Favoris de Waddle

ūü§£ūüö™ūüŹÉ‚Äć‚ôāÔłŹ L'escape game qui vous √©chappe

@AdrienCorbeel: J'ai travaillé pendant un an comme Game master dans un escape room. Pendant 12 mois j'ai eu l'occasion de voir un bon nombre de choses improbables.
@AdrienCorbeel: Mais il y a une anecdote qui dépasse de loin toutes les autres.
@AdrienCorbeel: C'√©tait il y a deux mois. On venait d'ouvrir une toute nouvelle salle, √† l'ambiance un peu √©trange. Quelques groupes l'avaient d√©j√† test√©e, et mis √† part certains soucis techniques, √ßa se passait plut√īt bien.
@AdrienCorbeel: On était clairement pas prêt pour ce qui allait arriver.
@AdrienCorbeel: Un groupe de 3 personnes est venu faire la salle en fin de journ√©e. On les enferme et le jeu commence. Ils ne sont pas tr√®s dou√©s, du coup on leur donne pas mal d'indices (gr√Ęce √† un talkie walkie!) pour les aider √† r√©soudre les √©nigmes. Jusque l√†, rien d'anormal.
@AdrienCorbeel: Deux choses à savoir sur la salle, qui auront une importance pour la suite :
@AdrienCorbeel: 1) l'escape room est intentionnellement en désordre lorsqu'ils rentrent à l'intérieur
@AdrienCorbeel: 2) pendant le jeu, ils trouvent une arme en plastique
@AdrienCorbeel: Ils arrivent malgré tout à avancer dans le jeu, et atteignent à la fin. Il y a 2 portes : l'une mène vers la sortie, et s'ouvre avec une clé. L'autre est fermée avec un cadenas, et mène vers une future extension de la salle (mais pour le moment c'est juste une salle de bricolage)
@AdrienCorbeel: Il ne leur reste plus qu'une minute. Pour gagner, ils n'ont qu'à fouiller un peu, trouver une clé et sortir de là. Sauf qu'ils ne la trouvent pas.
@AdrienCorbeel: Ce qu'ils ont entre les mains, à la place, c'est une clé qui leur a déjà servi, et qui normalement ne s'utilise qu'une fois…
@AdrienCorbeel: ...et il se trouve que cette clé ouvre le cadenas de la salle de bricolage (ce qu'on ne savait pas évidemment)
@AdrienCorbeel: Donc le groupe ouvre la porte de cette salle qui est un peu sens dessus dessous : il y a des scies, des perceuses, de bouts de bois.
@AdrienCorbeel: Et ils sont persuadés qu'ils sont encore dans l'escape game. Forcément : la salle est en désordre, ce qui est cohérent avec le début du jeu.
@AdrienCorbeel: Ils se mettent donc √† fouiller parmi tout √ßa. De notre c√īt√©, on ne voit pas trop ce qui passe : on a pas mal d'angles morts, et pas de cam√©ra dans la salle de bricolage. Et pour ne rien arranger, on est occup√© √† surveiller les autres escape rooms.
@AdrienCorbeel: Ça pourrait très mal tourner : il y a plein de choses un peu dangereuses dans cette salle, des clous, du matériel de brico, etc...
@AdrienCorbeel: Mais l’improbable arrive : ils trouvent une clé. Et cette clé ouvre une autre porte.
@AdrienCorbeel: Qui mène sur la cour intérieure de l'escape game.
@AdrienCorbeel: Dehors.
@AdrienCorbeel: Le groupe arrive donc maintenant à l'extérieur. Et ils sont toujours persuadés d'être dans l'escape game. Il y a même un indice, lié à une autre salle dans cette cour, ce qui ne fait que renforcer leur conviction.
@AdrienCorbeel: Normalement, il n'y a pas moyen de sortir de cette cour int√©rieure. Il y a une porte qui donne sur la cour de l'immeuble d'√† c√īt√©, mais elle est g√©n√©ralement ferm√©e.
@AdrienCorbeel: Mais ce jour-là, forcément, forcément, elle était ouverte. Et ils continuent.
@AdrienCorbeel: Nous, de notre c√īt√©, on commence √† s'inqui√©ter de ne pas le voir sortir et de ne pas les voir sur nos √©crans de surveillance. Finalement, mon coll√®gue va voir dans la salle, ne les trouve pas (en plus ils avaient ferm√© les portes derri√®re eux pour je ne sais quelle raison).
