Favoris de Vidare

Il voulait du thé 🍵😬

@Lorien_Angmar: Je viens de prendre un rdv pour me faire installer la fibre. Ça me rappelle que la dernière fois que j'ai reçu un technicien pour la fibre, il m'est arrivée une histoire qui résume à elle-seule l'inutilité de ma vie.
@Lorien_Angmar: J'avais 19 ans. J'étais jeune et belle (non), et heureuse d'avoir la fibre chez moi. J'accueille le technicien, je vous passe les détails, bref. Il part chercher un truc dans sa voiture. Je laisse la porte de l'appart grande ouverte pour qu'il puisse circuler comme il veut.
@Lorien_Angmar: Le mec revient, et là SURPRISE : il est pas tout seul. Un mec le suit, un grand black, qui enlève ses chaussures avant d'entrer dans mon appart. Comme le technicien ne disait rien, je me suis dit que c'était un collègue à lui et je le laisse rentrer.
@Lorien_Angmar: (Vous le sentez là, que c'était une gigantesque erreur ?)
@Lorien_Angmar: Le technicien repart dans ma chambre faire son installation, et son collègue chelou restait dans le couloir à me regarder. Sans rien dire. Du coup je disais rien non plus. Mais je commençais à me demander pourquoi y'avait besoin d'être deux pour rien foutre.
@Lorien_Angmar: Et là, le mec parle enfin. D'une voix toute douce, il me lâche : "Tu pourrais me faire un thé ? Il me faut du thé là." Il avait l'air totalement défoncé. Je bloque un peu, et il me lâche : "Ou une pipe hein, si c'est possible." Moi: DU THÉ C'EST BIEN DU THÉ JE VAIS FAIRE DU THÉ.
@Lorien_Angmar: Donc là, je pars faire chauffer une casserole pour le thé, avec des yeux encore plus méfiants que Pouletto. Me demandez pas pourquoi je l'ai fait, j'étais démunie. Y'avait Bob Marley pieds nus dans mon couloir qui voulait du thé, alors j'ai fait du thé.
@Lorien_Angmar: ET LÀ MEILLEUR MOMENT DE MA VIE. Le technicien sort de ma chambre en me disant : "J'ai bientôt fini". Il voit le gars chelou assis dans ma cuisine avec son thé, mon air paniqué, il me prend à part, et il me dit : "Mais il est étrange votre ami, vous avez besoin d'aide ?"
@Lorien_Angmar: COMMENT ÇA "MON" AMI ?! (Je suis en train de rigoler nerveusement en l'écrivant mais à ce moment là je rigolais pas du tout)
@Lorien_Angmar: Et je lui fais : "Mais... Je croyais qu'il était avec vous". Le technicien me dit non, et là on se retourne tous les deux vers le gars en mode : "Si il est pas à vous ni à moi, QUE FAIT CET HOMME DANS CETTE CUISINE ?"
@Lorien_Angmar: Le technicien me dit : "Bon je vais appeler la police dans le salon, et vous allez lui parler en attendant, pour pas qu'il réagisse mal." Je prends mes balls à deux main, j'y vais, il était toujours en détente totale avec son thé. Je lui demande ce qu'il fait là.
@Lorien_Angmar: Le gars m'explique en environ 5min vu le niveau de défonce : "Bah j'ai frappé à toutes les portes, mais personne voulait m'ouvrir, et puis j'ai vu votre porte ouverte et vous m'avez laissé rentrer." J'étais donc tombé sur Boucle d'or, version creepy.
@Lorien_Angmar: Sachez que le meilleur moment est à venir. Je lui demande ce qu'il fait dans le quartier, et il me dit en toute décontraction : "Je traîne autour des universités, pour vendre ma came, c'est hyper rentable. Des fois je trouve même des filles qui font le job"
@Lorien_Angmar: Les filles qui font le job : "des meufs qu'il fait prostituer." Avec le technicien qui m'avait rejoint après son appel, on était là : "Ah oui, intéressant". Y'A UN GARS QUI RENTRE CHEZ MOI ET C'EST LE DODO LA SAUMURE DU QUARTIER VERSION DÉFONCÉ. C'est ça, ma vie.
@Lorien_Angmar: Et là, les flics rappellent mon technicien, ils sont en bas de mon immeuble. Le technicien me fait un signe de tête, je comprends. Je dis au gars : "Venez on descend, on va vous raccompagner, vous avez l'air fatigué." Le gars remet ses chaussures et nous suit. NORMAL. DÉTENTE.
