#14260

Commentaires

Ajouter un commentaire

GjMo
Votre Honneur, je tiens à réhabiliter l'honneur de ma cliente, accusée d'avoir promis sans suite une fréquentation intime au plaignant. Je demande à la Cour de se pencher à nouveau sur la pièce à conviction 14260, présentée par l'accusation comme une preuve irréfutable de la culpabilité de ma cliente.
Remarquez pourtant comment elle tourne sa phrase : "je m'engage un jour à recoucher avec toi", et non pas "je m'engage à recoucher un jour avec toi". Il faut donc, Votre Honneur, bien comprendre la phrase sus-mentionnée telle qu'elle est écrite, et non telle qu'elle a été fantasmée par le plaignant : ce que signifie la phrase de ma cliente, c'est simplement qu'elle s'est engagé pour une journée seulement à entretenir un rapport intime avec le plaignant, mais que, dès le lendemain, sa promesse ne tenait plus ! En d'autres termes, elle invitait le plaignant à saisir l'occasion sur le moment, dans un esprit léger, enjoué et somme toute fort louable ; est-ce la faute de ma cliente si le plaignant n'a pas su saisir cette chance sur le moment, et, au lieu de faire preuve de vivacité d'esprit et d'un opportunisme somme toute de bon aloi qu'attendait ma cliente, a préféré passer le reste de la journée à collectionner autant d'enregistrements de cette même conversation ? Est-ce la faute de ma cliente si elle appartient à une tradition de libres penseurs qui remonte aux noms illustres de Voltaire et de Rousseau, tandis que le plaignant semble avoir hérité du plus regrettable des gènes, le gène bureaucratique ? Est-ce la faute de ma cliente si, à la douce volupté d'une union éphémère, le plaignant a préféré la lourdeur poussiéreuse de l'archiviste ? Je crois que nous serons d'accord ici pour dire que si le reste du monde était un peu plus comme ma cliente, et un peu moins comme le plaignant, la vie nous serait bien plus agréable. Pour cette raison, Votre Honneur, je demande à ce que ma cliente soit relaxée, et à ce que les frais de justice soient à la charge du plaignant.
Hanonume
(mdr #10591)

Avocat du plaignant :
Votre honneur, il est vrai que la phrase ainsi formulée par l'accusée peut prêter confusion. Cependant et dans tous les cas, l'accusée n'était-elle pas sensée, de par son engagement, mettre tout en oeuvre afin de le respecter. Si, comme l'affirme la défense, cette promesse n'était valable que pour une journée, pourquoi n'a-t-elle rien entrepris afin de la réaliser? Je vais vous dire pourquoi! C'est tout simplement parce que, comme une bonne partie des internautes, l'accusée a cru pouvoir, sans conséquence, écrire n'importe quoi sur un site, dit "réseau social". Oui Votre Honneur, vous m'avez bien compris; En réalité, l'accusée n'avait, depuis le début, nullement l'intention de remplir son contrat envers mon client. Votre Honneur, je tiens dans ma main un certificat d'un psychologue attestant le déséquilibre mental que subit mon client depuis cet événement. J'insiste que cette affaire soit traité en tant qu'exemple afin que dans le futur, les internautes réfléchissent à deux fois avant de détruire la vie d'autrui avec des paroles insensées. Je demande donc la peine maximale pour l'accusée, ainsi que le règlement des frais médicaux à prévoir en plus des dédommagements moraux.
Turlututu
Et je quote sur dtc.
dedela38
Mets les mêmes moyens en place le jour J et tu nous envois tout ça
LePadree
Quelqu'un a réussit a définir le sexe de chacun avec exactitude ?
tornado089
(Joli #10613)

Avocat de la défense :
Objection !
Je suis, votre honneur, dans l'obligation d'intervenir. Nous assistons ici, mesdames et messieurs les jurés, à un retournement de la culpabilité.
Il s'agit ici d'un contrat unilatéral, qu'a proposé ma cliente.
En effet, le plaignant n'avait ici aucune obligation dans le contrat, et n'ayant su saisir l'occasion folâtre, il a laissé à ma cliente la possibilité d'annuler le contrat à souhait.

Ainsi, je demande à ce que ma cliente soit immédiatement acquittée. De plus, il va de soi que les règlements des frais médicaux seront à la charge du plaignant, car son trouble n'ai dû qu'à lui.
Akiki
juju : .....
juju : Soeur a la con ~~
DJRelou
Et j'y mets sur DTC.
KuroiTrigger
Le clash de titans, Wow...
Ishinori
Votre Honneur, nonobstant les conclusions de mes collègues ici présent, je tiens à soulever le moyen selon lequel l'engagement qu'à pu prendre la défenderesse ne s'impose en aucun cas une date précise de la réalisation de l'acte coïtal promis. Ainsi, le jour qui fera l'objet de son choix, qu'il soit demain ou dans plusieurs décennies, ne relève que de son appréciation souveraine.
Je demande donc, votre honneur que le plaignant soit condamné aux dépens.
Skaiven
Également envoyer sur DTC pour être mémoriser par les habitués xD
Fran
Un jour. Dans longtemps. Très longtemps. Disons quand elle aura entre 60 et 80 ans. Si elle est de bonne humeur (sinon pas après 85 ans). Mais bon, c'est le geste qui compte...
AstroZelda
On peut tirer avec du Javascript alors ? :P

-> javascript:document.body.contentEditable='true'; document.designMode='on'; void 0
RushSnake
N'oublie pas l'huissier de justice !
asombody
Tant d'efforts, à seule fin de montrer à ses potes qu'il n'est plus puceau, ça en deviens malheureux...
Flohbus
Il valait mieux lui faire préciser à quel moment elle compte passer à l'action. Ca peut durer, durer...
LoOTW
Mais finalement, ils ont recouché ensembles ou pas ?
Sap91
C'est pas pour nous la lavande on dirait...
Azertyuiop12345
Asombody, si tu lis correctement tu verra qu'il n'est plus puceau puisque il est écrit "recoucher avec toi".
Tryfax
soit elle est moche et en manque soit c'est un dieu au lit.

Ajouter un commentaire

  • Vous n'avez le droit qu'à un seul commentaire par quote
  • L'espace commentaire n'est pas un espace de discussion. Merci de réagir à la quote et uniquement à la quote
  • On ne donne pas son avis sur la quote. Les boutons (+) et (-) sont là pour ça
  • Pas de "c'est un fake", "déjà vu", "first", "preum's" ou autres mauvaises habitudes
  • Merci d'écrire dans un français correct : SMS, kikoo lol, :noel: seront sanctionnés
  • Les incitations au piratage, la pornographie, le racisme et toute forme d'insulte sont interdits
  • Sinon.