@AdrienCorbeel: Il revient vers moi paniqué.
@AdrienCorbeel: Lui : Je ne trouve plus les clients !
@AdrienCorbeel: Moi : Comment ça tu ne les trouves plus ?
@AdrienCorbeel: Ils sont donc dans la cour de l'immeuble d'√† c√īt√©, et aussi improbable cela soit-il, ils sont toujours persuad√©s d'√™tre dans le jeu. Pour leur d√©fense, la cour ressemble vachement √† un escape game. Il y a m√™me une voiture avec la vitre bris√©e et les pneus crev√©s.
@AdrienCorbeel: Ca fait très déco.
@AdrienCorbeel: Et donc l'aventure continue.
@AdrienCorbeel: Ils rentrent dans l'immeuble √† c√īt√©. Qui n'appartient absolument pas √† l'escape game.
@AdrienCorbeel: Persuadés qu'il ne leur reste plus beaucoup de temps (de fait), ils se dépêchent et montent les escaliers.
@AdrienCorbeel: À ce moment, je n'ai pas tous les détails là, mais je sais en tout les cas qu'ils rentrent dans une pièce de l'immeuble (un lavoir peut-être ?) dans laquelle il y a plein de vêtements. Ils les fouillent, mais ne trouvent rien dedans (pas de clés cette fois-ci).
@AdrienCorbeel: Ils sortent de la pièce, continuent à monter les escaliers, et se retrouvent nez à nez… face à 2 mecs qui fument un joint.
@AdrienCorbeel: Les deux mecs flippent et se barrent en courant. Pourquoi ?
@AdrienCorbeel: Parce que devant eux se tiennent trois inconnus qui ont un FLINGUE en main.
@AdrienCorbeel: Ils avaient laissé le talkie-walkie dans la salle. Mais le pistolet en plastique, ils l'avaient EVIDEMMENT pris avec eux (il n'est pas extrêmement réaliste, mais après avoir pris un peu de beuh, on ne fait pas forcément attention à ce genre de détail j'imagine).
@AdrienCorbeel: Le franc tombe.
@AdrienCorbeel: Enfin.
@AdrienCorbeel: Ils r√©alisent que l'escape game n'a probablement pas engag√© deux gars pour fumer de la beuh devant eux. Et que 20‚ā¨ par personne pour faire un escape room qui continue dans l'immeuble d'√† c√īt√©, c'est assez improbable.
@AdrienCorbeel: Ils rebroussent chemin, font la route en sens inverse et reviennent dans la salle o√Ļ on les trouve, √† notre grand soulagement.
@AdrienCorbeel: On devenait fous. Eux, par contre sont ravis et nous racontent tout. C'était le meilleur escape room de leur vie.
@AdrienCorbeel: Moi √† ce moment l√† (et depuis) j'ai le cerveau en feu. Parce qu'il y a au moins 5 √©normes co√Įncidences qui se sont suivi les unes apr√®s pour que √ßa arrive. Parce que c'est tellement improbable que j'ai moi-m√™me du mal √† y croire.
@AdrienCorbeel: Et puis aussi, parce que ça aurait pu très mal à tourner. Qu'est-ce qui se serait passé s'ils étaient rentrés dans l'appart de quelqu'un ? Et s'ils s'étaient retrouvés face à quelqu'un de violent ? Comment est-ce qu'on explique ça à la police ?
@AdrienCorbeel: (d'ailleurs ils sont revenus avec un m√®tre mesureur qu'ils avaient trouv√©s je ne sais o√Ļ dans l'immeuble d'√† c√īt√©, persuad√© que c‚Äô√©tait un indice. Au vol !)
Score : 1669 / 28921 commentaires

Il voulait du th√© ūüćĶūüė¨

@Lorien_Angmar: Je viens de prendre un rdv pour me faire installer la fibre. Ça me rappelle que la dernière fois que j'ai reçu un technicien pour la fibre, il m'est arrivée une histoire qui résume à elle-seule l'inutilité de ma vie.
@Lorien_Angmar: J'avais 19 ans. J'étais jeune et belle (non), et heureuse d'avoir la fibre chez moi. J'accueille le technicien, je vous passe les détails, bref. Il part chercher un truc dans sa voiture. Je laisse la porte de l'appart grande ouverte pour qu'il puisse circuler comme il veut.