@Lorien_Angmar: J'arrive en bas, les flics nous attendent, je sors en courant et je hurle : "IL EST DANS LE HALL, FAITES UN TRUC, ARRETEZ LE, C'EST UN MALADE" Le self-control, c'est moi. Et là, je me mets à pleurer, pour couronner le tout.
@Lorien_Angmar: Les flics vont voir le gars, le technicien leur explique la situation, ils l'embarquent sans poser de questions (vous allez comprendre après, c'est magique). Et les flics commencent à m'interroger. Enfin ils essayent, les pauvres.
@Lorien_Angmar: Je pleurais toutes les larmes de mon corps, impossible de m'arrêter. Les flics étaient inquiets : "Il vous a agressée ? Violée ? Il vous a demandé de faire des choses ?" Moi : DU THÉ ! *pleure de plus belle*
@Lorien_Angmar: Et là, un flic me dit cette phrase magique : "Vous pleurez parce qu'il vous a demandé de faire du thé ?" BAH OUI CONNARD, Y'A UN INCONNU QUI RENTRE CHEZ MOI, JE PENSAIS QUE C'ÉTAIT UN TECHNICIEN, C'ÉTAIT UN PROXENETE DEFONCÉ MAIS JE PLEURE PARCE QUE JE PRÉFÈRE LE CAFÉ.
@Lorien_Angmar: Le technicien qui était resté (le saint homme) vient à ma rescousse en leur disant : "Bah c'est normal qu'elle soit choquée quand même." Et le flic me dit : "Je comprends. En plus on le connaît, ça faisait un moment qu'on cherchait à l'arrêter, mais on avait du mal à le coincer."
@Lorien_Angmar: C'est pour ça qu'ils l'ont embarqué directement. Et là, on va faire une parenthèse, mais si j'étais un proxénète, et que je m'étais fait coincer par hasard dans un moment de défonce parce qu'une connasse laisse sa porte ouverte, j'aurais eu le seum.
@Lorien_Angmar: Voilà. En vrai j'en rigole avec vous, mais pendant des mois j'ai eu peur de rentrer, et de retrouver le gars devant chez moi qui m'attendait pour se venger. C'est jamais arrivé, et maintenant osef j'ai déménagé.
@Lorien_Angmar: Tout ça pour vous dire que si lundi prochain, le technicien se pointe avec un pote, il a intérêt à me présenter un extrait de son casier judiciaire avant de rentrer chez moi. Voilà. C'était l'histoire de ma vie.
Score : 3394 / 16646 commentaires
Messie10 : Salut tout le monde, j'ai un ptit problème à vous faire part
Messie10 : Je suis en cité u et il ya une voisine qui m'intéresse beaucoup, mais je sais pas comment l'aborder...
Messie10 : Je suis coincé...
Susje : Bah, engage la conversation, cherche à maintenir le contact ;)
Mot-lière : "Bonjour, tu t'appelle comment ?... Ah, c'est un joli nom, MOI C4EST Bidule, je suis dans la chambre 307 ?... Et sinon, tu es dans quel UFR ?..." ;)
Susje : Un peu trop direct non ?
Niktoit : Tu lui di quel es mignone
Mot-lière : Beuh non ;)
Mot-lière : Mouais, ça par contre ça peut moins marcher !
Niktoit : g pécho plein de fois comme ça !
Susje : Euh...
Neige-Blanche : Comment aborder les gens en général ... J'ai l'impression que c'est le pb de bcp de monde.
Neige-Blanche : Moi je suis une ancienne timide.
Neige-Blanche : J'étais la timide qui ne parle pas, qui n'a rien à dire, qui N'OSE PAS.
Neige-Blanche : Ensuite j'ai un peu travaillé dans des boutiques entant que vendeuse, j'ai été hôtesse d'accueil.
Neige-Blanche : + 1000 pour le décoinçage, j'avoues.
Neige-Blanche : Mais en entreprise, je persistais à être timide, réservée.
Neige-Blanche : Les gens étaient plus intelligents que moi, avaient plus de choses à dire, et de surcroit des choses plus intéressantes.
Neige-Blanche : Seulement voila. Un jour, je me suis rendue compte que ces gens intéressants s'appuyaient beaucoup sur moi pour se faire valoir.
Neige-Blanche : Que j'étais de plus en plus en position de "Dindon de la farce" que ces gens étaient un peu cons, quand même.
Neige-Blanche : Qu'en analysant bien leurs discours, j'avais des idées aussi valables que les leurs.
Neige-Blanche : Puis un jour, la boutade de trop.
Neige-Blanche : Mon boss très intelligent annonce à la cantonade que le rouge de mon chemisier ne va pas avec le rouge de mon rouge à lèvres.
Neige-Blanche : Il ne riait pas.
