score : 2221 / 24829 commentaires
<DzakurtH> Vous allez pas me croire
<paldi> ca rime avec poire
<DzakurtH> oO
<DzakurtH> encore bourré lui
<DzakurtH> bref
<DzakurtH> J'étais dans une grande surface avec ma copine, et de nos jours dans les grandes surfaces y'a la 3G partout
<DzakurtH> Et vu que ma copine achetait ses légumes ou je ne sais quoi d'autre, je me suis dit : pour passer le temps je vais vérifier que la 3G passe dans tout le magasin, en me baladant avec mon iphone sans arrêter d'actualiser une page web
<DzakurtH> je me disais si il y a un endroit ou ça passe pas j'irai prévenir les gérants du magasin
<paldi> je tiens a souligner que cet homme ose dire aux gens qu'ils sont bourrés
<DzakurtH> Et donc je me balade dans le magasin les yeux rivés sur mon iphone
<DzakurtH> Laisse moi finir
<DzakurtH> Et la je me cogne contre un mec qui marchait dans l'autre sens, aussi avec son téléphone
<DzakurtH> Après quelques paroles échangees je me suis rendu compte peu à peu qu'il était aussi la avec sa copine
<paldi> incroyable dis donc
<DzakurtH> J'ai aps fini
<DzakurtH> on sympathise et tout
<DzakurtH> Et je demande au mec ce qu'il faisait sur son tel (d'une manière plus délicate que ça)
<DzakurtH> Il me répond "je vérifiais que la 3G marche partout dans le magasin" Donc en gros en vérifiant que la 3G marche partout dans une grande surface je suis rentré dans un mec qui faisait la même chose que moi et qui est devenu mon pote
<DzakurtH> J'ai halluciné
<paldi> allociné
<DzakurtH> Ferme ta gueule.
Score : 7935 / 88621 commentaires