@Lorien_Angmar: Le mec revient, et là SURPRISE : il est pas tout seul. Un mec le suit, un grand black, qui enlève ses chaussures avant d'entrer dans mon appart. Comme le technicien ne disait rien, je me suis dit que c'était un collègue à lui et je le laisse rentrer.
@Lorien_Angmar: (Vous le sentez là, que c'était une gigantesque erreur ?)
@Lorien_Angmar: Le technicien repart dans ma chambre faire son installation, et son collègue chelou restait dans le couloir à me regarder. Sans rien dire. Du coup je disais rien non plus. Mais je commençais à me demander pourquoi y'avait besoin d'être deux pour rien foutre.
@Lorien_Angmar: Et l√†, le mec parle enfin. D'une voix toute douce, il me l√Ęche : "Tu pourrais me faire un th√© ? Il me faut du th√© l√†." Il avait l'air totalement d√©fonc√©. Je bloque un peu, et il me l√Ęche : "Ou une pipe hein, si c'est possible." Moi: DU TH√Č C'EST BIEN DU TH√Č JE VAIS FAIRE DU TH√Č.
@Lorien_Angmar: Donc là, je pars faire chauffer une casserole pour le thé, avec des yeux encore plus méfiants que Pouletto. Me demandez pas pourquoi je l'ai fait, j'étais démunie. Y'avait Bob Marley pieds nus dans mon couloir qui voulait du thé, alors j'ai fait du thé.
@Lorien_Angmar: ET L√Ä MEILLEUR MOMENT DE MA VIE. Le technicien sort de ma chambre en me disant : "J'ai bient√īt fini". Il voit le gars chelou assis dans ma cuisine avec son th√©, mon air paniqu√©, il me prend √† part, et il me dit : "Mais il est √©trange votre ami, vous avez besoin d'aide ?"
@Lorien_Angmar: COMMENT ÇA "MON" AMI ?! (Je suis en train de rigoler nerveusement en l'écrivant mais à ce moment là je rigolais pas du tout)
@Lorien_Angmar: Et je lui fais : "Mais... Je croyais qu'il était avec vous". Le technicien me dit non, et là on se retourne tous les deux vers le gars en mode : "Si il est pas à vous ni à moi, QUE FAIT CET HOMME DANS CETTE CUISINE ?"
@Lorien_Angmar: Le technicien me dit : "Bon je vais appeler la police dans le salon, et vous allez lui parler en attendant, pour pas qu'il réagisse mal." Je prends mes balls à deux main, j'y vais, il était toujours en détente totale avec son thé. Je lui demande ce qu'il fait là.
@Lorien_Angmar: Le gars m'explique en environ 5min vu le niveau de défonce : "Bah j'ai frappé à toutes les portes, mais personne voulait m'ouvrir, et puis j'ai vu votre porte ouverte et vous m'avez laissé rentrer." J'étais donc tombé sur Boucle d'or, version creepy.
@Lorien_Angmar: Sachez que le meilleur moment est √† venir. Je lui demande ce qu'il fait dans le quartier, et il me dit en toute d√©contraction : "Je tra√ģne autour des universit√©s, pour vendre ma came, c'est hyper rentable. Des fois je trouve m√™me des filles qui font le job"
@Lorien_Angmar: Les filles qui font le job : "des meufs qu'il fait prostituer." Avec le technicien qui m'avait rejoint apr√®s son appel, on √©tait l√† : "Ah oui, int√©ressant". Y'A UN GARS QUI RENTRE CHEZ MOI ET C'EST LE DODO LA SAUMURE DU QUARTIER VERSION D√ČFONC√Č. C'est √ßa, ma vie.
@Lorien_Angmar: Et l√†, les flics rappellent mon technicien, ils sont en bas de mon immeuble. Le technicien me fait un signe de t√™te, je comprends. Je dis au gars : "Venez on descend, on va vous raccompagner, vous avez l'air fatigu√©." Le gars remet ses chaussures et nous suit. NORMAL. D√ČTENTE.
@Lorien_Angmar: J'arrive en bas, les flics nous attendent, je sors en courant et je hurle : "IL EST DANS LE HALL, FAITES UN TRUC, ARRETEZ LE, C'EST UN MALADE" Le self-control, c'est moi. Et là, je me mets à pleurer, pour couronner le tout.