Neige-Blanche : Moi non plus.
Neige-Blanche : J'ai donc placer que je m'en lavais les mains, le coeur timide et battant.
Neige-Blanche : Puis, j'ai de plus en plus dit le fond de ma pensée, donner mon avis très souvent contraire sur les travaux en cours.
Neige-Blanche : Je n'étais plus la gentille collègue timide mais la collègue au fort tempérament, celle qui fait Fuck.
Neige-Blanche : Ca s'est généralisé au reste de ma vie, et depuis ça va.
Neige-Blanche : J'ai envie de m'intégrer ? Je m'intègre partout.
Neige-Blanche : Je ne suis culturellement pas au niveau de mes interlocuteurs ? Je m'intéresse à eux et apprends d'eux.
Neige-Blanche : Le niveau de mon voisin est au ras des pâquerettes ? Je le suis.
Neige-Blanche : J'ai eu affaire il y a 15 jours à un groupe de personnes assez fermé, je n'étais pas motivée pour les aborder, mais j'ai fait l'effort de m'imposer dans la converse... "Cette plaquette là ? Ah oui elle est très bien élaborée !"
Neige-Blanche : Le regard franc mais pas insistant, le sourire, sont le début d'une intégration.
Neige-Blanche : En Amour c'est idem
Neige-Blanche : Pas besoin de grandes phrases pensées à l'avance
Neige-Blanche : Un sourire, un regard, un "Salut ça va ?" Et hop tu poursuis ton chemin sans attendre la réponse.
Neige-Blanche : Le lendemain, quand la personne te revoit, elle te dit Bonjour d'elle-même.
Neige-Blanche : Bon, je vous souhaite bonne soirée, je vais me faire une tisane, ça fait du bien de lâcher ça...
* Neige-Blanche has disconnect
Messie10 : ...
Messie10 : C'est ma nouvelle déesse
Score : 2277 / 26629 commentaires
Dpdly: L'autre jour je fouillais dans mes fichiers de la fac sur mon vieux pc et j'ai retrouvé un truc rigolo qui mérite je pense un petit thread.
Dpdly: Flashback en 2009 : Avant d'être aux arts-déco, j'ai fait 2 ans en IUT infocom à Grenoble. Concrètement, c'était nul et ça m'a rien appris
Dpdly: On avait des cours inintéressants où on faisait des communiqués de presse, du marketing, et beaucoup d'exposés et d'études de cas.
Dpdly: Le seul moyen qu'on ait trouvé avec mes potes pour rendre ça supportable, c'était de jamais suivre les consignes et de faire n'importe quoi.
Dpdly: Par exemple, une fois ou on devait faire des bannières de pub pour des collectivités locales, on a fait "Franche-comté, conseil régional - Franchement, comptez sur nous" ou "Région Limousin, Roulez en Limousin", "Région Paca, ya plus qu'à"
Dpdly: Là sur mon disque dur, j'ai retrouvé un exercice de compta. Où on avait donc décidé de faire ça à notre manière.
Dpdly: C'était une étude de cas fictive ou il fallait imaginer et budgeter une campagne de com pour l'arrivée du tram à Amiens. (pourquoi Amiens ? Je sais pas.)
Dpdly: Fallait faire le plan de com, tenir la compta, écrire un communiqué de presse et faire une présentation orale. Budget fictif : UN MILLION.
Dpdly: Je vais donc vous montrer des extraits de tout ça pour vous montrer tout ce qu'on peut faire quand on a un million pour faire n'importe quoi
Dpdly: Déjà ça partait mal, on avait choisi un nom bien dégueulasse: TRAMiens
Dpdly: Au début on avait fait ça bien, on essayait de dépenser l'argent correctement, en achetant des panneaux pubs, des encarts presse...
Dpdly: Genre là jcomprends rien au calcul, mais ça a l'air encore sérieux:
Dpdly: 140 faces en 2m² pendant 2 mois soit 8 semaines (1.5millions de contacts/semaine) 161 MUPI et 230 Abribus sur la base d'1/3 du réseau total soit 130 panneaux (source JCD)
Dpdly: Fabrication - 80 faces 80*5.20=416€
Dpdly: Conception - 2m²-> 148€
Dpdly: Achat d'espace -> 9308 * 8= 74464€
Dpdly: Soit 75028 € et donc 93785€
Dpdly: On avait aussi bien sur prévu un site internet. Visiblement de qualité vu le tarif et la réf: Création du site internet pour le compte à rebours: 7400€, pour un site dans l'esprit de celui de Ségolène Royal
Dpdly: En fait, c'est quand on a commencé à réfléchir à un événement pour l'inauguration que c'est un peu parti en vrille.