@Lorien_Angmar: Les flics vont voir le gars, le technicien leur explique la situation, ils l'embarquent sans poser de questions (vous allez comprendre après, c'est magique). Et les flics commencent à m'interroger. Enfin ils essayent, les pauvres.
@Lorien_Angmar: Je pleurais toutes les larmes de mon corps, impossible de m'arr√™ter. Les flics √©taient inquiets : "Il vous a agress√©e ? Viol√©e ? Il vous a demand√© de faire des choses ?" Moi : DU TH√Č ! *pleure de plus belle*
@Lorien_Angmar: Et l√†, un flic me dit cette phrase magique : "Vous pleurez parce qu'il vous a demand√© de faire du th√© ?" BAH OUI CONNARD, Y'A UN INCONNU QUI RENTRE CHEZ MOI, JE PENSAIS QUE C'√ČTAIT UN TECHNICIEN, C'√ČTAIT UN PROXENETE DEFONC√Č MAIS JE PLEURE PARCE QUE JE PR√ČF√ąRE LE CAF√Č.
@Lorien_Angmar: Le technicien qui √©tait rest√© (le saint homme) vient √† ma rescousse en leur disant : "Bah c'est normal qu'elle soit choqu√©e quand m√™me." Et le flic me dit : "Je comprends. En plus on le conna√ģt, √ßa faisait un moment qu'on cherchait √† l'arr√™ter, mais on avait du mal √† le coincer."
@Lorien_Angmar: C'est pour ça qu'ils l'ont embarqué directement. Et là, on va faire une parenthèse, mais si j'étais un proxénète, et que je m'étais fait coincer par hasard dans un moment de défonce parce qu'une connasse laisse sa porte ouverte, j'aurais eu le seum.
@Lorien_Angmar: Voilà. En vrai j'en rigole avec vous, mais pendant des mois j'ai eu peur de rentrer, et de retrouver le gars devant chez moi qui m'attendait pour se venger. C'est jamais arrivé, et maintenant osef j'ai déménagé.
@Lorien_Angmar: Tout ça pour vous dire que si lundi prochain, le technicien se pointe avec un pote, il a intérêt à me présenter un extrait de son casier judiciaire avant de rentrer chez moi. Voilà. C'était l'histoire de ma vie.
Score : 3803 / 29046 commentaires

Quand on vous dit que la drogue c'est mal... ūü§£

Micka: ah! ça sent l'histoire épique
Nelson: si c'est ce que je pense c'est au delà de l'epiquitude, on atteint le lvl légendaire...
* Micka sors le popcorn
Gecko: bon tu sais qu'on va souvent derrière le bahut pour fumer... Aujourd'hui on y va avec Nelson et Cheche, on tapait quelques soufflettes tranquilou tu vois
Micka: ouais et?
Nelson: ptin rien que de revoir la scène je suis plié en deux et j'ai envie de gerber mdr
Gecko: bah pascal nous a suivi et a voulu test, du coup je lui en fait une petite, c'était mon dernier bédo
Gecko: et là il s'accroupit au milieu du chemin, devient pale et fini sur le cul xd
Micka: comme moi la première fois...
Nelson: atta le meilleur arrive là, j'en chiale ptin
Gecko: bon fin de la pause on retourne en cours, tu connais pascal, toujours au 1er rang... L√† le cours de fran√ßais commence et on voit que mme poisson est pas tr√®s fra√ģche, elle se sent pas tr√®s bien xd
Gecko: à un moment elle demande qui a marché dans la merde, tout le monde regarde... Rien
Gecko: le cours reprend et 2 minutes après elle fait passer pascal en interro au tableau, quand il se lève tout le monde voit une belle chiasse de clébard collée sur son cul
Nelson: c'est pas tout !
Micka: c'est pas mal déjà là xd
Gecko: nan mais le pire c'est que personne n'a dit que ça venait de lui, il commence à bafouiller au tableau toujours en bad complet et gerbe dans la poubelle
Gecko: la prof pour l'aider lui fout une tape dans le dos et la elle vois la chiasse immonde sur son ben, elle a juste eu le temps d'ouvrir la fenêtre pour gerber sur la caisse de la CPE !
Micka: putain je tombe malade au moment le plus marrant de l'année :'(
Score : 1873 / 25621 commentaires
Alexy: Alors non mais là c'est plus possible -_______-
Alexy: Bon j'ai regardé toute la saga Harry Potter
Alexy: J'ai pleuré à la mort de Cedric Diggory, j'ai pleuré à la mort de Sirius, j'ai pleuré à la mort de Dumbeldore, j'ai pleuré à la mort de Dobby (Dobby putain), j'ai pleuré à la mort de Lupin et de Fred...
Alexy: Mais à la mort d'Harry je m'en suis battu les couilles avec une puissance tellement improbable que J-K Rowling bien que toujours en vie s'est retournée dans sa tombe
Alexy: Sérieusement
Alexy: Le mec est prêt à mourir, toi-même tu t'es fait à l'idée qu'il va crever mais ce connard découvre au dernier moment qu'il a la pierre de résurrection en sa possession et ce pour aucune raison
Alexy: Je passe la moitié du film à chialer et le truc me balance un happy end dans la gueule -_________-
Alexy: Mais en plus le happy end bien dégueulasse tu sais
Alexy: Celui que t'as vu dans tous les films américains
Alexy: Mais si, avec la fin qui te projette 20 ans plus tard et tu vois le héros avec ses enfants qui entrent à Poudlard
Alexy: En fin de compte les seuls trucs stylés dans cette fin c'est Molly Weasley qui traite Bellatrix de pétasse et Neville qui bute Naguini avec l'épée de Gryffondor.
Alexy: Et en plus merde cette fin n'est pas logique
Alexy: Harry Potter est un orcrux donc Voldemort ne peut pas mourir tant que lui est en vie, et on nous montre clairement que malgré le Avada Kedabra qu'Harry s'est pris dans la gueule ils sont toujours liés
Alexy: Mais ils arrivent quand même à buter Voldemort, et avec un Expeliarmus de merde en plus quelqu'un m'explique ?
Darken: Ok alors non seulement tu viens de me spoiler la fin que je n'avais pas encore vue, mais en plus tu as violé toute mon enfance en moins de cinq minutes :)
Score : 1612 / 35427 commentaires
<Uly> Oh... Mec...
<Xerg> J'allais te répondre que je m'en fous, mais je me sens de bonne humeur aujourd'hui. Vas-y raconte :)
<Uly> J'ai craqué pour GTA V sur PC hier...
<Xerg> Ahhhh cool, pas trop t√īt :D on s'en fait un ?
<Uly> Euh... Non justement... C'est l'enfer. En rentrant chez moi hier, je déballe le graal et -à ma grande surprise- je remarque qu'il y a 7 DVD o_o
<Uly> Ok, pas de problème, l'installation prend au moins 2 heures mais ça marche.
<Uly> Tu connais mes problèmes de connexion à la campagne, hm ? Ben, petite surprise, internet ne fonctionnait justement pas alors que GTA V me gueulait qu'il lui fallait télécharger un launcher.
<Uly> Je passe 2 heures √† r√©gler des param√®tres de tous les c√īt√©s pour enfin r√©ussir √† avoir une connexion avec 50 putain de ko par seconde, et GTA commence le t√©l√©chargement de son launcher : 50 Mo. Pour les mortels, 50 Mo c'est de la rigolade, mais pour ma connexion de campagne c'est terrible. Bref, le t√©l√©chargement dure trois plombes, et ENFIN, -√Ē joie !- alors que je m'appr√™tais √† lancer le jeu...
<Xerg> La mise à jour obligatoire ? :p
<Uly> Putain, l'horreur. 5 go. Temps estimé : 1 jour et 6 heures.
<Uly> Ce qui ne m'emp√™che pas de garder mon sang-froid, de lancer le t√©l√©chargement et d'aller me coucher t√īt en esp√©rant que le t√©l√©chargement soit finit demain (ou presque). Mon PC fait un boucan infernal donc √ßa m'a bien bousill√© la nuit : et au r√©veil, premier r√©flexe : GTA !
<Uly> Tel un chevalier courant vers sa dulcinée, je fonce vers mon ordinateur pour voir si ce cauchemar allait enfin s'arrêter. J'allume l'écran... Ca affichait l'écran de login utilisateur.
<Uly> Je comprends pas trop, j'entre mon mot de passe et j'arrive sur le bureau. C'est là que Windows 7 m'annonce tout fièrement qu'il a effectué une mise à jour et qu'il a redémarré pendant la nuit... J'étais ((O_O)) mais quel enfoiré !