Dpdly: On s'est demandé ce qui pourrait rameuter du monde, et on s'est dit que battre des records du monde c'est toujours populaire.
Dpdly: Alors on a proposé de battre à Amiens le record de la plus grande pizza du monde. Le record à l'époque : 300 mètres. Easy.
Dpdly: Sauf que c'était pas hyper local, donc on a choisi une variante amiénoise : LA PLUS GRANDE FLAMICHE DU MONDE.
Dpdly: Pour budgéter ça, on a pris une recette sur Marmiton, qu'on a multiplié avec un produit en croix par le diamètre de la flamiche géante.
Dpdly: Ce qui donne: Ingrédients + ustensiles de cuisine + grande planche en bois pour étaler la pâte
Dpdly: Pour 8 personnes, environ 4€
Dpdly: 1 oeuf
Dpdly: 50g de beurre
Dpdly: 200g de farine
Dpdly: du sel
Dpdly: de la levure boulanger
Dpdly: 200g de maroilles
Dpdly: 100 000/8=12500 - 12500*4=50 000€
Dpdly: Calcul du nombre de cuisiniers, sachant qu'une flamiche pour 8 personnes demande 10 minutes-> 10*12500-> 125 000
Dpdly: 125 000 (mins)/200(cuistos) = 625 mins, environ 10h
Dpdly: 200*10h*10€=~ 20 000€
Dpdly: Soit 70 000€ et donc 87 500 €
Dpdly: On a même fais un magnifique montage avec paint pour la présentation
Dpdly: Après on s'est dit qu'il nous fallait un mec connu pour fidéliser le public, un gars du coin. Une petite recherche « célébrités amiens » et...... JEAN PIERRE PERNAUT
Dpdly: Tellement certain qu'on arriverait à le convaincre, on l'avait budgété comme ça JPP : "Gratos? ville d'origine"
Dpdly: Ok maintenant qu'on a une tarte aux poireaux géantes et un présentateur du 13h, il nous manque un dernier truc qui marque les esprits.
Dpdly: Des milliers de pétales de roses qui jonchent les rails ? Ok, mais c'est pas encore assez percutant.
Dpdly: On avait prévu de faire traverser un papier craft où était projeté un film de l'ancien tramway de la ville par le nouveau
Dpdly: Des répliques gonflables de la cathédrale d'Amiens ? Soit, mais on en prends 10. Mais on peut encore trouver mieux.
Dpdly: On en a pas trouvé, du coup on va prendre des répliques de l'arche de la ville, 240€ la journée sur internet, 2400€ pour 10 arches, soyons fous, 3000€
Dpdly: Et là on a eu une super idée. Faire transporter les ciseaux pour l'inauguration par le maire en Jetpack, on avait même mis une image dans la présentation
Dpdly: D'ailleurs tant qu'à faire, autant l'acheter cash.
Dpdly: 112 000€ puis 3000€ pour le conducteur, 115 000€ soit 143 750€
Dpdly: Jcrois même qu'à un moment on avait envisagé que ce soit Jean Pierre Pernaut qui pilote le Jetpack, mais c'était un peu cher en assurances.
Dpdly: Au final, on a tout fait pour dépenser notre million. A la fin pour l'écouler y'avais même une tombola pour gagner des voitures et des télés
Dpdly: On a fini l'étude de cas avec 0€ de budget restant, et la satisfaction d'avoir correctement dépensé l'argent du contribuable.
Dpdly: Le pire dans tout ça c'est que c'était un truc avec un super gros coefficient, donc assez risqué pour le diplôme, et on a eu... 15 :|
Dpdly: La prof nous avait dit « vous avez fait n'importe quoi, mais vous l'avez bien fait, donc j'aimerais vous mettre moins, mais je peux pas »
Dpdly: Quand je relis tout ça je comprends pas la note. Je pense que la prof s'est juste bien marrée et voulait récompenser l'effort.
Dpdly: Moralité : faut jamais me confier un million d'euros pour un projet. Sauf si vous aimez les Jetpacks.
Score : 2755 / 33151 commentaires
<venant19> Hadopi n'est pas une légende urbaine, ça existe, mais c'est tellement à la ramasse que même si on me proposait un job là-bas, je ne sais pas si j'accepterais ^^
<ORelio> ah si justement c'est très bien payé on participe à des soirées buffet et tout
<ORelio> et puis c'est pas très fatiguant il parait
<Pyrrha> Bah ça nan, t'arrête une personne tous les 3 mois...