<Uly> Dans un dernier espoir, en espérant qu'il ait au moins téléchargé la moitié, je regarde l'état de GTA V... CE CONNARD AVAIT DL QUE 60 Mo !!!!!!!!! J'ai passé une journée entière à installer un jeu et c'est toujours pas fini > .<
<Xerg> Au moins t'as un PC à jour :D
Score : 2133 / 28632 commentaires
Poutrelle : Bon, je réexplique pour ceux qui étaient absents
Jojou : préparez le popcorn, ça va etre épique :')
Poutrelle : c'était un samedi comme un autre, ma mère m'avait demandé d'aller acheter du café (très important pour la suite de l'histoire, ce café) à Monoprix (lieux du drame à venir) avec une carte de crédit bien précise (à l'origine dudit drame). Je prends le café (dernière boite du rayon), rejoins les caisses et choisis de passer à la caisse AUTOMATIQUE -choix décisif pour la suite de l'histoire, comme vous allez vous-memes le voir. Jusqu'ici, tout le monde comprend ?
Lilith : yep
Quartz : pareil
Jojou : tu peux continuer
Poutrelle : C'est juste après avoir scanné ladite boite de café que la première partie du drame est survenue : je passe ma carte, compose le code, attend un peu et là... rien. Le café reste affiché à l'écran de la caisse alors que je l'ai, de mon propre avis, déjà payé. Donc j'attends, puis me dis que ça doit etre un bug et m'apprete à quitter le magasin lorsqu'une caissière m'arrete en me disant que ma carte n'est pas passée.
Poutrelle : Très sympa, elle m'explique que ça n'a pas fonctionné, que la carte doit etre à sec et que ce n'est pas grave, bref, une personne ma foi très pédaguogue et gentille. Je retourne chez moi, un peu venere quand meme, et ma mère me file sa CB pour que j'y retourne - c'est qu'elle y tient, à son café - avec pour ordre de me le ramener, ainsi que de la Javel. Je cours jusqu'à Monoprix, donc, et là, deuxième partie du drame : MON CAFE S'EST FAIT KIDNAPPE !!! PLUS LA ! Y EN A PLUS !!!
Quartz : :O
Lilith : violent
Jojou : je pleure toujours à cette partie-là de l'histoire
Poutrelle : Hyper venere, je m'en vais aux caisses avec seulement de la Javel, et me dis que je vais laisser les caisses automatiques pour le moment pour plutot me tourner vers la compagnie humaine et o combien chaleureuse des hotesses de caisse. C'est à ce moment précis que la troisième partie du drame survient : la caissière sur qui je tombe est une putain de serial killeuse en puissance, Evil-Caissière en personne, et elle me traite ni plus ni moins de voleuse après m'avoir reprochée d'avoir été sur le point de partir sans payer et en laissant l'écran de la caisse automatique bloqué - ce qui n'était pas de ma faute. Choquée, je lui dis que c'est une méprise, que je n'avais pas compris ce qu'il se passait et que je pensais juste que ça allait se remettre tout seul après mon départ, et cette conne en profite pour réattaquer en disant que je viens d'avouer que je comptais partir sans payer. Elle a commencé à gueuler, et t'as le vigile qui s'est ramené pour voir ce qui se passait, elle lui a dit que j'étais une voleuse et le mec a demandé à voir mon sac, dans lequel se trouvait TOUJOURS la Javel, que je n'avais pas eu le temps de faire encaisser pour le moment.
Poutrelle : Là-dessus, t'as une autre caissière qui a prise ma défense, suivie de deux clients, mais Evil-Caissière avait elle aussi ses alliés, en l'occurrence le vigile, une collègue et le boucher du Monoprix. Bref, la Troisième Guerre Mondiale était enclenchée, et moi je me demandais comment j'allais me sortir de là.
Quartz : et finalement ??
Poutrelle : Ben j'ai fini au commissariat
Lilith : Evil-Caissière a porté plainte contre toi ? :O
Poutrelle : contre moi, non. Mais contre ma mère venue me chercher au magasin et la paire de gifles qu'elle lui a mise dans la gueule, oui.
Jojou : j'aime ta mère, Poutrelle x)
Score : 3274 / 36929 commentaires