<Pyrrha> Tu fais des reportages genre 90 minutes enquête
<Romain42> Mouais, pas tenté pour bosser là-bas perso
<ORelio> Et alors ? Justement c'est bien payé et pas fatiguant
<Romain42> Tu défends des multinationales qui comprennent rien de rien à Internet (remise en question de la neutralité du net), et qui se mettent du fric plein les poches en ownant les internautes (strikes sur youtube, etc)
<ORelio> Ah je vois, tu veux dire que tu n'irais pas là, par fierté personnelle, je te compends !
<venant19> Perso, si on me filait un job bien payé là-bas, j'accepterais, tout simplement, car je sais que je n'arrêterai quasiment personne ^^ Alors quitte à être payé pour rien foutre, autant accepter ^^
<Zuppey> mais c'est pas intéressant comme boulot ._.
<Tomygub> L'argent rend ça interessant :D
<Zuppey> ah je viens de voir, 4880 euros par mois c'est pas mal pour avoir un peu d'argent avant d'aller faire un job plus intéressant
<ORelio> vwala :D
<ORelio> surtout qu'être payé pour regarder des lolcat c'est plutôt cool ^^
<Pyrrha> En vrai t'y va et tu va te retrouver chef de bureau...
<Pyrrha> En 3 mois on t'appelle pour organiser les formations de tes collègues
<Pyrrha> Au bout de 5 mois l'État t'accorde le titre de "Docteur spécialisé en défense informatique nationale", tu deviens agrégé par la plupart des organismes
<Pyrrha> Ton travail va se faire entendre, les Anonymous te contacteront pour avoir une taupe au cas où
<Pyrrha> En même temps, Hollande te décernera la Légion d'Honneur pour lui avoir installé Avast! Élysée sur son Notebook
<Pyrrha> Tu pèsera tellement de pesos que tu te fera enlever par des djiadistes qui feront un spot sur ta tête avec la barbe de 30 jours (fausse, évidemment). Ils te demanderont d'upload la vidéo toi-même sans laisser de traces
<Pyrrha> Tu le fera parce que mine de rien ils te passeront pas mal de matos que tu leur demandera pour assouvir leurs projets (mais tu livrera ces pièces en boîte postale en France)
<Zared> Hier j'ai mangé une pomme
<Pyrrha> Au final tu t'échappera ou l'armée fera son taf, tu retrouvera la France avec les honneurs, des pièces dernière gén, pété de tune pour les interviews et tu sera invité à des banquets gratuits pendant 2 semaines parce qu'on aura pitié de toi
<Pyrrha> Et pis tu prendra finalement ta retraite, bourré de pesos et avec une femme d'Europe de l'Est très connue (actrice...) et très jolie
<Pyrrha> Voilà, toujours motivé pour aller travailler chez eux ? :D
Score : 1563 / 49231 commentaires
Conseiller : Bonjour M. X, je me présente, je m'appelle Nicolas. Que puis-je faire pour votre service ?
Vous : bonjour Nicolas, je souhaiterais avoir quelques informations concernant mes assurances auto
Conseiller : Je suis là pour répondre à toutes vos questions.
Vous : j'ai eu un accrochage ce soir
Vous : je vous fais un résumé de l'accident
Vous : c'est compliqué
Conseiller : Nous allons voir ça ensemble.
Vous : j'étais engagé dans un rond point, sur la voie extérieure, donc dans la voie de droite
Vous : une voiture s'est engagé dans le rond point devant moi, en me coupant la route
Vous : j'ai donc freiné pour éviter la collision, mais la voiture à qui me suivait n'a pas eu le temps de freiner
Vous : et m'a embouti l'arrière de la voiture
Conseiller : Il s'agit là d'un défaut de maîtrise du véhicule, et manque de respect des distances de sécurité de la part du conducteur qui vous suivait.
Conseiller : Il est seul responsable dans ce cas.
Vous : voilà. Le soucis étant que le véhicule qui me suivait était conduit par mon épouse, au volant de mon second véhicule également assuré chez vous
Conseiller : Votre assurance ne couvre malheureusement pas les accidents entre véhicules d'un même propriétaire.
Conseiller : Peut-être est-il judicieux de porter plainte contre la voiture vous ayant coupé la route, si vous avez pu noter la plaque d'immatriculation, et à ce moment ouvrir un dossier de litige.
Vous : je peux faire ça. Mais étant donné que la voiture qui m'a coupé la route était conduite par mon fils, au volant de sa voiture assurée également chez vous sous mon nom
Vous : ça ne m'arrange pas
Conseiller : Le dossier étant compliqué, je le transmets à mes responsables
Vous : je vous l'avais dit que c'était compliqué.
Score : 5196 / 41928 commentaires